Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
Prestations et aides sociales : y avez-vous droit ?
4.9 (97.14%) 7 votes

Prestations et aides sociales : y avez-vous droit ?

Faute de temps, d’un système qui paraît complexe, ou encore besoin d’anonymat lors d’une demande…. Toutes ces raisons font que nous ne cherchons pas toujours si nous sommes éligibles à certaines prestations et aides sociales. Pourtant, les entrepreneurs et créateurs d’entreprise, qui débutent le plus souvent sans revenus fixes, peuvent aussi, comme tout le monde, bénéficier de ces aides et de ces accompagnements.
Les aides sociales ne sont pas que pour les autres ! Valoxy fait le point et vous aide à connaître vos droits en matière de prestations sociales.

I – Synthèse des aides sociales possibles

                a/ Les aides des Caisses d’Allocations Familiales

Les allocations familiales sont destinées aux personnes ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge.
Le complément familial est un complément des allocations familiales pour les personnes ayant au moins 3 enfants.
L’allocation de soutien familial aide le parent qui élève seul un enfant non reconnu et qui ne bénéficie pas de l’aide de l’autre parent.
La PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) est l’allocation qui permet de subvenir aux frais de garde d’un enfant de moins de 3 ans.
Le RSA (Revenu de Solidarité Active) est le revenu minimum, accessible à tous et majoré en fonction de la composition du foyer. Il remplace depuis 2009 le RMI (Revenu Minimum d’Insertion) et l’API (Allocation Parent Isolé)
L’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ALS (Allocation de Logement à Caractère Social), destinées aux personnes aux revenus faibles, aide à supporter le coût d’un loyer ou le remboursement d’un prêt pour l’acquisition d’une résidence principale.
La prime d’activité remplace la prime pour emploi (PPE) et le RSA activité, afin de compléter le revenu des travailleurs, étudiants salariés et des non salariés.
L’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés) est un revenu minimum ou un complément de ressources,  destiné à accompagner l’autonomie des personnes handicapées.

                b/ Les aides de l’Assurance Maladie

L’ACS (Aide au paiement d’une Complémentaire Santé) permet, sous condition de ressources principalement, de bénéficier d’une réduction sur le coût de la complémentaire santé.
L’ASI (Allocation Supplémentaire d’Invalidité) est un complément pour les personnes invalides à faible revenu.
La CMUC (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) est une complémentaire santé destinée aux personnes à faibles revenus résidant en France. Elle est accordée pour un an.

                c/ Les aides sociales locales

Les centres d’Action Sociale des grandes villes, de même que les Départements, proposent bien souvent des aides pour les familles, voire les travailleurs de leur ressort. Celles-ci peuvent concerner l’enseignement, la santé, le logement, les activités périscolaires, le transport (scolaire ou non), la cantine, etc. renseignez vous auprès de votre Mairie ou de votre département.

d/ Les aides de la Ville de Paris

Le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris dispose de nombreuses aides pour les familles habitant Paris, et notamment pour le logement, les frais de garde, la santé ou encore des difficultés financières ponctuelles. Ces aides ne sont pas cumulables, et leur montant dépend également des prestations perçues par ailleurs :

Paris logement Famille : il s’agit d’une aide aux dépenses liées au logement pour les familles ayant au moins 2 enfants ou un enfant handicapé à charge.

Paris logement : il s’agit d’une aide au logement pour tous dans la limite de 2 ans au 2ème renouvellement.

Paris logement familles monoparentales : aide complémentaire pour les logements en location ou en propriété pour les familles monoparentales.

Paris forfait famille : Complément des allocations pour les personnes ayant au moins 3 enfants.

Paris solidarité : il s’agit d’une garantie de revenus minimum dans la limite de 2 ans au 2ème renouvellement pour les personnes de plus de 65 ans ou en situation de handicap.

L’ASPEH (Allocation de Soutien aux Parents d’Enfants Handicapés) est destinée aux enfants handicapés vivant chez leurs parents. Si l’enfant est placé, elle n’est accordée qu’en proportion du temps passé à domicile.

Paris Energie Familles est une aide accordée aux familles avec enfant pour supporter le coût des énergies.

Complément santé Paris est une aide pour les personnes de plus de 65 ans ou en situation de handicap afin de subvenir au coût de leur complémentaire santé.

                e/ Les autres aides sociales

Bourse de collège : bourse accordée pour aider la scolarité des collégiens aux familles à faibles ressources.
Bourse de lycée : idem que la bourse précédente mais pour les lycéens.
L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) : il s’agit d’une aide pour les personnes de plus de 60 ans afin de favoriser leur maintien à domicile et l’amélioration de leur qualité de vie.
L’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) : il s’agit d’une aide de Pôle Emploi pour les personnes qui ont épuisé leurs droits au chômage (sous condition d’activité antérieure et de ressources).
L’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) : il s’agit simplement du minimum vieillesse.

II – La simulation

Le site mes-aides.gouv.fr présente succinctement ces aides, et permet d’estimer et de simuler les principales prestations sociales ou aides locales (parisiennes principalement) auxquelles vous avez droit.

Pour effectuer une simulation de vos droits, c’est très simple. Il suffit de cliquer sur le lien ci-après https://mes-aides.gouv.fr/foyer/demandeur et de répondre au questionnaire. Simple, rapide et anonyme, il répondra à vos attentes.
Il est à noter que la plupart des aides sont calculées sur la base des années antérieures (N-1, voire N-2). Cependant, suite à la réforme récente des APL (Aide Personnalisée au Logement), le gouvernement propose de calculer ces aides sur les revenus de l’année N. C’est une évolution temporelle qui était déjà prévue avec le projet de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, dont la mise en place devrait avoir lieu au 1er janvier 2019.

En conclusion, si vos projets professionnels de  création ne vous permettent pas encore de subvenir à tous vos besoins, des aides sont possibles, qui peuvent, en quelques clics, vous décider à sauter le pas et à réaliser vos projets.

Pour plus d’informations concernant les aides, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le blog Valoxy :

 

 

aides sociales

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire