Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

Comment annuler une assemblée générale de SARL ?
5 (100%) 1 vote

Comment annuler une assemblée générale de SARL ?

Les Assemblées générales qui régissent la vie des sociétés, et notamment les SARL, suivent un formalisme strict : convocation envoyée par le gérant, délai, ordre du jour, quorum, votes, compte rendu, …

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, décrit dans cet article la marche à suivre et les délais pour faire annuler une assemblée générale de SARL en cas  de constat d’irrégularité en votre défaveur.

 

Dans quels cas peut-on annuler une assemblée générale de SARL ?

Si vous êtes associé d’une SARL, la première étape avant de vous lancer dans une procédure d’annulation de l’assemblée générale est d’entériner la raison – et la validité – de votre démarche.

Il est en effet possible de demander l’annulation d’une assemblée générale de SARL dans les cas suivants :

  1. vous n’avez pas reçu certains documents nécessaires à l’ordre du jour
  2. la convocation est irrégulière
  3. l’ordre du jour n’a pas été respecté
  4. les règles de vote n’ont pas été respectées (quorum ou majorité)

 

1.      Vous n’avez pas reçu certains documents

Le gérant de SARL est obligé d’adresser aux associés les documents nécessaires à l’ordre du jour d’une assemblée générale. La communication des pièces doit intervenir au moins 15 jours avant la date prévue de l’assemblée.

La communication des pièces est obligatoire, mais leur absence n’entraîne pas automatiquement la nullité de l’assemblée, à partir du moment où les associés se trouvent suffisamment informés et qu’ils sont en mesure de prendre des décisions éclairées.

 

2.      La convocation est irrégulière

La convocation doit être envoyée aux associés selon les règles statutaires. Dans le cas contraire, par exemple si l’un des associés reçoit sa convocation trop tard ou s’il ne la reçoit pas du tout, ou encore lorsque la convocation a été signifiée par une personne n’ayant pas qualité pour le faire, etc., une procédure peut être entamée pour irrégularité de convocation, entraînant la nullité de l’assemblée générale.

Notez que si vous étiez présent ou représenté à l’assemblée générale incriminée (signature du procès-verbal) et que vous n’avez alors émis aucune protestation au sujet de votre convocation, le juge pourra estimer votre action irrecevable.

 

Notez également que la nullité pour défaut de convocation doit répondre à deux conditions cumulatives, qui sont :

  • l’existence d’un intérêt légitime à agir (quel est l’intérêt pour l’associé de demander la nullité ? Cet intérêt s’apprécie au regard de la décision adoptée)
  • la démonstration d’un grief (quelles sont les conséquences dommageables qu’a entraîné l’impossibilité d’assister à l’assemblée, par exemple)

 

3.      L’ordre du jour n’a pas été respecté ou s’avère imprécis

Vous pouvez demander l’annulation d’une assemblée générale lorsque les décisions qui ont été prises sortent du cadre de l’ordre du jour ou encore lorsque l’ordre du jour était imprécis.

4.      Les règles de vote n’ont pas été respectées (quorum ou majorité)

Vous pouvez entamer une action pour annuler une assemblée générale lorsque les décisions ont été prises sans respecter les règles de majorité mentionnées dans les statuts.

 

Comment annuler une assemblée générale de SARL ?

Pour annuler une assemblée générale de SARL, plus exactement annuler les décisions qui ont été prises dans cette assemblée, vous devez intenter une action en nullité au Tribunal de commerce dont relève le siège de la société.

Attention, l’action doit être engagée par le gérant, représentant légal de la société. S’il ne souhaite pas le faire, alors seulement un associé ou un groupement d’associés pourra lancer la procédure.

L’action est intentée aux frais du demandeur (frais administratifs, honoraires…).

 

Attention au délai de prescription

Le délai de prescription de l’action en nullité d’assemblée générale est de 3 ans à compter du jour de la tenue de l’assemblée, même en cas d’abus de majorité, dont le délai de prescription est normalement de 5 ans. Il existe cependant quelques exceptions, et notamment :

  • en cas de dissimulation, le délai de prescription démarre au jour où la décision incriminée a été communiquée ou révélée
  • Le délai de prescription est ramené à 3 mois en cas de fusion ou de scission

Notez que le fait de ne pas avoir été convoqué à l’assemblée générale ne constitue pas une dissimulation, car celle-ci implique une réelle volonté de cacher les décisions prises en assemblée générale.

 

 

Les conséquences de l’annulation d’une assemblée générale

La nullité de l’assemblée générale prononcée par le Tribunal est rétroactive, c’est-à-dire que les décisions qui ont été prises durant l’assemblée en question ne produisent plus d’effet, que les actes qui ont été passés sont nuls et n’engagent plus la société.

La nullité de l’assemblée n’est cependant pas le verdict privilégié par le Tribunal. Celui-ci préfèrera prononcer un ordre de régularisation, sous un certain délai par exemple, au-delà duquel la nullité sera effective si aucune mesure adéquate n’a été adoptée par la société.

 

 

La responsabilité du représentant légal

Lorsque l’irrégularité a entraîné un préjudice pour la société, celle-ci peut entamer une action en responsabilité du représentant légal et obtenir le versement de dommages et intérêts. Aucun dommage et intérêt ne peut cependant  être versé directement aux associés, à titre personnel.

Il est à noter qu’aucune disposition statutaire ni aucune décision de l’assemblée ne peut limiter le droit des associés d’intenter individuellement une action en responsabilité contre le représentant légal de la société, quand bien même l’assemblée aurait donné au(x) dirigeant(s) quitus de leur gestion.

 

Cet article vous a intéressé ? Dites le nous dans les commentaires ci-dessous. Et retrouvez nos autres articles sur les Assemblées générales dans les SARL, sur le blog de Valoxy :

comment annuler une assemblée générale

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.