Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Pourquoi la trésorerie de votre entreprise baisse ?
4 (80%) 5 votes

Pourquoi la trésorerie de votre entreprise baisse ?

Les raisons qui engendrent une dégradation de la trésorerie

La baisse de la trésorerie d’entreprise provient souvent de la combinaison de plusieurs facteurs. Nous avons listé ci-dessous les causes les plus courantes :

a)   En cas de baisse d’activité :

Lorsqu’une entreprise doit faire face à une baisse d’activité, si elle n’a pas les moyens d’adapter ses dépenses dans les mêmes proportions, elle se trouvera en situation de surcapacité. Le financement de cette surcapacité générera mécaniquement une augmentation de son BFR et amputera sa trésorerie.

La solution préconisée consiste à intégrer dans les tableaux de bord des indicateurs sur les perspectives de l’entreprise (l’évolution du marché, le niveau d’activité de la société, sa productivité, ses perspectives à CT, MT et LT,…). Il faut, en parallèle, privilégier les charges variables chaque fois que c’est possible afin de permettre une réaction rapide et proportionnelle.

baisse de la trésorerieb)   Une baisse structurelle de la rentabilité :

Si l’entreprise subit une baisse sensible de sa rentabilité (augmentation des coûts de production, des matières premières, de la main d’œuvre,…) au point de générer des pertes de manière régulière, le cumul annuel des pertes engendre une dégradation du fonds de roulement de l’entreprise du fait de la baisse des capitaux propres.

La solution réside cette fois dans une augmentation de capital suffisante pour reconstituer les fonds propres de l’entreprise. Il est important de mener en parallèle une réflexion sur la manière de retrouver une rentabilité suffisante pour sortir de ce cycle négatif.

c)   L’augmentation du BFR générée par une forte augmentation de l’activité :

Lorsqu’une entreprise subit une forte augmentation de ses ventes, elle génère mécaniquement une augmentation de son BFR, c’est-à-dire de la somme d’argent nécessaire à son fonctionnement (plus de stock, plus de crédit client, plus de mains d’œuvre, …). Si cette augmentation n’a pas été anticipée et financée en interne, il n’est pas toujours facile de trouver auprès des partenaires financiers les lignes de crédit souhaitées.  L’entreprise s’asphyxie car ses ressources deviennent insuffisantes pour financer son exploitation…

La solution préconisée consiste à augmenter les capitaux permanents ou à anticiper le financement CT avec les banquiers.

d)   une gestion pas suffisamment rigoureuse :

Une dégradation des délais de paiement des clients et/ou une augmentation inutile des stocks génèrent systématiquement une dégradation de la trésorerie.

En effet, dans le premier cas, les clients qui ne payent pas immobilisent une partie des finances de l’entreprise tout en faisant courir un risque de non paiement. L’augmentation des stocks, quant à elle, génère une augmentation des dépenses fournisseurs et ampute d’autant les disponibilités financières de l’entreprise. Par ailleurs, cela augmente le risque de perte en cas de dégradation des stocks (sans parler des dépenses connexes : temps passé à ranger, augmentation des assurances,…). Une gestion trop molle engendre souvent une augmentation du BFR plus rapide que la croissance des ventes…

La solution préconisée consiste à mettre en place des procédures de gestion, des seuils d’alerte et à sensibiliser tous les acteurs concernés. De plus, il ne faut pas oublier de penser à financer le poste client et/ou les stocks.

e) un mode de financement inadapté :

Si l’entreprise a trop souvent recours à l’autofinancement dans le cadre de ses investissements, elle ponctionne dans les réserves disponibles pour financer le cycle de production affaiblissant ainsi sa trésorerie courante. En des termes plus financiers, lorsqu’on s’appuie trop sur l’autofinancement, le fonds de roulement (FR) devient insuffisant car l’entreprise autofinance trop d’investissements par rapport à sa rentabilité… La solution préconisée consiste à augmenter les fonds propres en augmentant le capital par exemple ou en empruntant à moyen ou long terme.

Articles déjà parus :

Articles à venir très prochainement :

  • Partie 5 : Les règles d’une bonne gestion de trésorerie
  • Partie 6 : Comment créer un suivi de trésorerie ?
  • Partie 7 : Quelques pistes pour améliorer la trésorerie
frais généraux

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.