Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Comment réaliser un budget prévisionnel ?
3.5 (70%) 4 votes

Comment réaliser un budget prévisionnel ?

Pour développer l’entreprise, rien de tel que d’élaborer une stratégie et de fixer des objectifs chiffrés pour la réaliser. Que vous soyez créateur, dirigeant d’une TPE d’une PME ou responsable d’un service, construire un budget prévisionnel est un élément fondateur de votre réussite future.

budget prévisionnel

Comment réaliser un budget prévisionnel ?

Pourquoi faire un budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel est un élément capital dans la vie de l’entreprise car il donne de la visibilité sur le niveau d’activité attendu et les moyens à mettre en œuvre pour l’atteindre (nature, financement, …). Tous les dirigeants qui réalisent un budget prévisionnel s’accordent à dire que le temps passé à réaliser le budget est très largement amorti par le gain de performances qui en découle.

Quelle démarche pour suivre pour construire son budget prévisionnel ?

Élaborer un budget prévisionnel consiste à évaluer le montant du chiffre d’affaires que va faire l’entreprise et le coût des charges qu’elle devra supporter pour le réaliser. Bien évidemment, l’un et l’autre sont liés, et tout l’enjeu consiste à pouvoir évaluer l’impact commercial et financier de chacune des actions envisagées.

Élaborer un prévisionnel demande dans un premier temps de se projeter sur le marché de la période étudiée afin de se faire une idée précise de ce que l’entreprise sera capable de vendre. (en fonction de l’évolution du marché, de le la concurrence et des caractéristiques de l’entreprise) La réalisation d’une matrice SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) permet de prendre du recul pour orienter la stratégie vers les marchés les plus rentables.

indicateurNous préconisons donc d’avoir une démarche en 5 étapes :

  1. Définir la stratégie de l’entreprise sur le court terme.
  2. Prévoir le niveau d’activité attendu.
  3. Évaluer les charges nécessaires à la réalisation de chiffre d’affaires.
  4. Adapter les différentes hypothèses retenues pour obtenir un budget prévisionnel réalisable et homogène
  5. En tirer les objectifs des collaborateurs et/ou des différents services de l’entreprise.

Comment établir le budget prévisionnel ?

Une fois la stratégie de court terme établie, la réalisation du budget prévisionnel se fait en plusieurs étapes.

Chiffrer les postes de recettes et de dépenses.

Lister et mesurer l’ensemble des recettes et des dépenses attendues de manière exhaustive. La qualité du budget tient en grande partie dans la capacité d’anticiper et d’évaluer correctement l’ensemble des postes de produits et de charges.

Mesurer l’activité attendue.

capital social

L’activité est de notre point de vue le premier élément à chiffrer. En effet, qu’elle soit en diminution, l’activité conditionne un certain nombre de charges. Ainsi faudra-t-il mesurer le montant des recettes à attendre de l’activité de l’entreprise pour la période étudiée. Parmi ces recettes on pourra trouver par exemple :

  • Le montant du chiffre d’affaires,
  • Le prix de cession de matériels et de machines vendues,
  • Les subventions perçues,
  • Les aides et crédits d’impôts accordés.

Définir le montant des immobilisations

La stratégie de l’entreprise nécessitera parfois de faire des dépenses spécifiques qu’il conviendra d’identifier car elles feront l’objet d’un traitement comptable particulier. Il faudra donc anticiper les dépenses suivantes :

  • Les achats d’immobilisations incorporelles (actifs non monétaires aussi appelés biens immatériels, sans réalité physique) :
    • Rachat de fonds de commerce (clientèle existante),
    • Achat de logiciels,
  • Les achats d’immobilisations corporelles (actifs physiques achetés pour plus d’un an afin d’être utilisés pour le process de production ou pour être loués (à des tiers ou pour le bien de l’entreprise).
    • Terrain et/ou construction immobilière,
    • Matériels industriels (machines, outillages, installations de production, …)
    • Rénovation, aménagement d’immeuble,
    • Matériels de transport (véhicules, chariot élévateur, …),
    • Matériels informatiques (PC, imprimante, portable, …).
  • Les achats d’immobilisations financières. S’il est plus rare de les trouver au sein d’un budget prévisionnel, certaines cautions ou prises de participation peuvent être anticipées :
    • Dépôts et cautionnements versés
    • Titres de participations,

Évaluer les dépenses (charges) de l’entreprise

Pour les entreprises existantes, le montant des charges devra être estimé sur la base des dépenses des années précédentes.  Elles seront corrigées en fonction de la stratégie de l’entreprise pour la période à venir. Pour les entreprises qui n’ont pas d’historique ou dont l’historique est inexploitable, il est important d’estimer les charges à venir de la manière la plus réaliste et la plus précise possible, et votre expert-comptable peut vous fournir des indications intéressantes à ce sujet.

Parmi les dépenses de l’entreprise on trouvera :

  • Les achats de marchandises et de matières ainsi que les charges d’exploitation représentent une partie importante des charges d’une entreprise, et peuvent être évaluées en distinguant les charges fixes et les charges variables.
  • Les charges de personnel nécessitent un travail préalable sur l’organisation à mettre en place pour atteindre les objectifs fixés (rémunération du dirigeant, augmentations salariales, commissions, primes, 13ème mois, …).
  • Les impôts et taxes devront aussi être estimés afin de pouvoir mesurer le résultat prévisionnel de l’entreprise.

Parmi les dépenses à prévoir dans un budget on trouvera notamment :

  • budget prévisionnelLes achats de marchandises, de matières premières et de conditionnement (sans oublier les frais de transport),
  • Les loyers et les charges locatives,
  • Les charges de sous-traitance (de compétence ou de quantité),
  • Les dépenses d’énergie (électricité, eau, gaz, …),
  • Les frais d’emballage et de livraison,
  • Les fournitures de bureau,
  • Les locations financières (crédit-bail, leasing, …),
  • Les assurances,
  • Les honoraires (comptabilité, conseils juridiques, frais de constitution, …),
  • Les frais de communication (internet, téléphonie, …),
  • Les frais administratifs et divers (postaux, bancaires, …)
  • Les charges de personnel (les salaires bruts et les charges sociales)
  • Les intérêts d’emprunts,
  • Les impôts et taxes (CFE, CVAE, taxe d’apprentissage, …)

Les mouvements de trésorerie

Certains éléments ont une incidence sur la trésorerie sans toutefois avoir d’influence sur le résultat. Il faut néanmoins les prévoir afin de disposer d’une vision sur la trésorerie prévisionnelle de l’entreprise. On évoquera :

  • Les distributions de dividendes ou les remboursements de comptes courants,
  • La partie amortie lorsqu’un emprunt bancaire a été contracté.

Compiler les prévisions de recettes et de dépenses dans les documents de synthèse

Une fois que les postes ont été estimés, il faut établir les documents de synthèse qui permettront d’analyser la prévision de rentabilité de la période étudiée. Si le budget prévisionnel est simple, les tableaux de synthèse peuvent être réalisés à l’aide d’un document Excel. Si par contre le dirigeant souhaite un prévisionnel plus abouti il faudra sans doute utiliser un logiciel comptable qui permettra de présenter les états prévisionnels (bilan prévisionnel, compte de résultat prévisionnel, plan de trésorerie, …).

Si l’utilisation d’un logiciel spécialisé nécessite un minimum de connaissances comptables, elle donne aussi une vision beaucoup plus nette de ce que peut attendre un dirigeant de la stratégie qu’il compte mettre en œuvre. En outre, elle facilite la phase d’analyse et de modification des hypothèses retenues en vue d’obtenir un budget prévisionnel réaliste et financièrement équilibré.

bonhomme avec un V vert pour illustrer la visite médicale de reprise

Vérifier l’état de santé de ses salariés est obligatoire

C’est par conséquent un outil d’aide à la décision performant qui permet à l’équipe dirigeante :

De nombreux dirigeants font appel à leur expert-comptable pour réaliser le budget prévisionnel. Au-delà du conseil et des éléments de comparaison sectoriels, l’expert-comptable dispose d’outils professionnels performants pour réaliser un budget prévisionnel pointu.

expert-comptable

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

2 commentaire(s)

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Merci pour ces conseils.
Pour la créations des états financiers prévisionnels quel outil conseillez vous?
Merci.

2
Expert Comptable Valoxy

Bonjour,
Merci pour votre commentaire.
Chez Valoxy, nous utilisons l'outils RCA pour la construction de nos prévisionnels; outils dont nous avons satisfaction. Mais il en existe beaucoup d'autres pour tous les budgets et besoins. Le prévisionnel peut avoir plusieurs objectifs (recherche de financement, suivi de budget, tableau de bord, aide au pilotage..). Quoi qu'il en soit il est toujours judicieux de se rapprocher de son expert-comptable pour le construire.
Bonne journée
L'équipe Valoxy

Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.