Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
Entretien d’embauche : ce que vous n’avez pas le droit de demander !
5 (100%) 2 votes

Entretien d’embauche : ce que vous n’avez pas le droit de demander !

L’ entretien d’embauche est un événement strictement encadré par la loi. Ce rendez-vous est l’occasion de poser de nombreuses questions quant aux compétences, aux savoir-être et aux attentes du candidat à l’embauche, mais attention, certaines interrogations jugées discriminatoires sont bannies par le Code du travail. Mœurs, vie maritale, origines et même lieu de résidence ou âge, quelles sont les questions interdites ? Les exceptions ? Quelle ligne directrice adopter pour ne pas discriminer ? Valoxy fait le point sur les règles en matière d’entretien d’embauche.

La discrimination à l’embauche dans le Code du travail

Pour éviter toute dérive et toute discrimination à l’embauche, la loi interdit au recruteur de poser certaines questions personnelles au cours d’un entretien d’embauche. Dans ce contexte, l’article L1221-6 du Code du travail stipule : « Les informations demandées au candidat à un emploi, sous quelque forme que ce soit, ne peuvent avoir comme finalité que d’apprécier sa capacité à occuper l’emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles. Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles. Le candidat est tenu de répondre de bonne foi à ces demandes d’informations. »

Les questions sur les origines du candidat

Même bien intentionnées ou basées sur la simple curiosité, les questions concernant les origines ethniques d’un candidat sont strictement interdites par la loi. Sont exclues, par exemple, les questions suivantes :

  • Depuis quand vivez-vous en France ?
  • Quelle est votre nationalité d’origine ?
  • Dans quel quartier vivez-vous ? En savoir plus sur le lieu de résidence du candidat est aujourd’hui interdit, ceci pour éviter toute discrimination envers les personnes vivant dans les banlieues ou zones réputées socialement difficiles.

Les questions relatives aux mœurs, à la famille, à la religion

De même, dans un souci d’éviter toute discrimination, les questions relatives aux mœurs, aux goûts personnels, à la religion ou aux orientations politiques et syndicales du candidat sont interdites. Par exemple :

  • Fumez-vous ?
  • Quelle est votre situation familiale ? Maritale ? Envisagez-vous de fonder une famille prochainement ?
  • Pratiquez-vous une religion et à quelles fêtes religieuses assistez-vous ?
  • Que pensez-vous du port du voile ou de telle personnalité politique ?
  • Êtes-vous syndiqué ?

Les questions de santé

Les questions relatives à la santé sont elles aussi interdites, car jugées discriminatoires, sauf lorsqu’elles sont justifiées par la mission concernée, et autorisées dans la convention collective (chaîne industrielle nécessitant certaines capacités physiques, par exemple, poids pour un poste de mannequin…)

  • Quel est votre poids ?
  • Avez-vous des problèmes de santé ou une pathologie ?
  • Êtes-vous reconnu comme travailleur handicapé ?

La question de l’âge en entretien d’embauche

Attention à la question de l’âge d’un candidat durant l’entretien d’embauche. Par principe, la question est interdite, sauf lorsqu’elle est autorisée dans la convention collective ou lorsqu’elle concerne l’embauche sous certains types de contrats, comme un contrat d’apprentissage (dont le salaire minimum varie selon l’âge), ou un contrat senior.

Bonnes pratiques pour réussir son entretien d’embauche

Même avec toute la bonne volonté du monde, vous ne serez pas à l’abri d’une question qui dérape. Pour limiter les questions interdites, cantonnez-vous aux compétences du candidat. Tâchez d’en savoir plus sur sa formation, ses expériences professionnelles passées, les responsabilités auxquelles il a fait face, les challenges qu’il a relevés. Misez aussi sur les qualités relationnelles et le savoir-être ; ce que l’on appelle « les soft skills » (leadership, créativité, curiosité, par exemple) sont les fondamentaux pour recruter la bonne personne à la bonne mission au sein de votre entreprise, au-delà des pures compétences techniques. Enfin, des questions relatives aux prétentions salariales et aux ambitions de carrière sont tout à fait pertinentes pour valider l’adéquation entre votre offre d’emploi et les attentes du candidat sur le long terme.

Pour mettre en place les bonnes pratiques dans votre processus de recrutement, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du gouvernement dédié à l’entretien d’embauche et aux discriminations : défenseur des droits

Pour en savoir plus sur l’entretien d’embauche, retrouvez également nos articles sur le blog Valoxy :

Entretien d’embauche

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire