Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Fiscalité
TOP Diriger son entreprise
Qu’est ce que la TaSCom?
4.3 (86.67%) 3 votes

Qu’est ce que la TaSCom?

Les établissements commerciaux se doivent d’acquitter diverses taxes.

Ces taxes diffèrent selon bon nombre de critères tels que le type d’activité de l’établissement, son volume d’activité, sa surface mais aussi le type de local que l’établissement utilise.

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, fait aujourd’hui le point sur l’une d’entre elles, la taxe sur les surfaces commerciales, aussi appelée « TaSCom », applicable aux établissements de commerce de détail.

I/ Le champ d’application de la TaSCom

Les établissements de commerce de détail sont redevables de la TaSCom, quelle que soit leur forme juridique.

Selon l’INSEE, le commerce de détail consiste à vendre des marchandises dans l’état où elles sont achetées (ou après transformations mineures), à une clientèle de particuliers, quelles  que soient les quantités vendues. Le commerce de détail  comprend aussi la livraison et l’installation chez le client.

La TaSCom est applicable en France et dans les départements d’Outre-Mer.

L’existence pour les établissements commerciaux de la taxe s’appréciera  à la date du 1er janvier.

L’encadrement par la loi

Les établissements de commerce de détail ouverts depuis le 1er janvier 1960 devront payer cette taxe si leur chiffre d’affaires excède 460 000 € par an et que leur surface de vente excède 400 mètres carrés.

Bien que leur surface de vente n’excède pas 400 mètres carrés, les établissements contrôlés directement ou indirectement par une même tête de réseau et exploités sous une même enseigne commerciale  dans le cadre d’une chaîne de distribution intégrée, ayant une surface de vente cumulée qui excède 4 000 m2, seront également redevables de la TaSCom.

Cette situation concerne  principalement les filiales des sociétés contrôlées directement par  une chaîne de distribution intégrée. La société doit posséder plus de la moitié du capital social de la filiale en question.

Le cas particulier des établissements de commerce de gros

En principe, les établissements de commerce de  gros ne sont pas redevables de la TaSCom.

Les établissements de commerce de gros sont les établissements possédant une clientèle  composée essentiellement de professionnels ou de collectivités qui réalisent des achats pour les besoins de leur activité.

Néanmoins, la loi prévoit 3 cas de figure concernant les établissements de commerce de gros :

– si un établissement réalise la totalité de son chiffre d’affaires auprès d’une clientèle de professionnels ou de collectivités pour les besoins de leur activité , cet établissement ne sera pas soumis à la TaSCom.

– si un établissement effectue pour plus de la moitié de son chiffre d’affaires des ventes à des professionnels ou des collectivités pour les besoins de leur activité  et que cet établissement vend de façon accessoire à des consommateurs pour un usage domestique pour au moins 460 000 € HT, alors l’établissement sera soumis à la TaSCom pour les seules ventes à usage domestique aux consommateurs. Attention, ce cas de figure ne s’appliquera que si l’établissement en question (ou la chaîne de distribution dont il dépend)  a une surface de vente qui excède 4 000 m2.

– enfin, si l’établissement réalise des ventes à des consommateurs pour un usage domestique représentant plus de la moitié de son chiffre d’affaires total et accessoirement (ventes inférieures à la moitié de son chiffre d’affaires) des ventes à des professionnels, l’établissement acquittera la TaSCom sur son chiffre d’affaires total.

II/ Assiette et paiement de la taxe

Prise en compte de la surface exploitée

Les éléments qui permettent de déterminer la TaSCom sont ceux de  l’année N-1, qui permettront de reconstituer le chiffre d’affaires N-1 utile au calcul de la taxe.

Dès lors, l’assiette à retenir sera la surface exploitée au 31/12 de l’année qui précède l’année d’imposition.

Pour les établissements en cessation définitive d’activité, la période de référence court du premier jour d’exploitation, jusqu’au jour de la cessation définitive. Dans ce cas de figure, le chiffre d’affaires sera en conséquence annualisé afin de déterminer le taux applicable.

Le taux de la TaSCom applicable sera par suite, fonction du chiffre d’affaires de la période de référence (qui pourra donc être annualisé), rapporté à la surface de vente constituant l’assiette de la taxe déterminée.

Taux applicable

Pour les établissements dont le chiffre d’affaires au m² (CA/S*), tel que défini est inférieur à 3 000 €, le taux de la taxe est de 5,74 € par m² de surface comprise dans l’assiette.

Pour les établissements dont le chiffre d’affaires au m² (CA/S) est supérieur à 12 000 €, ce taux est fixé à 34,12 € par m².

Lorsque le chiffre d’affaires au m² (CA/S) est compris entre 3 000 et 12 000 €, le taux de la taxe est déterminé selon la formule suivante : 5,74 € + [0, 00315 × (CA/S – 3 000)] €, dans laquelle CA désigne le chiffre d’affaires annuel hors taxes de l’établissement assujetti, exprimé en euros, et S désigne la surface de vente au détail exprimée en m².

*le rapport CA/S concerne le chiffre d’affaires annuel  hors taxe de l’établissement et sa surface de vente au détail.

NB : Il existe un barème particulier pour les ventes au détail de carburant.

De même, des réductions de taux et des majorations du montant de la taxe sont applicables à des cas particuliers.

La TaSCom est payable au service des impôts des entreprises du lieu où  se situe l’établissement.

La date butoir de versement paiement annuel de la taxe est le 15 juin. La déclaration spécifique afférente est la 3350-D.

Pour les cessations d’exploitation en cours d’année, la taxe devra être déclarée et payée avant le 15 du sixième mois suivant la cessation. Il pourra y avoir imputation de l’acompte  versé l’année de la cessation (l’excédent éventuel sera alors restitué).

Pour plus d’informations, consultez nos articles sur le blog Valoxy :

TaSCom

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.