Véhicules d’entreprise : qui est responsable des infractions ?
Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Qui est responsable des infractions commises avec un véhicules d’entreprise ?
4 (80%) 2 votes

Qui est responsable des infractions commises avec un véhicules d’entreprise ?

Quand l’employeur met un véhicule à disposition de ses salariés, on se demande souvent qui est responsable des infractions commises par ceux-ci ! En principe, c’est le conducteur du véhicule qui est responsable pénalement mais pas forcément pécuniairement. Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France vous apporte quelques précisions sur le sujet.

Selon votre activité, vous pouvez mettre à disposition de vos salariés :

  • Un véhicule de service : camion, camionnette, véhicule commercial à titre professionnel,
  • Un véhicule de fonction : on peut interdire ou autoriser de rouler avec celui-ci pour des fins personnelles. Il est recommandé de définir les conditions d’utilisation et de les inscrire dans le contrat de travail du salarié.
infractions commises avec un véhicules d’entreprise

Quelles sont les responsabilités en cas d’infractions commises avec un véhicule d’entreprise ?

Quelles sont les règles en cas d’accident de la route avec un véhicule d’entreprise ?

En cas d’accident, le salarié qui conduit le véhicule de l’entreprise ne peut être tenu de prendre à sa charge ni les dommages causés à ce véhicule, ni même la franchise d’assurance, sauf s’il a commis une faute lourde. Ces frais restent donc à la charge de l’employeur.

Qui est responsable des infractions du code de la route avec le véhicule de l’entreprise ?

C’est le conducteur du véhicule qui est responsable pénalement des infractions qu’il commet, mais il n’est pas forcément redevable de l’amende car la responsabilité pécuniaire est due par le titulaire de la carte grise donc par le représentant légal de la société.

les cas d'infractions avec véhicules d’entreprise

Il existe  plusieurs cas :

  • Le salarié conducteur du véhicule de l’entreprise est arrêté par les forces de l’ordre (excès de vitesse, non-respect du code de la route, usage d’un téléphone portable), dans ce cas, seul le conducteur est responsable ; il devra s’acquitter d’une amende et risque le retrait de points de son permis. «Le conducteur d’un véhicule est responsable pénalement des infractions commises par lui dans la conduite dudit véhicule ».
  • Le salarié conducteur du véhicule de l’entreprise commet une infraction mais n’est pas arrêté, ni identifié. Dans ce cas, c’est l’entreprise qui recevra l’amende au nom du représentant légal de la société.

Que faire si vous recevez au siège de l’entreprise un P.V pour excès de vitesse ?

Vous pouvez :

  • Dénoncer votre salarié, ce dernier devra donc payer l’amende et perdra un ou des points sur son permis selon l’infraction.

A savoir : Dans ce cas, nous vous conseillons d’informer l’ensemble de vos salariés qu’une dénonciation sera établie systématiquement en cas d’infraction.

  • les cas d'infractions avec véhicules d’entrepriseContester l’infraction : Pour cela, vous devez exercer une requête en exonération, à l’aide du formulaire joint à l’avis de contravention. Le délai est de 45 jours. Elle nécessite le versement d’une consignation, dont le montant équivaut à celui de l’amende : l’amende initiale sera quand même due mais le retrait de point ne sera pas effectué.
  • Payer  le P.V.  Attention, vous reconnaissez les faits et risquez un retrait de point sur votre propre permis de conduire. De plus, le paiement des amendes par l’entreprise est considéré par l’URSSAF comme un avantage en nature et doit être soumis à cotisations et contributions sociales : attention au redressement !

A savoir :

L’employeur peut demander le remboursement des amendes payées par l’entreprise à ses salariés, mais il ne peut pas les déduire des fiches de paie. Les sanctions pécuniaires sont interdites dans le droit du travail.

En cas de doutes, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver nos articles sur le blog de Valoxy :

expert comptable

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire