Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social

Le nouveau compte personnel d’activité (CPA) : qu’est-ce que c’est ?

La loi sur le dialogue social datant d’août 2015 a créé le compte personnel d’activité (CPA). La loi Travail est venue en préciser le contenu.

Comme prévu, ce compte a été mis en place à compter du 01.01.2017. Mais ce compte, qui concerne-t-il ? Comment doit-il fonctionner ?

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France,  vous présente  en quelques lignes ce compte qui doit obligatoirement être mis en place dans les entreprises.

I. Le compte personnel d’activité : c’est quoi ?le compte personnel d'activité c'est quoi ?

Le CPA est un outil d’aide au parcours professionnel de tous les salariés, apprentis, fonctionnaires, bénévoles, etc. C’est un compte individuel, attaché à chaque personne, qui garde ainsi ses droits, indépendamment de sa carrière ou de son entreprise.

Il regroupe plusieurs comptes, et contient à la fois le compte personnel de formation (CPF), le compte pénibilité et un nouveau compte, créé pour l’occasion, le compte « engagement citoyen ».

L’employeur pourra « abonder » ce compte par des formations, ou des congés octroyés dans le but d’exercer des activités associatives et citoyennes.

La mise en place de ce compte répond à plusieurs objectifs :

  • Sécuriser le parcours professionnel des salariés.
  • Fidéliser le salarié à l’entreprise du fait rattachement à celle-ci d’un certain nombre de droits.
  • Permettre au salarié de regrouper et conserver ses droits en un compte unique ce qui évite la dispersion
  • Enfin, le CPA répond également à la volonté de renforcer l’autonomie des salariés

II. Mise en place

 A. Personnes concernées

Le compte est ouvert à toute personne d’au moins 16 ans (15 ans s’il s’agit d’un apprenti), salariée en poste, à la recherche d’un emploi, handicapée et en centre d’aide par le travail, fonctionnaire ou même retraitée.

L’une des originalités de ce compte est qu’il reste ouvert lorsque les droits à la retraite ont été liquidés. Dans ce cas, il est toutefois limité aux heures liées aux activités bénévoles ou de volontariat (via le compte engagement citoyen).

 B. Composition

 1. Le Compte Personnel de Formation (CPF)

de quoi est composé le CPA ?Le CPA intègre le compte personnel de formation : autrement dit, à partir du 1er janvier 2017, les droits à la formation du salarié seront contenus dans son CPA.

A cette occasion, diverses petites modifications ont été apportées.

Pour rappel, le compte personnel de formation est alimenté à raison de 24 h/an jusqu’à 120 h, puis 12 h/an, dans la limite de 150 h. Si un salarié n’a pas assez d’heures pour sa formation, des abondements sont possibles, par l’employeur, l’OPCA, l’État, les régions et Pôle emploi.

Un certain nombre de nouveautés ont été mises en place, ces dernières sont essentiellement :

  • La possibilité d’augmenter les droits des temps partiels et saisonniers ;
  • L’abondement, qui peut se faire par d’autres organismes, et notamment les mairies ;
  • L’extension à l’évaluation des compétences et au bilan de compétences pour les formations éligibles.

Des modifications ont également été apportées au système de validation des acquis de l’expérience (VAE).  Le salarié peut demander 24 h de temps de travail (plus pour certains) pour en bénéficier. Désormais, 1 an d’activité suffit, et les salariés en CDD y ont droit même sans avoir 24 mois d’ancienneté.

2. Le Compte Prévention Pénibilité (CPP)

Les points de pénibilité accumulés au long de sa vie professionnelle sur ce compte permettent aux intéressés de les transformer en formation, en temps partiel, voire même en retraite anticipée. Ce compte est également intégré au CPA.

3. Une nouveauté : le compte engagement citoyen.(CEC)

Ce nouveau compte permet au salarié d’y inscrire ses activités bénévoles ou de volontariat :

  • Volontariat dans l’armée, service civique, réserves militaires, etc. ;
  • Périodes de maître d’apprentissage ;
  • Bénévolat à la direction d’une association d’intérêt général, inscrite sur une liste à paraître

Il est prévu que ces activités viennent générer des heures de formation par tranche de 20 h, (60 h maximum), qui seront financées par l’État ou la commune.

L’employeur peut aussi accorder au salarié des jours de congés payés pour l’exercice de ces activités associatives et citoyennes.

III. Utilisation du CPA

S’agissant de la gestion de ce compte, c’est la Caisse des dépôts et consignations qui va le gérer, comme pour le CPF actuel.utilisation du CPA

S’agissant du compte pénibilité, ce dernier reste géré par la CNAMTS.

Afin qu’il sache exactement de quoi il retourne, le salarié dispose de services d’information sur son compte et sur son utilisation sur le site du CPA.

En termes d’utilisation, le salarié choisit seul comment utiliser son compte. L’employeur ne peut rien lui imposer. Le salarié peut ainsi :

  • Financer des formations,
  • Faire le point sur ses compétences,
  • Etre accompagné dans un projet de création d’entreprise
  • Etc.

L’employeur doit également informer le salarié, lors de l’entretien professionnel, des possibilités de VAE.

Remarque : Le CPA servira aussi à héberger le bulletin de paie électronique. Le portail du CPA propose en effet différents « services » numériques aux  utilisateurs.

Pour plus d’informations autour du CPA, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

 

statut SARL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.