Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise

La cybersécurité, un enjeu majeur pour les entreprises

La destruction de données, l’espionnage, les virus informatiques, le sabotage, etc. peuvent avoir des conséquences mortelles. Quelles que soient leur taille, toutes les entreprises y sont exposées.

A l’ère des nouvelles technologies et du “tout numérique”, la cybersécurité est devenu un enjeu majeur pour les entreprises. Il peut s’agir du “cloud computing” dans le stockage et le traitement des données, du développement exponentiel du web dans les communications, ou de la dématérialisation des échanges financiers…  Parce qu’elle est facteur de productivité, de compétitivité et de croissance, la cybersécurité devient aussi facteur de pérennité.


Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, liste dans cet article  quelques recommandations à destination des entreprises. Des outils existent pour que celles-ci soient davantage conscientes des risques de la cybercriminalité. En évitant le sabotage, les entreprises défendent leur image, et protègent leur intégrité.

Sécurité

La place toujours plus importante du numérique dans la vie quotidienne (des entreprises comme des particuliers) a accompagné en conséquence le développement de l’imagination sans limite des hackers, fraudeurs, pirates informatiques et autres cyber-criminels.

A la manière d’un coffre fort, la sécurité informatique doit être à la hauteur de ce qu’elle est sensée protéger. Les secrets de fabrication, brevets, archives, données sensibles, liste de clients, ou encore la comptabilité, etc., représentent la force ou la richesse de chaque entreprise. Lorsque la sécurité est mise en défaut, l’entreprise ne s’en relève pas toujours : indisponibilité, atteinte à l’image ou encore perte de clientèle peuvent être fatals.

Les services informatiques des entreprises, les nombreux prestataires spécialisés, et aujourd’hui le gouvernement, s’efforcent de sensibiliser les utilisateurs. Ils développent des outils plus sûrs, mais surtout plus accessibles.

 

Quelques outils en ligne

Un programme gouvernemental

Cybermalveillance.gouv.fr est un programme gouvernemental. Il assume un rôle de sensibilisation, de prévention et de soutien en matière de sécurité du numérique auprès de la population française. Il a été testé dès 2017 dans la région Hauts de France.

Le site est animé par le groupement d’intérêt public “Action contre la cybermalveillance” (ACYMA), et porté par une démarche interministérielle. Il recense les menaces informatiques auxquelles sont confrontés les particuliers et les entreprises. Il  donne en outre des conseils pour y faire face.

Grâce à cet outil, il existe maintenant une aide, officielle et centralisée, contre les menaces informatiques. Mais il est surtout important de comprendre le problème, de savoir quelles mesures prendre, et quelles attitudes adopter. Quel que soit le support (smartphone, tablette ou ordinateur), qu’il s’agisse des réseaux sociaux, d’un site internet, ou du courriel, la plateforme propose la meilleure conduite à tenir. Elle oriente même l’utilisateur vers des prestataires spécialisés proches de chez lui.

La plateforme insiste sur la pédagogie, en mettant l’accent sur la prévention. Des outils et des publications dispensent de nombreux conseils pratiques. Il en est ainsi, par exemple, du “kit de sensibilisation aux risques numériques”.

Le site du Premier ministre

Le site du Premier ministre a également mis en ligne ses conseils aux usagers, qu’il s’agisse d’entreprises ou de particuliers :

  • choix des mots de passe,
  • entretien de ses appareils,
  • mise à jour de ses logiciels,
  • identité numérique,
  • protection lors des déplacements,
  • sécurisation de sa Wi-Fi,
  • sérieux du fournisseur d’accès,
  • séparation des usages personnels et professionnels,
  • l’attention aux téléchargements et aux paiements “on line”,
  • ou encore le phénomène du « Bring Your Own Device» (BYOD),

le site du Premier ministre n’omet aucun des dangers qui guettent les internautes.

Le guide édité par la CPME

Le “guide des bonnes pratiques informatiques” est rédigé par la Confédération générale des PME (CPME), en association avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Il a pour but de sensibiliser les PME à la problématique de la sécurité informatique, et d’apporter aux entreprises “les moyens opérationnels de préserver leurs systèmes d’information”. Ses recommandations sont pratiques, peu coûteuses, et tournent autour de grandes idées force. Parmi elles,


  • la connaissance de ses utilisateurs et de ses prestataires,
  • la régularité de ses sauvegardes,
  • l’attention à son identité numérique,
  • ou encore l’utilisation exclusive des sites officiels des éditeurs pour le téléchargement de ses programmes.

Pour en savoir plus sur la sécurité informatique, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.