Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Fiscalité
Mon entreprise a-t-elle intérêt à acheter ses locaux professionnel ?
4 (80%) 1 vote

Mon entreprise a-t-elle intérêt à acheter ses locaux professionnel ?

De nombreux dirigeants se demandent s’il est intéressant d’acheter directement ou par crédit-bail les locaux de leur entreprise. En effet, l’achat de locaux professionnels permet à l’entreprise d’accroître son patrimoine et donc sa valorisation, cependant cette opération immobilise une partie des capacités de financement de l’entreprise.

Valoxy fait le point sur cette démarche.

locaux professionnel

Mon entreprise a-t-elle intérêt à acheter ses locaux professionnel ?

Acheter ses locaux professionnels : les principaux intérêts

Pour une entreprise, acheter ses locaux professionnels apporte plusieurs avantages :

  • locaux professionnel Le coût de l’investissement peut être déterminé précisément, surtout lorsqu’il est financé par un emprunt à taux fixe ce qui offre :
    • Une amélioration de la sécurité et de la visibilité,
    • Une suppression des contraintes liées au bail commercial.
  • Le remboursement des échéances de l’emprunt n’est plus une dépense à fonds perdu mais contribue à augmenter le patrimoine de l’entreprise.
  • La présence des locaux à l’actif du bilan de l’entreprise est un élément rassurant pour les partenaires financiers de l’entreprise (banquiers, créanciers, …). Cela facilite notamment l’accès à des moyens financiers même s’il faut parfois mettre les locaux en garantie.

Les avantages que procure l’achat de locaux professionnels apportent aussi des avantages conjoncturels :

  • Lors d’une crise économique, il peut être plus intéressant pour l’entreprise d’investir dans des locaux professionnels plutôt que dans son appareil productif qui ne serait pas utilisé à 100%.
  • Les taux d’intérêts faibles qui sont proposés actuellement (environ 3,5% en 2014 – 2015) peuvent être une opportunité à saisir.

Par ailleurs, en cas de phase de redressement ou si l’activité de l’entreprise nécessite des liquidités, l’entreprise eut améliorer sa capacité financière en organisant la vente de ses locaux professionnels sans que cela n’entraîne obligatoirement un déménagement. En effet, l’entreprise peut trouver un acheteur qui accepte d’acheter les locaux et de les louer via une cession-bail. Cette opération qui est aussi appelée « sales and lease-back » consiste en une vente des biens immobiliers de l’entreprise à une société de crédit-bail et à signer avec cette même société un contrat de crédit-bail afin de pouvoir rester sur place.

Conseil Valoxy : l’achat de locaux professionnels avec les capitaux propres de l’entreprise est la solution la plus économique, ce n’est pourtant pas toujours la plus intéressante. En effet, cette solution ne génère pas forcément de création de valeur.

Cette solution mobilise une partie importante des moyens financiers de l’entreprise normalement dédiés au financement de son activité et de son développement. Au final, utiliser les fonds propres de l’entreprise pour l’acquisition d’un bien immobilier, ne permet pas d’affecter 100% des ressources internes au financement de l’activité future (investissements opérationnels, innovation, …).

Remarque : l’achat de locaux professionnel d’une entreprise en vue de se valoriser avant une future cession n’est pas toujours une opération intéressante. En effet, le coût de l’emprunt immobilier peut représenter un frein pour l’investisseur qui, dans la plupart des cas, aura besoin de cash pour rembourser la dette sénior (sauf si l’activité de l’entreprise repose en partie sur cet immobilier).

Quelle fiscalité pour l’achat des locaux professionnels ?

locaux professionnelLorsqu’une entreprise achète un bien neuf (moins de 5 ans), elle peut récupérer la TVA. Par contre, lorsqu’elle achète de l’ancien, elle n’est pas soumise à TVA mais doit payer des droits d’enregistrements. Par ailleurs, une société qui revendrait un immeuble dont la vente a été soumise à TVA peut avoir à rembourser une partie de la TVA déduite si cette vente a lieu moins de 20 ans après la date d’achat.

Le prix de revient des locaux (sans le terrain) est amortissable pendant 24 à 30 ans. Le montant de la dotation aux amortissements étant déductible des bénéfices imposables.

Par ailleurs, les intérêts d’emprunt et la taxe foncière sont comptabilisés comme une charge et sont par conséquent déductibles du bénéfice imposable.

Acheter ses locaux professionnels : faut-il avoir recours à un crédit-bail ?

locaux professionnel

Le crédit-bail immobilier permet de financer tout ou partie d’une acquisition de locaux professionnels. Ce mode de financement peut être utilisé pour tout type d’immobilier à usage professionnel (à construire, neuf ou d’occasion). Il est généralement utilisé pour des achats de 150 000 euros et plus, avec ou sans apport initial sur une durée de 15 à 20 ans.

L’entreprise locataire verse des loyers (fiscalement déductibles) pendant la durée du contrat. Elle doit aussi assumer les différentes charges liées à l’utilisation de l’immeuble (assurance, location, impôts, …).

Les contrats de crédit-bail prévoient la possibilité pour l’entreprise de racheter le bien immobilier pour une valeur résiduelle habituellement comprise entre 5 et 15% du montant d’origine.

Conclusion

L’achat de locaux professionnels permet à une entreprise d’augmenter son patrimoine et sa valeur. Cette opération nécessite cependant de mobilier une partie de ses capacités de financement (fonds propres, capacité d’endettement,…), il faut donc être attentif à ce que l’opération n’affecte pas l’activité et/ou le développement de l’entreprise. Le recours à un crédit-bail immobilier est une solution un peu plus coûteuse mais qui peut être intéressante.

SAS ou SARL

Laisser un commentaire

Pas de commentaire
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.