Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Suivre la trésorerie de son entreprise : une nécessité absolue
4.7 (93.33%) 3 votes

Suivre la trésorerie de son entreprise : une nécessité absolue

Qu’est-ce que la trésorerie d’entreprise ?

L’objet de cet article est d’expliquer aux dirigeants de PME ce que son (ou ses) partenaire(s) financier(s) entendent par « trésorerie d’entreprise » et de les sensibiliser à l’importance d’un suivi précis et régulier de leur trésorerie afin d’anticiper ses évolutions et, en cas de besoin, de trouver au plus vite les solutions de financement les plus adaptées.

Beaucoup trop de dirigeants pensent que si l’entreprise est globalement rentable, le pilotage des comptes bancaires de l’entreprise au fur et à mesure est suffisant pour assurer une bonne gestion à court terme. C’est une erreur qui peut se révéler au mieux très couteuse, au pire fatale. Cette démarche, qui peut fonctionner un certain temps grâce à la bonne connaissance des flux financiers, ne permet pas d’analyser de manière précise le cycle financier de l’entreprise. En cas de tension de sa trésorerie, le dirigeant ne dispose pas d’éléments qui lui permettront de comprendre la nature et la cause de la difficulté qu’il traverse. Il ne dispose pas non plus d’une vision des mesures correctrices possibles, ni des implications et des conséquences des décisions qu’il s’apprête à prendre.

trésoreriea)   La trésorerie de l’entreprise : une notion bien différente de la somme des soldes bancaires !

La trésorerie est trop souvent perçue comme le total des sommes d’argent disponibles en caisse ou en banque. Or, la trésorerie d’une entreprise correspond à la ressource financière globale disponible et  intervient de manière fondamentale dans le fonctionnent économique de l’entreprise. Pour un financier, la trésorerie est composée de plusieurs éléments et se calcule par la différence de deux éléments :

  • Le surplus du financement à long terme
  • et les besoins pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise.

Une trésorerie positive signifie que l’entreprise a un cycle d’exploitation (ou des engagements financiers à court terme) qui nécessite moins de trésorerie que les réserves financières dont elle dispose sur le long terme. Connaître et maîtriser ces notions financières de bases et mettre en place un suivi régulier de sa trésorerie et des indicateurs pertinents permettent d’anticiper les difficultés et de mieux adapter les actions correctives.

Par ailleurs, en cas de besoin de financement, la bonne connaissance des indicateurs financiers, le suivi de la trésorerie, c’est-à-dire la maîtrise des mécanismes économiques et financiers propres à l’entreprise et l’historique des indicateurs, contribuent fortement à rassurer les  partenaires potentiels.

En résumé : une démarche prévisionnelle est indispensable pour anticiper et maintenir la confiance des partenaires financiers de l’entreprise (banquiers, actionnaires, …)…

b)   La trésorerie : une mission essentielle au pilotage de l’entreprise

Toute entreprise ne peut fonctionner que si elle dispose de manière régulière des ressources financières suffisantes pour régler ses dépenses (fournisseurs, salaires, charges sociales et fiscales, …). A défaut, elle serait déclarée en cessation de paiement et serait éventuellement liquidée. C’est une mésaventure qui arrive trop souvent aux entreprises qui ont mal suivi ce domaine pourtant primordial.

La trésorerie est un aspect de la gestion d’entreprise qu’il faut suivre quotidiennement avec une vision stratégique à moyen terme, et une connaissance de la situation présente grâce à des outils adaptés.

Gérer la trésorerie de l’entreprise, c’est être en permanence en prise directe avec les flux financiers réels et prévisionnels, qu’ils soient entrants ou sortants. C’est aussi d’avoir une attention toute particulière à ses partenaires financiers (banques, autres organismes financeurs, …), pour pouvoir effectuer rapidement les ajustements nécessaires. C’est donc, avant toute chose, savoir suivre et anticiper les mouvements financiers !

Articles à venir très prochainement :

Partie 2 : Quels sont les éléments qui composent la trésorerie de l’entreprise et sur lesquels le dirigeant peut agir de manière plus ou moins efficace ?

Partie 3 : Le calcul de la trésorerie d’une entreprise.

Partie 4 : Les raisons qui engendrent une dégradation de la trésorerie

Partie 5 : Les règles d’une bonne gestion de trésorerie

Partie 6 : Comment créer un suivi de trésorerie ?

 Partie 7 : Quelques pistes pour améliorer la trésorerie

expertise comptable

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.