Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Le calcul de la trésorerie d’une entreprise
3.8 (75.56%) 9 votes

Le calcul de la trésorerie d’une entreprise

Comment faire le calcul de la trésorerie de votre entreprise.

Comme nous l’avons vu dans la première partie, la trésorerie se calcule par la différence entre le surplus de ressources stables et les dépenses globales nécessaires pour faire fonctionner l’entreprise.

En d’autres termes, la trésorerie de l’entreprise se calcule par l’équation suivante :

Calcul de la trésorerie = fonds de roulement (FR) – besoin en fonds de roulement (BFR)

Le Fond de Roulement

Le FR correspond au surplus des capitaux permanents (capitaux propres et emprunts LMT) par rapport aux immobilisations. Il représente une ressource durable mise à la disposition de l’entreprise par ses actionnaires sur le long terme (capital, comptes courant, …) ou créée au fur et à mesure des exercices par l’argent dégagé de l’exploitation (réserves, ..) afin de financer les investissements et les emplois nets du cycle d’exploitation.

calcul de la trésorerie Calcul du  FR (Font de Roulement) :

Fond de roulement = Passif – Actif immobilisé

  • Passif = Capitaux permanents dont capitaux propres, amortissement et provisions, dettes financières à long terme
  • Actif immobilisé = Immobilisations corporelles, incorporelles, financières

Interprétation du résultat trouvé :

  • Si le Fond de Roulement est positif, les ressources stables de l’entreprise couvrent les besoins financiers à long terme.
  • Si le Fond de Roulement est négatif, les besoins financiers de l’entreprise ne sont donc pas couverts. Il faut donc trouver un financement pour éviter l’insolvabilité.
  • Si le Fond de Roulement est nul, l’entreprise se trouve à l’équilibre financier existe mais elle ne dispose pas de moyens supplémentaires pour financer ses besoins. Sa situation reste difficile.

En conclusion, plus le fonds de roulement est important plus, l’entreprise est solide financièrement !

Le Besoin de Fonds de Roulement

Pour fonctionner, l’entreprise engage des dépenses (salaires, achat de matières premières, etc.) qui ne seront compensées que lors de l’encaissement des factures clients. Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) correspond aux sommes d’argent nécessaires pour pouvoir payer « l’avance de trésorerie » due à l’exploitation de l’entreprise (à court terme). En termes financiers, le BFR représente le montant des capitaux nécessaires pour financer le cycle d’exploitation : actifs circulants – dettes à CT. Autrement dit, le besoin en fonds de roulement résulte des décalages dans le temps entre les décaissements et encaissements des flux liés à l’activité de l’entreprise.

Calcul du  BFR :

Besoins de Fonds de roulement = Stocks HT + Encours des créances clients TTC – Encours des crédits fournisseurs TTC

Stocks HT : Stocks minimum de matières premières, produits en cours et produits finis dont l’entreprise doit disposer en permanence pour son activité.

  • Encours des créances clients TTC : Total des sommes facturées au client et pas encore réglées.
  • Encours des crédits fournisseurs TTC : total des factures dues aux fournisseurs (hors délais de paiement généralement accordés)

Interprétation du résultat trouvé :

  • Si le BFR (Besoins de Fonds de roulement) est positif, l’entreprise a un besoin de financement supérieur aux ressources d’exploitation. Elle doit trouver un moyen pour financer ce besoin pour pérenniser son activité.
  • Si le Besoins de Fonds de roulement (BFR) est négatif, l’entreprise a un besoin de financement inférieur aux ressources d’exploitation. L’entreprise n’a donc pas besoin d’utiliser ses excédents de ressources à long terme.
  • Si le BFR est nul, l’entreprise a un besoin de financement égal aux ressources d’exploitation. Le passif circulant est tout juste suffisant pour financer l’actif circulant.

Le calcul de la trésorerie ci dessus montre que la trésorerie comprend l’ensemble des flux financiers qui composent l’entreprise ainsi que les modes de financement retenus. Toute évolution positive ou négative des ressources stables de l’entreprise ou de ses dépenses globales aura un impact direct sur sa trésorerie. Ceci nous aide à comprendre pourquoi il est important de connaître les flux financiers de l’entreprise si on veut anticiper et maîtriser sa trésorerie.

Articles déjà parus :

    1. Partie 1 : Suivre la trésorerie de son entreprise : une nécessité absolue
    2. Partie 2 : La trésorerie de l’entreprise.
    3. Partie 4 : Les raisons qui engendrent une dégradation de la trésorerie

Articles à venir très prochainement :

  1. Partie 5 : Les règles d’une bonne gestion de trésorerie
  2. Partie 6 : Comment créer un suivi de trésorerie ?
  3. Partie 7 : Quelques pistes pour améliorer la trésorerie
BESOIN D’AIDE ?
Nous pouvons vous aider à analyser la trésorerie de votre entreprise.

Contactez-nous :

compte courant d'associé

Laisser un commentaire

Commentaires
  • merci, j’ai compris la trésorerie en des mots simples.
    27 janvier 2014
  • merci execellente explication
    20 septembre 2015
  • Bonjour

    Merci pour votre commentaire

    Cordialement,
    L’équipe Valoxy, Expert-Comptable

    23 septembre 2015
  • excellent travail ! bien fait
    2 décembre 2015
  • Bonjour,

    Nous vous remercions pour vos encouragements.

    Cordialement
    L’équipe Valoxy, expert-comptable

    2 décembre 2015
  • Bonjour,

    Merci pour vos encouragements.

    Cordialement
    L’équipe Valoxy, expert-comptable

    2 décembre 2015
  • Merci beaucoup vous avez bien et clairement expliqués la trésorerie
    3 février 2016
  • Bonjour Monsieur,

    Nous sommes ravis d’avoir pu vous aider !

    Cordialement,
    L’équipe de Valoxy, Expert Comptable

    3 février 2016
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.