Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

Les incontournables de la comptabilité
4.7 (94.29%) 7 votes

Les incontournables de la comptabilité

La comptabilité est souvent perçue comme une matière complexe et ennuyeuse, bourrée de chiffres, présentée dans des tableaux incompréhensibles, et renseignée dans un vocabulaire trop technique ou barbare. Bref la comptabilité a tout pour plaire !

Néanmoins en tant que dirigeant vous savez que le cash est le nerf de la guerre : « cash is king ». Même si vous n’avez pas besoin de maîtriser toutes les techniques de la comptabilité, il est important d’en comprendre les chiffres. Alors essayons de rendre demoiselle comptabilité un peu plus attrayante à travers ses incontournables !

Le compte de résultat

Ce document enregistre toutes vos charges et tous vos produits (recettes) sur une période appelée exercice. En général un exercice est constitué de 12 mois mais il peut être plus court ou plus long. On y trouve le chiffre d’affaires (CA), les achats de marchandises, les loyers, les charges de personnel, etc. L’addition de ces éléments vous permet de déterminer le bénéfice ou la perte de l’entreprise. Un principe essentiel à intégrer, une charge ou un produit ne signifie pas l’immédiateté du décaissement ou de l’encaissement. Les charges et les produits sont totalement indépendants des flux financiers. En effet vous pouvez acheter ou vendre à crédit. Que vous soyez payés au comptant ou à 30 jours ne change rien, vous avez vendu et donc réalisé un produit.

Le compte de résultat est un état de synthèse qui vous permet de comprendre l’origine du résultat de l’entreprise, son bénéfice ou sa perte. Il vous donne, entre autres, le chiffre d’affaires, le taux de marge commerciale, le résultat d’exploitation, le résultat financier. Il additionne des charges par catégorie, par exemple les charges externes, les impôts et taxes, les salaires, etc.

L’analyse de cette synthèse vous aide à comprendre comment agir pour améliorer vos profits. Le calcul de quelques ratios (ex : charges du personnel / CA, taux de marge) permet de situer votre exploitation par rapport à votre marché, par rapport à vos concurrents.

Les incontournables de la comptabilitéLe bilan

Cette fois c’est un état de synthèse de ce que l’entreprise doit ou possède à une date précise. Il comporte deux colonnes. En général cette « photo » est prise au dernier jour de l’exercice. Au-delà du vocabulaire technique, vous devez retenir que les dettes de l’entreprise (ce qu’elle doit), sont situées dans la colonne de droite, qu’on appelle le passif. Dans la colonne de gauche on trouve l’actif, c’est à dire ce que l’entreprise possède. Ce document de synthèse doit être équilibré, c’est même une règle fondamentale, et ainsi l’actif et le passif sont égaux.

Sur le haut du bilan se situent les éléments stables de l’entreprise. À l’actif on trouve les immobilisations, le matériel que l’entreprise possède pour son exploitation. Au passif ce qu’elle doit à ses actionnaires (le capital apporté et les résultats non distribués) et ses créanciers (les  prêteurs), on parle ici des capitaux propres et des emprunts.

Sur les lignes suivantes (en dessous) se trouvent les éléments « circulants » : ce qui bouge en fonction de l’exploitation : à l’actif les stocks, les créances clients, et au passif les dettes envers les fournisseurs, l’état et les organismes sociaux.

Enfin, au bas du bilan à l’actif, si la société n’est pas à découvert, apparaîtront les comptes bancaires appelés aussi la trésorerie.

Si vous avez bien suivi, « demoiselle comptabilité » vous présente à l’actif ce que l’entreprise possède avec une notion de liquidité : les immobilisations sont moins « liquides » que les comptes bancaires, les comptes bancaires sont plus « liquides »  que les stocks.

Au passif, le haut du bilan présente d’abord les dettes à long terme (un actionnaire apporte en général son capital pour plus de temps qu’un fournisseur de marchandises, dont la dette est positionnée en bas du passif).

Le bilan vous permet donc de savoir exactement ce que possède et doit l’entreprise. Contrairement au compte de résultat, les comptes de bilan enregistrent les mouvements financiers (de cash), les encaissements et les décaissements de trésorerie.

Les incontournables de la comptabilitéLe tableau de financement

Et enfin pour comprendre les flux financiers (de cash), le nerf de guerre, nos amis comptables ont créé (avec « demoiselle comptabilité » bien sûr !) le tableau de financement. Cet état donne des informations primordiales sur les flux financiers de l’entreprise. D’où vient le cash ? Comment a-t-il été utilisé ? Combien en reste-t-il pour l’avenir ? Comprendre et vous faire expliquer ce tableau est important car il permet notamment de travailler sur les investissements futurs et de prévoir les besoins de trésorerie.

La compréhension des flux financiers de votre exploitation passe obligatoirement par une analyse combinée de ces trois documents incontournables de la comptabilité. Apprendre à les lire et les interpréter vous donnera une vision pertinente de l’entreprise. Prenez le temps de les étudier et de les analyser.

Pour plus d’informations concernant les documents comptables, n’hésitez pas à contacter Valoxy, ou consultez les articles de notre blog :

Les incontournables de la comptabilité

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire