Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

Le régime de la vente à distance (VAD)
Noter cet article

Le régime de la vente à distance (VAD)

La vente d’un bien ou d’une prestation de services par catalogue, publipostage, téléphone, téléachat, sur internet, par courriel, ou même par SMS… est défini comme une vente à distance (VAD). Les contrats portant sur ces achats sont réglementés, et les consommateurs bénéficient d’un certain nombre de droits.

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, revient dans cet article sur la définition de la VAD, de ses contrats et de ses exclusions, ainsi que sur les régimes fiscaux applicables, tant en France qu’en Europe.

 

Définition

Le terme de « vente à distance » est un régime spécifique, prévu par les articles 258 A et 258 B du CGI, qui désigne une vente faite entre un professionnel et un particulier, au travers d’une technique de communication à distance, et sans présence physique simultanée depuis l’offre jusqu’à la conclusion du contrat. Le lieu de livraison et/ou de paiement n’a pas d’influence sur la caractérisation de ce contrat (en magasin pour retrait, ou livré à domicile).

 


Pour quels produits ? Quels sont les contrats concernés ?

De la fourniture à titre gratuit de contenus numériques en ligne aux services d’un agent immobilier, retrouvez la liste (non exhaustive) des produits et contrats compris – ou exclus – de cette réglementation sur le site du service public.

Rappel : cette réglementation n’inclut pas la vente à distance entre professionnels.

 

 

Particularités

La vente B to C (Business to Consumer) est régie selon des règles spécifiques afin de permettre aux entreprises de commercer à l’intérieur de l’Union européenne, et notamment au travers des ventes sur internet, sans créer systématiquement  de comptes fiscaux dans les autres états.

Imaginez un site internet basé à Lille, vendant ses produits aux particuliers en France, en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne. Sans cette mesure, il faudrait créer un « établissement stable » dans chacun de ces pays, en d’autres termes s’immatriculer auprès des services des impôts de chaque pays, appliquer le taux de TVA des pays en question, et rétrocéder localement la TVA. Une complexité importante pour une entreprise potentiellement jeune ou avec de faibles volumes échangés.

 

 

Le régime et les seuils

Tant que les ventes réalisées vers les pays membres de l’Union européenne ne dépassent pas un certain seuil (différent selon les pays), une facilité du régime permet de liquider la TVA  en France :

  • 35 000 € pour la Belgique, Espagne, Italie ;
  • 100 000 € pour l’Allemagne, les Pays-Bas
  • 70 000 £ pour le Royaume Uni.

À titre d’information, les seuils sont disponibles sur le site du BOFIP et de la Communauté européenne.

 


Dépassement des seuils

Les seuils s’apprécient hors taxes (HT) et par année civile.

Lorsqu’un professionnel français dépasse le seuil des pays vers lesquels il vend, il devra s’immatriculer auprès des impôts de l’état concerné de l’Union européenne dans un délai de 30 jours.

Prenons un exemple, notre professionnel lillois a réalisé du 1er janvier au 30 novembre les ventes suivantes :

  • Vers la Belgique 34 000 € HT ;
  • Vers l’Allemagne 57 000 € HT ;
  • Vers l’Italie 2 500 €.

En décembre, il réalise des ventes vers la Belgique pour 5 000 €.

Ces ventes vont lui faire dépasser le seuil autorisé pour l’année civile. Il devra donc s’immatriculer sous trente jours en Belgique, appliquer la TVA belge sur les ventes dépassant les 35 000 € et rétrocéder la TVA  sur ces ventes à l’état belge.

Le suivi des TVA liées aux ventes à distance doit donc être rigoureux afin de ne pas se retrouver en défaut vis à vis d’un état membre.

Une fois ce franchissement réalisé, il faudra en tenir compte sur la déclaration de TVA :

Déclaration de TVAEn conclusion

Le “régime” des V.A.D a été instauré pour simplifier les démarches en matière de TVA. En pratique, il conviendra tout de même de réaliser un suivi régulier afin d’identifier les franchissements de seuil.

 

Pour plus d’informations sur les ventes à distance (VAD) et les obligations qui en découlent, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

 

 

 


Régime de vente à distance

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.