Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
L’entretien professionnel : un rendez-vous obligatoire
4 (80%) 1 vote

L’entretien professionnel : un rendez-vous obligatoire

La loi sur la formation du 7 mars 2014, matérialisée par l’article L6315-1 du Code du travail, rend obligatoire un entretien biennal : l’entretien professionnel. Il a pour vocation de permettre aux salariés de faire connaitre leurs ambitions de carrière et de bénéficier de formation, certifications ou autres. Employeurs, vous avez jusqu’au 7 mars 2016 !

l'utilité de l'entretien professioinnel

Entretien professionnel : une nouvelle manière de manager

La théorie

L’entretien professionnel, c’est quoi ?

Il est différent de l’entretien annuel d’évaluation, qui est facultatif. Il est plus large, et n’a pas pour vocation d’évaluer le salarié. L’entretien professionnel envisage la carrière du salarié dans son ensemble, en prenant en compte ses besoins et ses ambitions.

L’entretien professionnel remplace un certain nombre d’entretiens obligatoires auparavant :

  • L’entretien de seconde moitié de carrière ;
  • L’entretien après une suspension du contrat de travail ;
  • Le bilan d’étape professionnel.

L’entretien professionnel, quand ?Calendrier vierge blanc et rouge pour illustrer l'entretien profesionnel

  • L’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre l’employeur et le salarié ;
  • L’entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans ;
  • Tous les 6 ans, il doit faire un état des lieux du parcours professionnel en terme de :
    • Formation professionnelle (formation, certification, VAE…) ;
    • Progression salariale ou professionnelle.
Remarque : il est obligatoire depuis le 7 mars 2014, et, puisqu’il est biennal, vous avez jusqu’au 6 mars 2016 pour faire passer les premiers entretiens.

L’entretien professionnel, pour qui ?

    • L’employeur, le manager, ou encore les services RH peuvent le faire passer ;
    • Tous les salariés en bénéficient, sans exception ;
    • Toutes les entreprises quel que soit leur effectif doivent le mettre en place ;
    • L’entretien professionnel doit être proposé systématiquement dès lors que le salarié revient de :
      • Congé maternité ;
      • Congé parental ;
      • Congé d’adoption ;
      • Congé de soutien de famille ;
      • Congé sabbatique ;
      • Mandat syndical ;
      • Arrêt maladie d’une durée supérieure à 6 mois.

L’entretien professionnel : pourquoi ?

L’entretien professionnel a pour but :

  • D’identifier : les besoins, les envies et les ambitions du salarié ;
  • De proposer des actions concrètes :personnages dans une salle de réunion écoutant un intervenant, pour illustrer la formation, retombées éventuelle de l'entretien profesionnel
    • Des formations ;
    • Des certifications ou VAE ;
    • Des progressions salariales ou professionnelles.

Les sanctions

Seules les entreprises de plus de 50 salariés peuvent être sanctionnées si :

  • Les salariés n’ont pas bénéficié des entretiens dans les 6 dernières années ;
  • Les salariés n’ont pas bénéficié d’au moins deux actions parmi les trois citées ci-dessus.

Dans ce cas, son CPF est crédité à hauteur de :

  • 100 heures s’il travaille à temps plein ;
  • ou 130 heures s’il travaille à temps partiel.
Remarque : l’employeur devra verser à l’OPCA DEFI la somme de 30€ par heure créditée, soit respectivement 3000€ et 3900€.

La pratique

L’entretien professionnel : Comment ?

Il doit impérativement être formalisé par un écrit. Mener un entretien professionnel ne s’improvise pas. Comment mener un bon entretien professionnel ?

Connaitre le cadre légal de l’entretien professionnel.Personnage grimpant des escaliers pour illustrer l'aide qu'apport l'entretien professionnel à la carrière

  • La loi du 7 mars 2014 change un certain nombre de choses dans le rôle des managers. Il faut savoir quel est leur rôle.
  • L’entretien professionnel est une nouvelle manière de gérer les compétences et l’évolution professionnelle des salariés. C’est le but même de l’entretien, il ne faut pas l’oublier.

Former ses managers

  • Former les managers : Il est nécessaire de sensibiliser les managers qui vont être amené à faire passer ces entretiens. Ceux-ci doivent pouvoir saisir les enjeux de l’entretien.
  • Les managers doivent avoir à leur disposition des outils pour pouvoir mener à bien l’entretien : grille de métiers, tableaux de projection, grille de compétence, etc.
  • Rappel des dispositifs de formations à la disposition des salariés : VAE, Compte personnel de formation, etc.

Préparer ses entretiens

  • Certaines informations doivent être récupérées avant la tenue de l’entretien, comme par exemple, le passif du salarié (bilan des heures de formations réalisées, etc…) ;
  • Préparer ses questions, et prévoir une trame générale à suivre, via un support d’entretien. Les questions doivent être ciblées, pour permettre de comprendre les motivations du salarié ;
  • S’assurer que l’on est à jour dans le suivi des salariés : bilan des 6 ans, nouvelles obligations qui pourraient apparaitre…

La conduite de l’entretien de A à Z

Les règles à respecter :

  • Former les managers est impératif. Ils doivent se montrer à l’écoute et encourageants ainsi que constructifs. De plus, ils doivent pouvoir gérer une situation où le salarié est difficile, refuse de répondre, etc.
  • Faire parler le salarié. Un entretien efficace est un entretien où le salarié a pu s’exprimer.Plan d'action prévisionnel : la manifestation de l'entretien professionnel
  • Il est opportun d’élaborer un plan d’action prévisionnel à la fin de l’entretien. Cela permettra de baliser actions et évolutions, et avoir un point de comparaison pour l’entretien suivant : voir ce qui a été fait ou pas, et pourquoi.

Nous vous proposons un entretien en trois temps :

  • Un point sur la situation actuelle, en comparaison avec le dernier entretien ;
  • Un point sur les envies et ambitions du salarié : savoir traduire les ambitions du salarié à long terme en actions concrètes à court ou moyen terme ;
  • L’élaboration du plan d’action prévisionnel. Il se fait en croisant les compétences existantes, les compétences nécessaires et les ambitions du salarié pour savoir quelles actions doivent être ciblées.
Deux personnages se serrant la main pour illustrer l'entretien professionnel

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.