Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
La conduite du changement (L’humain, clé du succès de la transformation)
5 (100%) 2 votes

La conduite du changement (L’humain, clé du succès de la transformation)

La conduite du changement est trop souvent réduite à quelques actions de formation et de communication interne. Pourtant, transformer en profondeur un pan de l’entreprise, redéfinir une nouvelle stratégie, ou revoir de fond en comble  ses méthodes de travail, engendre des bouleversements, tant matériels que psychologiques, pouvant conduire à la démotivation, à une baisse de productivité, voire au départ des meilleurs collaborateurs. À l’inverse, un changement de cap mené avec soin, capable de replacer les salariés au coeur de l’entreprise, produit des résultats probants et généralement salvateurs. Parce que l’humain est la clé de la transformation, Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, vous dévoile ses conseils pour réussir votre conduite du changement.

Avoir un objectif clair pour conduire le changement

La transformation peut intervenir à tout moment, et poursuivre différents objectifs. Mais elle doit être parfaitement comprise par les salariés, tant sur le fond que sur la forme, c’est-à-dire autant en ce qui concerne la vision et l’objectif final, que les actions concrètes qui seront menées pour y parvenir. Par exemple, l’entreprise peut ambitionner de conquérir un nouveau marché (objectif final) en rachetant une entreprise pour en fusionner les locaux et les services (action concrète menant au changement). Un autre exemple avec une entreprise qui souhaite améliorer sa productivité globale (objectif final) en installant un système informatique complet de collecte et d’analyse des données internes (action concrète menant au changement).

Quand l’objectif est bien défini, l’équipe de direction peut travailler sur un planning détaillé comprenant :

  • les étapes successives pour parvenir à l’objectif
  • les différentes actions menées pour chacune de ces étapes
  • leur coût
  • leur délai de réalisation

Impliquer les collaborateurs dans les étapes menant au changement

Le plan d’action et son rétroplanning sont les bases posées par l’équipe de direction. Ces outils passent ensuite aux ressources humaines, qui seront chargées de conduire le changement avec les collaborateurs.

Pour le responsable des ressources humaines, la première démarche consiste à identifier, parmi les salariés, les collaborateurs les plus à même d’apporter leur contribution dans l’une ou l’autre des étapes du plan. Compétences, savoir-être, temps disponible, aspirations de carrière sont des critères à prendre en compte. Dans ce contexte, il est à noter que les collaborateurs les plus enthousiastes au changement doivent être mobilisés en priorité. Ce sont des locomotives naturelles qui feront adhérer les équipes aux nouvelles lignes de l’entreprise et les conduiront vers une transformation réussie. Elles rassurent les plus réfractaires et sont un lien naturel entre les ressources humaines et les collaborateurs.

Des étapes envisagées en mode projet

Une réorganisation des effectifs passe par une réorganisation du temps de travail, voire par des embauches ponctuelles, afin de dégager du temps aux personnes impliquées. Il n’est en effet pas facile de proposer aux collaborateurs de participer à la transformation de l’entreprise alors même que leurs délais habituels sont déjà serrés et difficiles à tenir !

Ensuite, comme pour toute nouvelle mission, les collaborateurs impliqués doivent avoir une vision claire des tâches à réaliser, du discours à tenir, des délais et du niveau de qualité attendu. Chaque étape successive de la transformation sera ainsi menée en mode projet par des collaborateurs nommés à cet effet.

Rassurer en projetant les collaborateurs dans l’avenir

En filigrane, et tout au long de la conduite du changement, la communication interne, et globalement la « culture » de l’entreprise doivent évoluer. La vision, des actions concrètes et les différentes étapes pour y parvenir seront évidemment communiquées aux collaborateurs, tout comme l’avancement des projets et les éventuels retards ou changements en cours de route.

Les freins aux changements proviennent bien souvent de la peur du changement et d’un manque de visibilité sur l’avenir. L’équipe des ressources humaines doit ainsi briser le flou et annoncer des actes concrets, en cours et à venir. Les collaborateurs ne réussiront à se projeter dans ce qui sera leur quotidien à court, moyen et long terme qu’à condition d’avoir une vision suffisamment claire des objectifs, et de comprendre le pourquoi de ces évolutions.

Enfin, une écoute active et une grande disponibilité sont les maîtres mots d’un changement réussi au sein de l’entreprise.

Parce qu’une transformation réussie est une transformation qui implique les collaborateurs, les enthousiasme, les motive et les incite à se dépasser, ne négligez pas la conduite du changement en tant que manager !

Pour en savoir plus sur le management et la conduite au changement, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

 

conduite du changement

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire