logo valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité

La réserve légale pour une société

La loi réglemente strictement l’affectation des bénéfices d’une société. L’article L232-10 du Code de commerce impose en effet la constitution d’une réserve légale avant distribution des éventuels dividendes.

Qu’est-ce que la réserve légale ? Qui concerne-t-elle, et comment la constituer ? Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, répond à ces interrogations.

réserve légale

La réserve légale d’une société

Définition de la réserve légale

La réserve légale est la partie du bénéfice net d’une société qui n’est pas distribuée aux associés ou actionnaires sous forme de dividende. Elle augmente la capacité financière de la société, notamment pour lui permettre de réinvestir. Elle apparaît donc au passif du bilan et renforce la valeur du patrimoine de l’entreprise.

Qui concerne-t-elle ?

La constitution d’une réserve légale est obligatoire pour les sociétés à responsabilité limitée (SARL et EURL) et les sociétés par actions (SA, SAS et SAS unipersonnelles ou SASU).

Les modalités de constitution

réserve légaleLe Code de commerce réglemente les modalités de constitution de la réserve légale. Elle doit s’élever, à chaque clôture d’exercice, au minimum à 5 % du bénéfice (calculé après impôt, diminué des éventuelles pertes antérieures et augmenté d’un éventuel report à nouveau*), jusqu’à ce qu’elle atteigne 10 % du montant du capital social de la société. Au-delà, la dotation n’est plus obligatoire.

*Quand les actionnaires n’ont pas encore tranché l’affectation d’une partie des bénéfices, cette part se porte en  report à nouveau. Celui-ci fait partie des capitaux propres de la société.

Les autres réserves

En plus de la réserve légale (qui est obligatoire), l’entreprise peut constituer d’autres réserves de manière facultative :

  • une réserve statutaire, dont les modalités de constitution sont librement définies dans les statuts de société, et
  • une réserve facultative peut être décidée et créée en décision collective lors des assemblées générales.

 

Ainsi, la réserve légale est obligatoire. On peut la voir comme une contrainte, mais elle force à une gestion saine. C’est en effet un coussin financier pour la société. Elle permet de constituer un capital disponible, de réinvestir, de renforcer les garanties de l’entreprise auprès de ses créanciers. Tout cela participe à son développement et à son enrichissement.

Cet article vous a intéressé ? Dites-le nous dans les commentaires ci-après ! Pour plus d’informations sur les réserves, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

question

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.