Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Fiscalité
Rattachement des enfants majeurs ou pension alimentaire : que choisir ?
4.5 (90%) 2 votes

Rattachement des enfants majeurs ou pension alimentaire : que choisir ?

La date limite de dépôt de votre déclaration d’impôt sur le revenu approche, et varie en fonction du mode de déclaration (papier ou télédéclaration) et du numéro de département de votre résidence principale :

  • 16 Mai 2019 minuit pour les déclarations papier,
  • 21 Mai 2019 pour les déclarations Internet des départements compris entre 1 et 19,
  • 28 Mai 2019  pour ceux compris entre 20 et 49,
  • 4 Juin 2019 pour les autres (50 à 976).

Il convient donc de s’interroger, lorsque vous avez des enfants majeurs, s’il convient de les rattacher au foyer fiscal ou de déduire une pension alimentaire. Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, propose dans cet article les clés de compréhension pour réduire au mieux votre impôt sur le revenu.

Votre exert-comptable vous aide à savoir s'il faut rattacher votre enfant majeur

Impôt sur le revenu : faut-il rattacher ses enfants majeurs ?

Le principe :

Les enfants majeurs au 1er janvier sont imposables séparément. S’ils restent à la charge de leurs parents, ceux-ci ont le choix de les rattacher au foyer fiscal (et ainsi conserver leur nombre de parts) ou alors de déduire une pension alimentaire. Cette pension alimentaire est encadrée.

Quels enfants majeurs peuvent être rattachés ?

Les enfants pouvant être rattachés sont les enfants :

  • ayant moins de 21 ans au 1er janvier 2018
  • ayant moins de 25 ans et poursuivant leurs études au 1er janvier 2018.

Les enfants plus âgés, même étudiants en médecine, ne pourront plus être rattachés ; par contre, vous pouvez, sous certaines conditions, continuer à déduire une pension alimentaire et cela même s’ils ne sont plus étudiants, pour le peu que les dépenses soient réelles.

date de cloture des comptes
Bon à savoir

En matière de taxe d’habitation, le rattachement permet de maintenir l’abattement « charge de famille ». Cet élément devra être pris en compte dans vos calculs.

Le rattachement de votre enfant majeur

En cas de rattachement, l’enfant majeur permettra de conserver le nombre de parts, soit pour un couple marié/pacsé, une demi-part pour les deux premiers enfants et une part pour les suivants à compter du troisième. Si vous êtes célibataire/divorcé, la première personne à charge bénéficiera d’une demi-part supplémentaire par rapport à un couple, à condition de vivre seul et de supporter à titre principal la charge de l’enfant déclaré. Pour les veufs, une demi-part supplémentaire est rajoutée.

 

Marié/Pacsé

Divorcé / Célibataire

Veuf

Sans personne à charge

2

1

1

Avec une personne à charge

2,5

2

2,5

Avec deux enfants à charge

3

2,5

3

Avec 3 enfants et plus à charge

+1/personne

+1/personne

+1/personne

La pension alimentaire d’un enfant majeur, dans la limite de 5 888 € (2018)

Votre aide financière doit être nécessaire, ce qui est souvent le cas, mais si votre enfant majeur dispose de revenus élevés, vous ne pourrez bénéficier du dispositif. L’enfant doit donc être dans le besoin, avec un revenu inférieur au SMIC…

Si votre enfant majeur vit sous votre toit, vous pouvez déduire un forfait de 3 500 euros au titre des dépenses de nourriture et d’hébergement, sans avoir à fournir de justificatif , et le double si votre enfant est marié ou lié par un Pacs avec un partenaire. Vous pouvez déduire 2 388 euros supplémentaires, soit 5 888 euros au total, au titre d’autres dépenses, comme des frais de scolarité. Mais vous devrez alors être en mesure de justifier ces frais. De plus, à la différence du rattachement, cette déduction est possible même si l’enfant a plus de 25 ans et n’est plus étudiant.

La limite déductible de la pension alimentaire a été fixée par l’administration à 5 888€. (Impôt sur le Revenu 2018)

Si l’enfant majeur vit sous votre toit

la pension alimentaire d'un enfant majeurVous pouvez déduire sans justificatif 3 500 € (2018) au titre de son logement et de sa nourriture. Il est possible de déduire jusqu’à 5 888 €, mais vous devrez pour cela apporter la preuve des dépenses réelles engagées à son profit. En général, les parents reprennent l’évaluation forfaitaire de 3 500 € au titre de logement et de la nourriture à laquelle s’ajouteront les frais de scolarités et/ou de santé.

Si votre enfant ne vit pas sous votre toit

Si votre enfant ne vit plus sous votre toit, le plafond de déduction est de 5 888 euros, qu’il soit célibataire ou non, et il faudra justifier de manière réelle les frais (logement, nourriture, vêtement, scolarité, santé…).

Si le majeur est en couple ou a un enfant

Si l’enfant est marié ou pacsé, que le couple est dans le besoin, s’ils correspondent aux conditions d’âges et/ou de suivi d’études et que l’assujetti assume seul « l’entretien du couple », alors la limite de déduction passe à 11 776 euros. (5 888€ x 2). Si les deux parents aident le couple, alors il y aura répartition de la pension.

Une fois la pension calculée, il conviendra juste de simuler les impôts en fonction de ces deux scénarios. N’hésitez pas à utiliser le simulateur proposé par le gouvernement : www.impots.gouv.fr

Pour en savoir plus sur l’impôt sur le revenu et le quotient familial, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

transmission d'entreprise

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.