Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Fiscalité

Les points de vigilance pour investir dans une PME

Nombreux sont ceux qui décident d’investir une partie de leurs économies en prenant une participation dans une société. Cette démarche, qui peut être motivée par des objectifs très différents, nécessite une vigilance élargie. Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, analyse dans cet article les différentes manières de procéder.

investir dans une PME les points de vigilance à connaitre

Les points de vigilance pour investir dans une PME

Commencer par identifier ses motivations

la prise de participation

On peut décider d’investir dans une société (en capital, en temps ou en nature) pour des motivations très différentes :

  • Faire un placement financier,
  • Participer à une aventure,
  • Préparer une porte de sortie en cas de licenciement,
  • Aider un ami ou un membre de la famille,
  • Investir dans une PME ou une activité dans laquelle on croit,
  • Investir dans une PME innovante,

Avant de se décider, il est important de bien connaître les motivations qui nous portent à réaliser cet investissement. En effet, prendre une participation dans une structure est une démarche de long terme qui nécessite un engagement dans la durée et peut générer des tensions. Définir les motivations qui nous animent permet d’être clair avec soi-même comme avec ses futurs associés.

Si cette démarche paraît difficile, on peut se faire accompagner par un proche qui nous connaît bien, ou bien réaliser des tests de motivation, voire de personnalité …

Prendre connaissance de la stratégie de l’entreprise

Lorsqu’on investit dans une entreprise, c’est généralement dans l’attente d’un retour. Pour éviter toute déconvenue, il est important de ne pas se contenter de valider un projet global, mais de se renseigner sur la stratégie envisagée par l’équipe de direction. Cette démarche apporte des précisions sur des éléments importants :

  • Elle permet d’évoquer certains sujets litigieux (rémunération des dirigeants, versement des dividendes, augmentation de capital, …)
  • Elle aide à mieux définir la vision du dirigeant (ambition, niveau de risque, réalisme, …).
Le plus souvent, les PME récemment créées évitent de verser des dividendes (lorsqu’il y en a) pour se constituer une réserve, et ainsi limiter les risques liés à leur jeunesse.

Etudier les comptes de l’entreprise et valider la valorisation de l’entreprise

Pour toute prise de participation, il est indispensable d’auditer les comptes de l’entreprise et de la faire estimer. Pour cette démarche, l’idéal est bien souvent de faire intervenir une tierce personne qui pourra intervenir en toute indépendance.

investir dans une PME : le rôle de l'auditL’étude portera sur :

  • les comptes des années passées,
  • l’organisation de l’entreprise,
  • l’étude marketing (étude de marché, audit des produits, …) qui permet de connaître le potentiel du marché
  • le business plan (prévisionnel, business modèle, moyens mis à disposition, …).

L’ensemble de ces éléments est le plus souvent repris dans un audit d’acquisition qui permet d’étudier la faisabilité du projet et de donner une idée du potentiel que représente le projet. L’aide d’un expert-comptable est souvent une démarche rentable car elle permet de négocier le taux de participation.

Déterminer la place réservée aux investisseurs

La place réservée aux associés est très différente selon la nature de l’entreprise, le caractère du dirigeant, la personnalité des associés et l’importance de la prise de participation envisagée. Le choix du statut juridique prend ici toute son importance.

Il est primordial de définir clairement et par écrit, avant la prise de participation, le rôle, les missions et le pouvoir qui nous est accordé en tant qu’associé :

Investir dans une PME : quelle sera la place de l'associé

  • quel sera notre pouvoir décisionnaire (capacité de bloquer certaines décisions) ?
  • sera-t-on actionnaire majoritaire ou minoritaire ?
  • comment notre avis sera-t-il pris en compte pour la rémunération du dirigeant, pour l’entrée d’un nouvel associé, … ?
  • aura-t-on un droit de regard sur certaines dépenses (investissements, embauches, …) ?

Si nécessaire, une modification des statuts peut être demandée (la SAS peut permettre aux associés minoritaires d’avoir des fonctions et/ou un pouvoir renforcés).

Le conseil d’un avocat et/ou de votre expert-comptable peut ici  aussi être une démarche importante qui vous aidera à mesurer les risques et les attentes ainsi qu’à guider votre démarche.

Prévoir les conditions de retrait

Investir dans une PME : les conditions de retraitInvestir dans une PME est une démarche qui peut réserver des surprises, aussi est-il indispensable de prévoir contractuellement une possibilité de sortie, dans le cadre d’un contrat ou d’un pacte (qui devra être rédigé par un spécialiste). Même si ce point est souvent difficile à aborder car chacune des parties souhaite faire aboutir la démarche, les conditions de retrait sont une sécurité et un gage de sérieux indispensables.

Se faire accompagner

Lorsqu’on investit dans une entreprise, il est important de se faire accompagner par un ou plusieurs professionnels (experts-comptables, avocats) qui peuvent apporter leurs compétences techniques, leur expérience et leur recul.

Pour en savoir plus sur les relations entre les actionnaires, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

Cochon rose représentant les paiements du RSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.