La croissance interne comme mode de développement
Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
La croissance interne comme mode de développement
3.8 (75%) 4 votes

La croissance interne comme mode de développement

Un entrepreneur qui veut développer son activité, qui veut la faire croître, peut s’orienter soit vers la croissance externe (acquisition d’autres entreprises par exemple), soit vers la croissance interne, aussi appelée croissance organique. Dans cet article, Valoxy expert-comptable à Lille vous en dit plus sur la croissance interne :

Qu’est-ce que la croissance interne ?

C’est le fait pour une entreprise de se développer grâce à sa propre activité. L’entreprise va donc investir dans des actifs matériels ou immatériels, on peut citer quelques exemples :

  • Machine pour des capacités,
  • Formation des salariés pour une main d’œuvre plus efficace,
  • Publicité ou commercialisation pour garder les clients et en attirer de nouveaux,
  • Recherche et développement afin de créer de la valeur en innovant,
  • Investissement en R&D.

Elle est souvent privilégiée par les entreprises familiales, qui préfèrent se développer en gardant un contrôle total, ou par les sociétés préférant la stabilité.

La croissance interne d'une entreprise

Les avantages de la croissance interne

C’est un processus long, souvent qualifié de fastidieux et qui demande une organisation et des qualités entrepreneuriales et managériales. Mais en contrepartie, elle procure certains avantages à l’entreprise :

  • Utiliser la croissance interne permet au dirigeant de garder le contrôle total de sa société, et pour cette raison certaines PME refusent purement et simplement la croissance externe au profit de la croissance interne.
  • Elle fait grandir progressivement l’entreprise, ce qui lui permet de ne pas subir de grands bouleversements sans pour autant stagner, une croissance maîtrisée en d’autres termes.
  • Le climat social s’améliore avec la croissance interne, les salariés ont des perspectives d’évolution, une certaine sécurité du travail et ils sont valorisés puisqu’ils participent directement à cette croissance interne.

Une entreprise qui mise sur ce type de croissance aura donc tendance à être stable, à avoir une croissance régulière, une culture d’entreprise forte. Mais la croissance interne n’a pas que des avantages, et nous allons voir les limites de ce mode de développement.

Les inconvénients de la croissance interne

La croissance interne présente également des aspects négatifs même si au premier abord elle peut paraître séduisante.

  • C’est un mode de croissance relativement long. Quand une entreprise choisit de se développer par croissance interne, son développement risque de ne pas être aussi rapide que celui de ses concurrents qui se développent par croissance externe.
  • Recourir à une croissance interne peut engendrer une spécialisation trop forte, ce qui rend  l’entreprise vulnérable car ses bénéfices ne reposent que sur un segment de marché.
  • Quand une entreprise a recours à ce type de croissance, elle n’émet pas de nouvelles actions, elle va donc se financer en partie grâce à des emprunts. Son endettement devient important ce qui réduit sa rentabilité.
  • Enfin, elle ne permet pas une diversification accrue car elle implique une trop forte spécialisation sur son marché.

Ainsi, la croissance interne est souvent privilégiée par les PME s’attaquant à un marché spécifique, notamment pour des produits nouveaux qui intègrent des innovations. En général, la croissance interne est privilégiée sur les marchés innovants (on peut prendre l’exemple de la société Swiffer), ou sur les marchés aux produits spécifiques (Picard notamment).

Pour plus d’informations sur la croissance, interne ou externe, retrouvez nos articles sur le blog Valoxy :

 

site internet

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire