Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
TOP Diriger son entreprise

L’intéressement : un levier de performance pour les entreprises

Aujourd’hui, encore trop peu de petites entreprises utilisent l’intéressement comme levier de performance. 

Alors que dans les sociétés de 1000 salariés et plus, 90 % des salariés bénéficient d’au moins un dispositif d’épargne salariale, ce chiffre descend à 16 % dans celles de moins de cinquante salariés, rappelle Fondact, une association d’acteurs économiques qui promeut l’épargne salariale.


Un sondage de l’institut Harris Interactive, début 2018 révélait également que seuls 22 % des salariés de PME bénéficiaient d’un tel dispositif. Un écart entre les entreprises que la loi Pacte vise à réduire, notamment pour les PME.

Déjà, en 2010, la Dares, le département statistiques du Ministère du Travail, soulignait que moins de deux TPE sur dix étaient dotées d’un dispositif d’intéressement ! Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, revient dans cet article sur les avantages de l’intéressement.

 l'intéressement

Qu’est ce que l’intéressement ?

Tout d’abord, une définition simple  : l’intéressement est une enveloppe financière dédiée, destinée aux salariés (et aux dirigeants sous certaines conditions), qui est mise en place par l’entreprise, et qui sera débloquée dès lors que les objectifs préalablement fixés auront été atteints. Les objectifs peuvent être liés soit aux résultats de l’entreprise (ex : évolution du chiffre d’affaires, de la marge d’exploitation,…), soit  à la performance (ex : augmentation de la rotation des stocks, réduction des impayés,…).

L’objectif défini dans cet accord doit être aléatoire, et une fois atteint, la prime d’intéressement peut-être distribuée soit en cash, soit transférée sur un plan d’épargne (PEE ou Perco).

L’intéressement peut être mise en place  dans toute entreprise quelle que soit la nature de son activité et sa forme juridique. La seule condition est d’avoir au moins un salarié. Aujourd’hui,  les personnes éligibles à l’intéressement sont :

  • intéressementtous les salariés sans exception,
  • les chefs d’entreprise, présidents, DG, gérants, professionnels (BIC, BNC),
  • le conjoint du chef d’entreprise non titulaire d’un contrat de travail et ayant une activité non rémunéré dans l’entreprise.

Intéressement et performance

Peu utilisé, le dispositif de l’intéressement permet  5 leviers de performance :

1-      Alléger le coût du travail.

Prenons un exemple : pour un même coût employeur  de 1 000 euros,  le salarié touchera selon les cas :

  • 462 € net si les 1000 € sont versés en salaire, (déduction faite des charges salariales, patronales, d’impôt sur le revenu avec un taux de 14%….)
  • 670 € net si les 1000 € sont versés sous forme d’un intéressement (pas de charges patronales* ni salariales) avec la prime directement perçue en cash,
  • 767 € net si les 1000 € sont versés sous forme d’un intéressement et que  la prime  est versée directement dans un plan (PEE ou Perco).

 intéressement

Avec une prime d’intéressement, le coût du travail pour l’entreprise est presque divisé par deux, et le salarié augmente sensiblement son pouvoir d’achat.

*hors forfait social

2-      Motiver et fédérer les salariés autours d’objectifs communs.

L'intéressementCette enveloppe financière qu’est l’intéressement, pourra être distribuée au profit des salariés et dirigeants en fonction d’objectifs communs qu’ils soient liés aux résultats ou liés à la performance.

Par exemple, les entreprises dans le secteur de l’hôtellerie pourront choisir comme objectifs : la diminution des dépenses en électricité, ou l’augmentation du taux d’occupation.  Autre exemple, dans le secteur de l’industrie, des objectifs de performance souvent utilisés peuvent être : la cadence de production, la gestion des matières premières,…

Savoir communiquer sur ces objectifs, et créer un lien entre leur atteinte et la rémunération des salariés, peut être un levier efficace  pour les dirigeants qui veulent motiver leurs salariés et créer une dynamique au sein de leur structure.

3-      Fidéliser les salariés à l’entreprise.

Un accord d’intéressement est un élément clef pour fidéliser ses salariés. Qui plus est, cet intéressement une fois versé dans un plan d’épargne,  est d’autant plus efficace que le choix de la gamme est important et de qualité. Surtout si on se place dans une optique de  valoriser une épargne dans le temps. Ne pas oublier que l’abondement aussi peut-être un levier efficace. L’accompagnement des salariés dans leur effort d’épargne est un élément stratégique de l’entreprise pour retenir ses équipes. A noter que l’abondement peut aller jusqu’à 300% des sommes versées sur le plan (dans la limite de certains plafonds).

4-      Améliorer les résultats de l’entreprise.

l'ntéressementEn plus d’alléger le coût du travail, de motiver, de fédérer et de fidéliser les salariés, le montant de l’intéressement est déductible du résultat de l’entreprise, donc exonéré d’impôt sur les sociétés. Et dans certains cas, l’intéressement peut aussi générer un crédit d’impôt.

En effet, dans les entreprises de moins de 50 salariés, la première année de distribution de la   prime d’intéressement, l’entreprise bénéficie de 30% de crédit d’impôt sur le total des primes versées.  Ainsi, un intéressement de 60 000 euros qui est versé la 1ère année, va générer 18 000 euros de crédit d’impôt. Pour les années suivantes, un crédit d’impôt sera possible dans certains cas. Pour rappel, le crédit d’impôt accordé à l’entreprise ne peut excéder 200 000 € sur une période de 3 exercices fiscaux.

5-      Préparer une retraite et un patrimoine pour les bénéficiaires, qu’ils soient salariés ou dirigeants.

Toutes les sommes versées sur un plan (PEE ou Perco) sont exonérées d’IR pour le bénéficiaire. Mais surtout, à la sortie du plan, les sommes placées sont exonérées d’impôts sur les plus-values (sauf PS de 15,5%).

l'intéressementSachez faire évoluer votre intéressement car c’est un véritable outil de management. Pour cela, faites  un point annuel  avec votre conseiller spécialisé pour redéfinir  le seuil de déclenchement de la prime, ajuster l’abondement, et optimiser la rémunération du dirigeant comme celle des salariés.

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, peut réaliser un audit de votre plan pour qu’il soit plus efficient. De même, à titre d’information, demandez une simulation pour évaluer l’impact pour l’entreprise en crédits d’impôts, et l’impact pour les bénéficiaires (salarié ou dirigeant) en épargne allouée.


Pour en savoir plus sur l’épargne salariale, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :


congés payés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.