Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
Tout ce qu’il faut savoir sur la révision comptable !
4.2 (83.33%) 6 votes

Tout ce qu’il faut savoir sur la révision comptable !

A chaque fin d’exercice comptable, au moment de la clôture, il convient d’effectuer la révision comptable.

Cette opération est indispensable à la bonne présentation des comptes.

Valoxy revient sur cette tâche comptable qu’elle connait bien et vous explique comment procéder.

  1. Pourquoi effectuer une révision des comptes ?

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Durant l’année, l’entreprise se doit de tenir une comptabilité. En théorie, la comptabilité est tenue au jour le jour mais certains aléas de l’entreprise (périodes chargées, absence de personnes clés, manque de compétence, etc..) font qu’il peut exister certaines inexactitudes, retards ou imprécisions dans la saisie comptable.

Ainsi, au moment de clôturer les comptes ou en cas de situation comptable intermédiaire, il est nécessaire « de mettre de l’ordre » dans la comptabilité afin que la situation comptable de l’entreprise reflète au mieux la réalité de l’activité.

  1. Par qui la révision comptable est-elle faite ?

La loi n’oblige pas une entreprise à réviser ses comptes ; c’est plus une nécessité si la société veut répondre aux exigences fiscales et réglementaires à travers la tenue de sa comptabilité. Un gage de qualité en quelque sorte.

De fait, la révision peut être faite :

  • Par la société elle-même, à condition d’avoir des personnes compétentes en interne,
  • Par un expert-comptable.

Pour les petites et moyennes structures, il est commun que ce soit l’expert-comptable qui soit chargé de la présentation des comptes. Pour ce faire, la révision est un passage obligatoire.

Pour les plus grosses sociétés, la révision est généralement réalisée en interne.

  1. Les grandes étapes de la révision des comptes

En quoi consiste la révision ?

La révision consiste principalement à vérifier et justifier l’ensemble des postes comptables qui apparaissent au bilan et au compte de résultat.

Naturellement, pour vérifier et corriger, il est nécessaire d’avoir une base de travail. La matière première de la révision reste donc la saisie comptable.

 Justification des comptes de tiers

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Les comptes clients (411) et fournisseurs (401) génèrent bien souvent un grand nombre d’écritures en comptabilité. Afin de ne pas alourdir le grand livre inutilement, la saisie des comptes fournisseurs et clients est tenue sur des états auxiliaires, et occasionne une centralisation des soldes en fin de période sur les états généraux.

La révision en matière de comptes de tiers correspond d’abord au rapprochement des états auxiliaires avec les états généraux. En d’autres termes, il est important de vérifier que le solde reporté sur la comptabilité générale correspond bien à celui issu de la comptabilité auxiliaire.

Deuxième tâche : l’analyse des comptes de tiers. A la clôture,  il est normal d’avoir des créances clients et des dettes fournisseurs en attente de règlement. Cependant, il est important de veiller à ce que :

  • ces montants ne soient pas disproportionnés,
  • les soldes ne soient pas trop anciens,
  • il n’y ait pas de dysfonctionnement de compte (soldes clients créditeurs ou soldes fournisseurs débiteurs..).

L’analyse des comptes de tiers doit en principe permettre de nettoyer ces comptes ou de constituer des provisions par anticipation d’impayés (clients douteux notamment).

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Pour terminer, la révision comptable doit également permettre de vérifier ou d’appréhender les montants inscrits dans les comptes « factures non parvenues » (408) et « factures à établir » (418) qui permettent le rattachement correct de certains produits et charges livrés sur l’exercice mais pour lesquels les factures n’ont pas été constatées.

L’apurement des différents comptes d’attente

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Durant l’exercice, l’opérateur de saisie comptable peut constater certaines opérations sans pour autant les affecter de manière définitive. Cela permet principalement de ne pas prendre du retard en attendant d’obtenir l’information nécessaire à la bonne imputation de l’opération. Pour ce faire, le plan comptable prévoit différents comptes d’attente qui peuvent à la fois concerner des comptes de charges / produits (classe 6 à 7)  ou des comptes de bilan (classe 1 à 5).

Attention cependant, les opérations imputées provisoirement dans un compte d’attente doivent avoir trouvé leur imputation définitive au moment de la clôture des comptes.

La révision comptable permet l’apurement de ces comptes via le choix d’une imputation définitive.

Le rapprochement des comptes de trésorerie

Tous les comptes qui constituent la trésorerie (caisse, comptes bancaires et valeurs mobilières de placement) doivent être justifiés et rapprochés à la date de clôture.

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !En théorie, ces comptes doivent correspondre au relevé bancaire correspondant à la clôture. Si ce n’est pas le cas, (décalage entre les opérations saisies en comptabilité et constatées en banque), il est nécessaire de produire un rapprochement bancaire afin d’identifier les sommes qui composent ce décalage.

En ce qui concerne les valeurs mobilières de placement, la révision comptable est aussi l’occasion de constater d’éventuelles plus ou moins-values à la clôture.

L’apurement des dettes sociales et fiscales (comptes 43 et 44)

La plupart des taxes fiscales inscrites soit à l’actif, soit au passif du bilan doivent être justifiées par le rapprochement à un bordereau de charges.

Il en est de même pour les créances et dettes sociales en suspens à la clôture de l’exercice.

En matière de TVA, la révision comptable s’oriente presque toujours vers un cadrage de TVA. Ce qui est même fortement recommandé si ce n’est pas fait régulièrement dans l’année.

Les autres justifications de comptes

Il convient également lors de la révision comptable :

  • De rapprocher les soldes des emprunts avec leurs échéanciers respectifs,
  • De vérifier la bonne affectation du résultat N-1 et des opérations en capital de l’année avec les documents légaux (PV d’assemblées générales notamment),
  • De rapprocher le solde des immobilisations en comptabilité avec le fichier des immobilisations (généralement tenu sur un module spécifique),
  • De vérifier la bonne affectation des charges et des immobilisations,
  • De valider la méthode de valorisation des stocks et des en-cours et de vérifier le respect de la méthode.

La révision du compte de résultat

La révision des comptes de bilan occasionne forcément quelques vérifications au niveau de la contrepartie des comptes de charges et produits.

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Cependant, la densité du compte de résultat ne permet pas toujours d’effectuer une vérification exhaustive. Il faut donc choisir une ou plusieurs méthodes afin d’effectuer une vérification de cohérence d’ensemble :

  • La revue analytique est une revue comparative avec l’exercice N-1. Elle permet de mettre en lumière les variations significatives de l’exercice,
  • La vérification des imputations comptables permet de contrôler si les charges et les produits ont été imputés dans les bons comptes (exemple : une immobilisation comptabilisée en charge, et donc non amortie),
  • Une revue de cohérence, permet de comparer les ratios du compte de résultat avec les standards du même secteur d’activité.
  1. Les conseils Valoxy pour une révision efficace

Comme évoqué précédemment, pour qu’une comptabilité soit révisée, encore faut-il qu’il y en ait une.

Il faut donc que la saisie comptable soit de qualité.  Par qualité, nous entendons une saisie comptable à jour, si possible réalisée par une personne compétente et à l’aise avec les outils dont elle dispose.

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Il est également utile que le service comptable ne soit pas isolé du reste de l’entreprise. Cela  permet d’obtenir toutes les informations utiles à la bonne retranscription de l’activité dans les comptes.

Plus l’information est dense dans la comptabilité, moins il faut de temps au réviseur pour trancher (imputation des comptes, libellés des comptes comptables et des écritures..).

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Il est également essentiel d’être organisé, et notamment dans le classement des documents comptables. Cela vaut pour le classement des pièces durant l’année (classeur des factures de vente, d’achat, des immobilisations, classeurs de banque..), mais également dans la présentation du dossier de révision.

Le dossier de révision est généralement composé :

  • Des comptes annuels,
  • Des états généraux (balance, grand livre)
  • Des états auxiliaires (balance des tiers, grand livre des tiers, état des immobilisations…)
  • Des états de rapprochement bancaire à la clôture et des relevés bancaires,
  • D’un certain nombre de copies de justificatifs de comptes (factures, bordereaux de charges…)
  • Des nouveaux documents légaux signés durant l’année (nouveaux emprunts, échéanciers, PV d’AG, etc…)
  1. Le commissaire aux comptes effectue-t-il la révision ?

Certaines structures, en raison de leur taille ou de leur financement, sont tenus de recourir à un commissaire aux comptes.

Attention cependant : la base de travail du commissaire aux compte, ce sont les comptes annuels, après révision. Son rôle n’est pas de vérifier la comptabilité de manière exhaustive mais d’émettre un avis favorable ou défavorable sur la régularité des comptes de la société.

Tout ce qu'il faut savoir sur la révision comptable !Il arrive que pour faciliter son intervention, le commissaire aux comptes se serve du dossier de révision du comptable comme base de travail. Cependant, la méthode et l’approche ne sont pas les même (notions de seuils, approche par les risques, sondages..). Il ne faut donc pas confondre le travail du réviseur et celui du commissaire au compte.

  1. Conclusion

La notion de révision comptable est très importante lors de l’établissement du bilan mais reste variable selon la taille et l’organisation de l’entreprise. Tenue en interne, la révision est généralement réalisée par le responsable comptable ou le directeur administratif et financier. Elle peut aussi être externalisée à un cabinet d’expertise comptable qui maîtrise bien la problématique puisque c’est le cœur de son métier.

Valoxy peut bien évidemment vous conseiller et vous accompagner dans la tenue de votre comptabilité et de votre révision comptable. Pour plus d’informations, consultez nos articles sur le blog Valoxy : 

 

Délégation Unique du Personnel

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire