Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
La vie courante
4 (80%) 1 vote

La vie courante

Une fois l’entreprise créée, l’entrepreneur peut être amené à se poser des questions sur le nombre de partenaires bancaires, l’achat d’un véhicule par l’entreprise ou le remboursement des frais kilométriques, l’utilité d’un comité de pilotage… Cette partie vise à répondre à ce type d’interrogations pour accompagner les créateurs d’entreprise dans leurs réflexions.

[nextpage title= »Acheter son véhicule par la société ou faire des indemnités kilométriques ? »]

Vaut-il mieux utiliser son véhicule personnel ou faire passer le véhicule dans la société ?

En général conserver son véhicule personnel est souvent plus intéressant que de passer le véhicule dans l’actif de la société.

En effet, éléments renchérissent le coût d’un véhicule de société :

  • création d'entreprisevous ne pouvez récupérer la TVA sur un véhicule de tourisme,
  • l’amortissement est limité sur une valeur de véhicule de 18 300 € voir 9 900 € pour les véhicule émettant plus de 200gr de CO2/km,
  • la TVS est à payer chaque année et n’est pas déductible.

Certes la TVA sur le gasoil est récupérable à 80% mais cela suffit rarement à faire pencher la balance.

Il convient de faire le calcul, sans oublier l’avantage en nature (12% de la valeur du véhicule) et les charges sociales y afférant, et de trancher.

Beaucoup de dirigeants d’entreprise choisissent d’acquérir le véhicule par la société pour des raisons de simplicité plus que pour des raisons financières.

[nextpage title= »Que puis-je passer en frais ? »]

création d'entrepriseCompte tenu du coût social, il est tentant de passer certaines dépenses en frais. Soyez raisonnable, l’URSSAF et les impôts veillent. Les frais qui peuvent être pris en charge par l’entreprise sont ceux qui sont relatifs à l’activité.

Ces frais doivent être justifiés par une facture ou par une note de frais, notamment pour les indemnités kilométriques.

Idées reçues :

  • Les costumes ou autres vêtements de représentation pourraient être déduits : non, ils ne peuvent être repris en charge. Seuls les vêtements de sécurité ou uniformes sont déductibles.
  • Il suffit d’avoir une note de frais kilométrique pour être déductible ? Oui mais attention les impôts contrôlent la cohérence, ils peuvent même contrôler votre compteur ou appeler le concessionnaire pour vérifier la cohérence de vos déclarations.

 

Conseil pour la création d’entreprise :

Même si votre projet de création d’entreprise prend plusieurs années, conserver le maximum de justificatifs des dépenses que vous faites dans le cadre de votre projet. Une fois votre création d’entreprise effective, votre expert-comptable pourra les prendre en compte afin de vous les faire rembourser ou les faire valoriser par un commissaire aux apports afin de les comptabiliser dans votre capital comme apports en nature. Notez que dans les faits, au-delà de 12 mois avant la date de création d’entreprise, il est parfois difficile de faire le lien entre l’activité et la dépense.

[nextpage title= »Une ou deux banques ? »]

Le coût de la gestion d’un compte bancaire ne cesse d’augmenter. Il n’est pas rare de dépasser les 500 € annuel uniquement pour avoir un compte, n’hésitez pas à négocier. Sachez que les projets de création d’entreprise intéressent les banquiers et que tant que vous n’êtes pas clients (et que votre projet tiens la route) vous êtes en position de négocier. Bien souvent le rapport de force change quelques mois après la création d’entreprise car quoi qu’on en dise il est toujours compliqué de changer de banque.

création d'entrepriseSi vous avez une activité à risque en terme de trésorerie (achat de matières, embauches, investissements) nous vous recommandons d’avoir deux comptes et cela malgré le surcoût.

En effet en cas de difficultés ponctuelles et d’une dénonciation d’un découvert par votre partenaire financier vous seriez complètement coincé. Vous devez d’abord rembourser le découvert avant de faire fonctionner à nouveau votre compte.

Le fait d’avoir deux comptes permet d’organiser une certaine concurrence et parfois de partager le risque entre deux banques.

N’oubliez jamais que le conseiller n’est pas maître de ses choix, il répond aux orientations stratégiques de sa direction.

 

[nextpage title= »Pourquoi ne pas créer un comité de pilotage avec des extérieurs ? »]

creation d'entrepriseUne fois la création d’entreprise effectuée, l’entrepreneur est souvent seul face aux difficultés. Il est donc souvent intéressant de trouver 3 à 4 personnes (amis, connaissances, clients…) pour organiser un comité de pilotage qui l’aideront à aller à l’essentiel, à faire un point sur son avancement et ses objectifs.

Choisissez les membres du comité de manière complémentaire et en fonction de vos besoins (spécialiste métier, finance, RH, commercial). Choisissez des personnes compétentes, exigeantes et qui pour certains sont passées par la création d’entreprise. Réunissez-les une fois par trimestre, préparez l’ordre du jour afin d’optimiser la réunion.

La mise en place d’un comité de pilotage extérieur est pour nous un vrai facteur clé de succès.

 

[nextpage title= »J’envisage d’acquérir un immeuble, ne faut t’il pas créer une SCI ? »]

La création d’une SCI pour acquérir un immeuble d’exploitation peut être intéressante et cela pour plusieurs raisons :

  • création d'entrepriseIl permet de scinder l’exploitation de l’immobilier (patrimonial). En cas de difficultés de l’entreprise, l’immeuble sera à l’abri sauf faute de gestion,
  • La SCI permet de choisir entre l’impôt société et l’impôt sur le revenu,
  • Lors de la revente de l’entreprise, le créateur pourra conserver les murs pour sa retraite. Le repreneur ne souhaite d’ailleurs pas toujours reprendre l’immobilier qui renchérit le coût d’acquisition,
  • Les loyers de la SCI sont des charges déductibles pour la société d’exploitation. Ils permettent de rembourser l’emprunt souscrit par la SCI. C’est donc bon un moyen de se créer un patrimoine.

 

[nextpage title= »Un client ne paye pas que puis je faire ? »]

La trésorerie de nombreuses entreprises se trouve pénalisée en raison des délais de paiement de leurs clients. En effet, les retards de règlement jouent un rôle sur la santé des entreprises en affectant leur trésorerie mais aussi en imposant des coûts supplémentaires (relances clients, frais administratifs et bancaires…). Pour réduire les délais de paiement des clients, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • création d'entrepriseFormaliser la relation contractuelle entre l’entreprise et ses clients en mentionnant les délais de paiement. Pour cela, il faut établir un contrat qui permette une bonne relation entre les deux entreprises : description de la marchandise, modalités de livraison, modalité de règlement ainsi qu’une clause d’attribution de compétence en cas de litige.
  • Etre précis dans les relances clients, en y faisant figurer par exemple la date de paiement attendue, le retard de paiement observé ou encore la pénalité encourue.
  • Former les collaborateurs à avoir un discours commercial mais ferme par rapport aux retards de paiement.
  • Si les retards de paiement se font de plus en plus persistants, il faut que le dirigeant transmette le dossier  à un prestataire amiable qui poursuivra l’action menée en interne. Si cela ne suffit pas il faudra passer  par le contentieux et les procédures judiciaires…
  • Informer les clients de sa volonté d’avoir des délais de paiement respectés.
  • Vérifier que la facture a été reçue et validée avant la date de l’échéance pour pouvoir traiter les éventuels litiges en amont.
  • Privilégier certains moyens de paiement comme les prélèvements et les traites, ce qui évite de devoir faire des relances clients puisque le paiement est automatisé.
  • Encourager les clients à respecter les délais de paiement en mettant en place une politique d’escompte.
  • Passer par une société de recouvrement pour diminuer sensiblement les délais de paiement. Mais attention toutefois au coût financier que cela engendre ainsi qu’au risque commercial.

Conseil création d’entreprise :

création d'entrepriseNe sous-estimez jamais le poids des délais de paiements des clients dans vos prévisionnels, ils jouent un rôle important sur votre BFR et votre trésorerie et sont plus couteux qu’on ne le pense (temps, énergie, intérêts bancaires, déplacements, …). Dès que votre création d’entreprise est effective, faites-vous payer en temps et en heure par vos clients, les mauvaises habitudes sont difficiles et couteuses à changer.

réunion de travail

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.