Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
Embaucher un salarié dans une association
5 (100%) 1 vote

Embaucher un salarié dans une association

En fonction de ses activités, une association peut être un jour amenée à embaucher un salarié. Quelles sont les démarches, les contraintes ?

Comment faire ?

Lorsqu’elle embauche un salarié, l’association, devient un employeur à part entière.

Le processus pour embaucher un salarié dans une association ressemble en fait beaucoup au processus pour embaucher un salarié dans une entreprise. En effet, le recrutement d’un salarié dans une association peut passer par la traditionnelle publication d’annonce, l’entretien d’embauche, etc…

Néanmoins, ce qui change avec une association, c’est qu’il existe un système mis en place par l’URSSAF, qui a pour but de simplifier les démarches : le Chèque Emploi Associatif (CEA) (lien article). Ce système permet à une association d’être dispensée de déclaration d’embauche, d’établissement d’un contrat de travail, ainsi que du versement des cotisations sociales. Par ailleurs, c’est la CNCEA qui s’occupe du bulletin de paie, et non l’association.

Quels sont les droits et obligations du salarié ?

Les droits du salarié sont les mêmes que dans une entreprise pour ce qui est du contrat de travail, des congés payés, de la durée de travail légale, de la représentation du personnel, de la sécurité…

Par ailleurs, un salarié se tient de respecter son contrat de travail ainsi que le règlement intérieur qui aura été mis en place par l’association, au risque d’être sanctionné via une décision prise par le président de l’association.

Quelles sont les obligations de l’association ?

Une association a de nombreuses obligations :

  • L’association doit fournir au salarié des conditions de travail décentes, tout comme doit le faire une entreprise,
  • Elle doit tenir un registre du personnel, qui est un document obligatoire et qui concerne les mouvements de personnels,
  • L’association doit expliciter la nature du contrat qui la relie à son salarié c’est-à-dire s’il s’agit d’un Contrat à Durée Déterminée (CDD) ou d’un Contrat à Durée Indéterminée (CDI),
  • Accepter le fait que l’URSSAF peut être amenée à la contrôler. En effet, l’association est considérée comme un employeur et l’URSSAF contrôle régulièrement les employeurs,
  • Déclarer l’identité des salariés embauchés. Cela peut se faire soit via un formulaire à remplir sur interne, soit par le biais des imprimés classiques d’identification des salariés, que l’association a normalement reçu sans qu’elle n’ait eu à le demander,
  • Mettre en place un règlement intérieur,
  • Fournir les chèques CEA à ses salariés en fonction de leurs rémunérations,
  • Déclarer au Centre National Chèque Emploi Associatif le nombre d’heures travaillées par les salariés ainsi que leurs rémunérations, pour que celui-ci puisse envoyer au salarié l’attestation qui fait office de bulletin de paie.
L'importance de maîtriser son poste client !

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.