Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
Faire un inventaire comptable des stocks de qualité
4 (80%) 2 votes

Faire un inventaire comptable des stocks de qualité

L’inventaire physique des stocks est une démarche qui consiste à identifier, comptabiliser puis évaluer l’ensemble des stocks d’une entreprise. L’inventaire comptable permet de valoriser avec certitude les stocks présents à l’actif du bilan. Il est obligatoire pour les sociétés commerciales qui détiennent des stocks de quelque nature que ce soit.

 inventaire des stocks

Faire un inventaire des stocks de qualité

Qu’est-ce qu’un stock en comptabilité?

Sur le plan comptable, les stocks sont des actifs que l’entreprise possède et qui sont destinés à être consommés dans le cadre de l’activité de l’entreprise ou à être vendus. Les stocks ont des natures et des fonctions différentes, ils peuvent être constitués par un commerçant, une entreprise de production, une société de service ou un professionnel libéral :

  • Chez un commerçant le stock correspond principalement aux marchandises achetées, il a vocation à être revendu. Il comprend aussi les emballages, les fournitures, …
  • Dans les entreprises de production (artisans, industries, …) les stocks sont majoritairement composés de matières premières et de consommables non utilisés, des produits en-cours, des produits intermédiaires, des produits finis et des produits résiduels. Ils comprennent aussi les emballages, les fournitures, …
  • Dans les entreprises de service ou chez les professions libérales, le montant des stocks est habituellement plus restreint, il est souvent composé de fournitures.
L’inventaire permet à l’entreprise de contrôler les écarts entre les valeurs théoriques (ou informatique) des stocks et la valeur réelle, et joue un rôle important dans la gestion des stocks. Selon les entreprises les écarts peuvent être plus ou moins importants; ils sont dus à la perte, au vol, à la casse ou la dégradation et aux erreurs de livraisons (réception ou envoi).

Un inventaire comptable est-il obligatoire pour toutes les entreprises ?

Toutes les personnes, physiques ou morales qui ont la qualité de commerçant sont tenus par le code du commerce à : « contrôler par inventaire, au moins une fois tous les 12 mois, l’existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l’entreprise ».

S’il n’existe pas d’obligation concernant le suivi comptable des stocks et des encours, ni sur la tenue d’un inventaire permanent, les entreprises sont cependant tenues de réaliser un inventaire physique annuel.

inventaire des stocksL’obligation d’inventaire est cependant plus souple lorsque l’entreprise dispose d’un inventaire permanent fiable. L’inventaire sera réputé fiable s’il permet :

  • De s’assurer de l’existence et de l’appartenance des stocks,
  • De détecter la qualité des stocks et leur degré de rotation.

Dans ces conditions, l’entreprise peut effectuer :

  • Un inventaire physique annuel complet à la date de clôture ou à une date antérieure (un écart maximum de 3 mois est recommandé),
  • Un inventaire physique tournant qui consiste à contrôler les quantités d’un certain nombre d’articles pendant l’exercice en organisant les contrôles de manière à ce que chaque article soit au moins contrôlé une fois par an.

Les différentes méthodes d’inventaire

Comme nous l’avons évoqué, il n’existe pas de prescription formelle quant au suivi et/ou l’inventaire des stocks et encours dans l’entreprise. Il existe différentes méthodes d’inventaire, dont l’inventaire ponctuel qui se fait à date fixe et l’inventaire permanent.

L’inventaire ponctuel

L’inventaire ponctuel consiste à recenser et valoriser l’ensemble des stocks de l’entreprise à une date donnée (la date de fin d’exercice). Une fois la totalité des articles ou matières comptabilisés (ou pesés) ils feront l’objet d’une valorisation unitaire précise. Le produit de la quantité par la valeur de l’article permettra de connaître la valeur du stock de chaque article

L’inventaire permanent

inventaire des stocksL’inventaire permanent est possible grâce à l’utilisation de logiciels adaptés qui enregistrent l’entrée, l’utilisation et la sortie de chaque article. Le suivi rigoureux et exhaustif des entrées et sorties de stock permet de connaître en permanence la quantité de stocks présents dans l’entreprise.

Des inventaires partiels réguliers permettent de contrôler l’exactitude des stocks informatiques. Ce système ne peut fonctionner que si l’entreprise prévoit que l’ensemble des articles soient suivis informatiquement et fassent l’objet d’un contrôle physique régulier (au moins une fois par an).

Organiser l’inventaire

L’inventaire est un élément important pour la gestion des stocks, il consiste à faire le tour de l’entreprise et à compter le nombre d’unités (éléments ou poids) de chaque article visible et identifié. Pour réaliser un inventaire de qualité, un certain nombre de principes sont à suivre. De plus, une bonne organisation contribue au bon déroulement et au gain de temps de ce travail souvent fastidieux.

1 – Généralement, l’inventaire est organisé et préparé par un responsable administratif, son exécution est confiée à un cadre de l’entreprise. Ce dernier aura pour mission de faire réaliser un inventaire exhaustif de qualité, et de trancher les questions qui se posent. L’exactitude du bilan dépend en partie de la qualité de l’inventaire.

2 – Pour gagner en efficacité le responsable administratif aura pris soin de :

inventaire des stocks

  • Ranger les lieux de stockage,
  • Regrouper les différents articles lorsque c’est possible ;
  • Adresser les stocks et indiquer l’adresse de chaque article sur les fiches de stock,
  • Ordonner la fiche de stock en suivant le rangement physique des articles, faire une fiche de stock par lieu de stockage,
  • Identifier les articles qu’il ne faut pas compter (ils n’appartiennent pas à l’entreprise ou n’ont plus de valeur comptable)
  • Proposer du matériel pour aider au comptage (pastilles, balances, stylos, calculatrices, …).

3 – La plupart du temps, lors d’un inventaire, l’entreprise est à l’arrêt et ses locaux sont fermés pendant le comptage des articles. Cela permet d’éviter les mouvements d’articles (vente, mise en rayon, consommation…) pendant la durée du comptage tout en mobilisant l’ensemble du personnel à cette tâche longue et fastidieuse. L’ensemble des responsables auront pris soin :

  • D’éviter les livraisons les jours précédents,
  • De limiter les encours de production,
  • De livrer les produits finis,
  • D’assainir les stocks.

inventaire des stocks4 – Pour que le comptage soit précis il doit être traçable et contrôlable. La plupart du temps les services administratifs proposent des fiches de stocks numérotées qui comprennent la localisation, la désignation et la quantité théorique des articles à compter. L’équipe de comptage (généralement 2 personnes) compte les produits et inscrivent la quantité sur la fiche de stock au crayon indélébile. Une fois le comptage fini, ils signent la fiche et la remettent au responsable qui leur confie une nouvelle tâche de comptage. Un contrôle aléatoire des fiches de stock permet de s’assurer de la qualité du comptage.

5 – Lorsque c’est possible il doit y avoir une séparation entre le comptage et la supervision. De plus, un inventaire qui est réalisé par des personnes qui n’interviennent pas sur la partie inventoriée est un gage de qualité. Ainsi, il est préférable que l’entreprise s’organise pour que les compteurs et les responsables n’interviennent pas sur leur zone de travail, domaine de compétence ou site. Le cloisonnement est l’une des clés d’un inventaire fiable.

6 – L’inventaire doit être exhaustif, tous les locaux doivent être ouverts et ce qu’ils contiennent doit être inventorié. Les éléments qui ne figurent sur les fiches de stock doivent être clairement identifiés, la raison du « non comptage » doit être connue.

La valorisation des stocks

La valorisation des stocks est un élément important de l’inventaire, pour bien comprendre ce point consultez notre article sur le sujet. En effet, l’enjeu d’un inventaire de qualité réside autant dans la qualité de comptage que dans celle de la valorisation des stocks. Si la valorisation des stocks d’une société commerciale se fait grâce au coût d’achat, celle d’une entreprise de production nécessite une évaluation du coût de production. Celle-ci peut se faire en utilisant différentes méthodes.

La valorisation selon la méthode du Premier Entré Premier Sorti (PEPS ou FIFO)

Etant facile à appliquer, cette méthode est la plus couramment utilisée. Elle consiste à estimer que les produits les plus anciens sont utilisés en priorité, ce qui concrètement permet de valoriser les stocks à leur dernier coût d’achat.

Le Coût Moyen Unitaire Pondéré (CMUP)

Le coût moyen unitaire pondéré valorise le stock final en calculant le coût moyen des achats sur une période déterminée (l’exercice). Il se calcule de la manière suivante :

inventaire des stocks

Une fois le ratio calculé pour chaque produit, il suffit de valoriser le stock en multipliant les quantités comptées par le coût moyen pondéré obtenu.

Remarque. La méthode de valorisation à un impact sur la valeur des stocks et par conséquent sur le montant inscrit au bilan. Une fois que l’entreprise a choisi une méthode de valorisation, elle ne peut en changer quand elle veut afin d’améliorer la présentation du bilan. Si le changement de méthode est possible, il doit être justifié et faire l’objet de notes dans les annexes au bilan.
inventaire des stocks

Laisser un commentaire

Pas de commentaire
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.