Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
RSE et compétitivité.
3 (60%) 2 votes

RSE et compétitivité.

rse comme facteur de compétitivitéLa Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) n’est pas une contrainte de plus pour les entreprises mais un outil permettant aux dirigeants de se différencier dans un environnement économique toujours plus concurrentiel. La RSE est susceptible de permettre d’accroitre à moyen terme la rentabilité et la compétitivité des entreprises. Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, développe la notion de RSE dans cet article.

Qu’appelle-t-on compétitivité ?

Question RSELa compétitivité désigne aujourd’hui la capacité d’une entreprise à proposer à ses clients une offre adaptée à leurs attentes. La compétitivité peut, d’une part, être fondée sur la notion de prix : il s’agit alors d’offrir des biens ou des services d’un rapport qualité/prix supérieur à ceux de ses concurrents. D’autre part, la compétitivité peut-être hors prix, il s’agit alors de proposer, grâce à son positionnement stratégique et à son innovation, des caractéristiques nouvelles pour un produit (l’entreprise Apple, par exemple, est très forte dans ce domaine).

RSE et compétitivité prix.

RSE et compétitivitéEn ce qui concerne l’amélioration de la compétitivité par les prix, la RSE permet souvent de réduire un certain nombre de coûts directs, et peut par exemple être source d’économie au niveau des consommables (eau, électricité, gaz, papier…). Ainsi, lorsque le coût engagé par la démarche RSE est maîtrisé, voire faible (tout dépend des mesures envisagées), ces économies permettent un retour sur investissement rapide.

La démarche RSE peut aussi viser à améliorer le fonctionnement de l’entreprise en cherchant à supprimer un certain nombre de coûts cachés générés par l’activité habituelle de l’entreprise. On cherchera dans ce cas à identifier et réduire les coûts qui ne peuvent pas être directement comptabilisés : il peut s’agir de pannes, de défauts de fabrication, d’une production importante de déchets  nécessitant un retraitement…

De plus, certaines subventions et démarches publiques peuvent être accessibles grâce à la RSE, ce qui peut constituer un atout en matière de compétitivité, en facilitant la gestion de la trésorerie et en permettant la prospection de nouveaux marchés.

RSE et compétitivité hors prix.

réussite et rseLa RSE doit permettre à l’entreprise de s’adapter aux évolutions de la société, et avec elle aux attentes des consommateurs. L’entreprise peut aussi renforcer son image ainsi que sa réputation en mettant en place une telle stratégie.

Les entreprises qui prennent en compte les relations avec leurs salariés peuvent espérer en retour une plus grande implication des salariés dans leur travail (notamment pour les salariés attachés à l’idée de développement durable). Encore une fois, nous retrouvons l’idée d’une baisse des coûts cachés (absentéisme, manque d’implication du personnel…). Cette démarche peut aussi permettre de fidéliser les salariés à l’entreprise, voire d’attirer du personnel compétent grâce à une culture d’entreprise forte et moderne.

La RSE a également comme but de permettre à l’entreprise de fidéliser son réseau en créant une relation de confiance entre l’entreprise, ses fournisseurs et ses clients. Le but étant de développer une relation durable sur le long terme. Les avantages attendus sont une meilleure négociation des prix et une plus grande qualité des produits. De plus en plus de réseaux d’entreprises se créent afin de mettre en contact des entreprises intéressées par une démarche de type RSE, par exemple le réseau Alliances.

L’entreprise doit être attentive à ne pas se retrouver dans une situation de dépendance vis à vis de ses partenaires, ce qui pourrait alors nuire à sa pérennité. Par ailleurs, il ne faut surtout pas oublier l’adage « la confiance n’exclut pas le contrôle » en contrôlant régulièrement la compétitivité (prix, qualité, innovation) des partenaires de l’entreprise.

RSE et compétitivité : comment chiffrer les résultats ?

Il peut paraître opportun de rappeler cette phrase d’Albert Einstein «Tout ce qui compte ne peut pas nécessairement être compté. Tout ce qui peut être compté ne compte pas nécessairement.»

economie immatérielleAssurément, les effets de la RSE peuvent parfois être difficiles à chiffrer, le problème étant alors d’estimer l’efficacité réelle de la démarche. Pour évaluer s’il peut être intéressant pour une entreprise d’avoir une démarche RSE, il est important de mesurer l’ensemble des retombées, même lorsque le chiffrage semble peu  évident. En effet, l’économie devient de plus en plus immatérielle (importance des technologies de télécommunication comme internet, importance croissante de l’innovation…) et donc de plus en plus difficile à chiffrer. La RSE ne fait que traduire cette réalité.

La RSE suppose donc une vision à long terme de la part du dirigeant. Si les effets de la RSE sont difficilement chiffrables, il est probable cependant que cette nouvelle démarche de management puisse offrir des opportunités aux dirigeants d’entreprise. 

Si cet article vous a intéressé, retrouvez également nos articles sur le blog de Valoxy :

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.