Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
Qu’est-ce que l’échec apporte aux dirigeant d’entreprise ?
4 (80%) 1 vote

Qu’est-ce que l’échec apporte aux dirigeant d’entreprise ?

La perception de l’échec est radicalement différente en France et aux Etats-Unis. Alors qu’il est perçu comme une expérience pouvant être enrichissante et formatrice outre-Atlantique, l’échec entrepreneurial est vécu en France comme une incapacité à savoir créer et diriger une entreprise. De notre point de vue, un dirigeant qui a vécu un échec est mieux armé qu’un autre pour réussir.

dirigeant d'entreprise

Qu’est-ce que l’échec apporte aux dirigeant d’entreprise ?

L’échec est une très bonne école…

Certains patrons américains préfèrent embaucher des collaborateurs qui ont connu des échecs car « ils ne feront pas deux fois la même erreur… ». En France nous avons une notion très intellectuelle de l’apprentissage, ce qui modifie notre appréciation de certaines notions comme la compétence et l’échec. Il suffit pour s’en convaincre de regarder la formation de nos élites : combien d’entre eux sont des opérationnels ? Pourtant, échouer permet d’apprendre, apprendre à vendre, apprendre à gérer, apprendre à tisser des liens, apprendre à manager, apprendre à déléguer… Bref l’entreprise est une excellente école de formation où un dirigeant peut apprendre à faire valoir ses qualités et ses compétences et à renforcer ses manques et ses faiblesses.

L’échec permet de remettre en cause son projet

dirigeant d'entrepriseLorsqu’un entrepreneur porte un projet, il lui est parfois difficile de voir ou d’entendre les alertes qui montrent le manque de maturité du projet. Souvent l’envie de se lancer pousse le créateur à aller trop vite alors que son projet n’est pas encore complètement abouti. Les problèmes qu’il rencontre permettent alors de reprendre le projet sur des bases saines avec un meilleur niveau d’information. C’est aussi l’occasion pour le créateur d’améliorer sa manière de travailler, son organisation, ses priorités… De penser à faire un prévisionnel, à affiner sa gestion, …De progresser tout simplement.

Apprendre  à piloter un projet

dirigeant d'entreprise

Les difficultés vécues permettent à un dirigeant de comprendre les « basiques de la gestion d’entreprise ». Diriger et piloter un projet n’est pas inné, l’échec révèle l’importance de certains aspects de la création d’entreprise : la préparation du projet, la prise de recul régulière, l’aide qu’apporte l’accompagnement, la délégation et le contrôle, …

Si les choses ne fonctionnent pas comme prévu ce n’est ce n’est pas forcément parce que l’objectif est trop ambitieux, c’est peut-être parce que le chemin choisi n’est pas le bon. Plus on corrige la trajectoire rapidement, plus cela est facile.

Développer son état d’esprit d’entrepreneur

De nombreux créateurs (français) ont eu des échecs avant une réussite spectaculaire. Tester, tenter, essayer, recommencer, adapter, risquer, persévérer … sont les caractéristiques nécessaires pour entreprendre. Une première expérience de création permet au porteur de projet de « s’aguerrir » et de renforcer son état d’esprit d’entrepreneur.

L’échec stimule la réussite future

On n’apprend pas à marcher sans tomber, et l’échec fait partie intégrante du processus d’apprentissage. C’est même grâce aux échecs qu’on entrevoit les limites de nos capacités, et pour certains, c’est même l’échec qui stimulera une volonté de se dépasser. Personne n’aime échouer et, pour son amour propre comme aux yeux des autres, l’échec peut être source d’une volonté de montrer ce dont on est capable. Cette frustration peut stimuler l’imagination pour inventer une nouvelle organisation, un concept innovant, …

L’échec endurcit

dirigeant d'entrepriseLe monde économique est souvent comparé à une jungle ou tout au moins à un milieu austère et difficile. L’expérience vécue par un créateur, même lorsqu’elle se solde par l’arrêt de son entreprise le rend plus fort. Disposer d’une expérience et d’un vécu dans un contexte de plus en plus compétitif permet  de voir venir certaines difficultés, augmente la capacité de réaction et  renforce la détermination.

L’échec apporte son lot d’humilité

Bien souvent la peur de l’échec restreint le dynamisme ou la créativité de certains entrepreneurs. En effet, l’appréhension des conséquences et du regard des autres développe des craintes qui freinent le dirigeant.  Ceux qui ont déjà vécu cette situation et qui repartent pour un nouveau projet savent que cela fait partie de la vie, ils en sortent généralement mieux armés.

Par ailleurs, avoir vécu des moments difficile permet d’aborder les situations avec plus d’humilité, parfois de doute ou de questionnements, et modifie souvent l’attitude du créateur.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les articles du blog Valoxy :

expert comptable

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire