Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
La valorisation et la comptabilisation des stocks
4 (80%) 1 vote

La valorisation et la comptabilisation des stocks

Chaque année, les entreprises doivent réaliser un inventaire leur permettant de valoriser les stocks présents dans le bilan comptable. Cette démarche est importante car elle joue un rôle déterminant dans la constitution du résultat comptable. En effet, une valorisation des stocks élevée augmente le résultat comptable de l’entreprise. Valoxy, cabinet d’expertise comptable fait le point sur la notion comptable de stock.

comptabilisation des stocks

La valorisation et la comptabilisation des stocks

Comment valoriser les stocks de l’entreprise

Les stocks qui apparaissent au bilan comptable sont :

  • les stocks de matières premières et fournitures (comptes 31),
  • les autres approvisionnements (comptes 32) qui comprennent les stocks de consommables et d’emballages,
  • les encours de production de biens (comptes 33) et de services (comptes 34),
  • les stocks de produits intermédiaires, finis ou résiduels (comptes 35),
  • les stocks de marchandises (comptes 36).

Si la valorisation comptable des stocks peut sembler claire lorsque les coûts restent stables tout au long de l’exercice (coût d’achat pour les matières premières, les fournitures et les marchandises et coût de production pour les encours et les produits finis), cette notion se complexifie lorsqu’ils fluctuent. La méthode de valorisation peut alors avoir un impact important sur le résultat de l’exercice.

la comptabilisation des stocksLes méthodes de valorisation comptable du stock

Le plan comptable général autorise deux méthodes de valorisation des stocks :

  • La méthode du « Premier Entré, Premier Sorti » (PEPS ou FIFO en anglais). Elle se base sur le principe que les produits les plus anciens sont utilisés en priorité et valorise donc le stock au dernier cours connu.
  • La méthode du Coût Moyen Unitaire Pondéré (CMUP). Elle valorise le stock final en calculant le coût moyen des achats sur la durée de l’exercice.

Par exemple : si le 31 décembre, au moment de son inventaire, un commerçant possède 300 produits avec une livraison en décembre au prix unitaire de 5€ alors que le prix moyen annuel est de 6€, la valorisation de l’inventaire sera différente selon la méthode utilisée :

  • La méthode PEPS valorisera le stock à 300 x 5 = 1 500 €
  • La méthode CMUP valorisera le stock à 300 x 6 = 1 800 €

Dans notre exemple, la méthode de CMPU valorise le stock 300 € de plus que la méthode PEPS.

Comment la valorisation comptable des stocks peut-elle avoir un impact sur le résultat de l’entreprise ?

Le choix de la méthode de valorisation des stocks influe sur le résultat de l’entreprise car la valeur des stocks est enlevée des charges pour être transférée à l’actif du bilan comptable. Ainsi, plus la valorisation des stocks est importante, plus les charges sont réduites et plus le résultat est important.

Lorsque les cours augmentent, la méthode du PEPS est plus favorable au résultat comptable que la méthode du CMUP, en période de baisse des cours c’est l’inverse.

Si  le plan comptable offre la liberté de choisir une méthode de valorisation, il impose par contre de la conserver d’un exercice sur l’autre.

La comptabilisation des stocks et de leur éventuelle dépréciation

comptabilisation et dépréciation des stocks

Lorsqu’il comptabilise les stocks, le comptable doit avoir à l’esprit deux éléments distincts :

  • La valorisation des stocks existants,
  • Une possible dépréciation des stocks (intempéries, obsolescence, défaut de fabrication, …).

Il existe pour cela deux types d’écritures comptables distinctes :

  • la comptabilisation des stocks et des encours présents dans l’entreprise,
  • la comptabilisation d’une dépréciation des stocks qui aurait été observée et mesurée.

La comptabilisation des stocks

Les stocks et les encours d’entreprise peuvent être comptabilisés par produit ou par catégorie. L’écriture comptable est la suivante :

  • on débite le compte de stock concerné (compte de classe 3)
  • et on crédite :
    • soit le compte de charge concerné (comptes 603) s’il s’agit de stock d’approvisionnement ou de marchandise,
    • soit le compte de produit concerné (comptes 713) s’il s’agit d’encours de production ou de produit.
En débitant un compte de classe 3, on augmente bien le montant présent à l’actif du bilan comptable, et en créditant un compte de charge (compte 603) ou de produit (compte 713) on augmente les charges ou les produits de l’exercice ce qui améliore le résultat.

La comptabilisation d’une dépréciation des stocks

Lorsque les stocks se déprécient, l’entreprise doit comptabiliser la perte potentielle que cela représente. Elle va pour cela passer une écriture comptable qui enregistrera la charge de la dépréciation potentielle et aura pour effet de réduire la valeur nette des stocks présents dans le bilan comptable.

La comptabilisation d’une dépréciation des stocks ou des encours se fait de la manière suivante :

  • on débite le compte de charges (compte 68173 « dotation aux provisions des stocks et encours »)
  • on crédite le compte de provision concerné (compte 39xx « provision pour dépréciation des stocks et des en-cours »).

Une fois que la dépréciation n’a plus de raison d’être (réutilisation, vente, mise au rebut des éléments concernés, …) on reprend la comptabilisation par l’écriture comptable suivante :

  • on crédite le compte de produit (« 78173 reprise sur provision pour dépréciation des stocks et en-cours »),
  • on débite le compte de provision précédemment utilisé (compte 39xx « provision pour dépréciation des stocks et des encours »).

Pour rappel : on n’annule pas une écriture comptable; on la reprend afin de laisser une trace dans les comptes de l’entreprise. Il est par conséquent important de créditer un compte de classe 78 pour reprendre une provision et de ne pas créditer de nouveau le compte de charge utilisé pour la comptabilisation de la dépréciation (68173)

Quelle analyse comptable et financière ?

Lorsque le dirigeant ou un analyste financier souhaite analyser le bilan comptable de l’entreprise, il va s’intéresser à l’évolution des stocks. Il pourra alors étudier la variation des stocks pendant l’exercice qui se mesure en faisant la différence entre le montant des stocks en fin d’exercice et celui en début d’exercice.

Par ailleurs, une fois que votre inventaire est réalisé, pensez à vous assurer de la cohérence de certains éléments de gestion en réactualisant votre taux de marge, vos prix de revient, votre Besoin en Fonds de Roulement, …
comptabilisation des stocks

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.