Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
TOP Diriger son entreprise

Créer sa société en ligne

De nombreux créateurs-entrepreneurs créent aujourd’hui leur société “en ligne”, font faire leurs formalités juridiques sur une plateforme juridique, éditent leurs documents administratifs sur le web, etc.

Cela permet, notamment, de gagner du temps, mais surtout de faire des économies sur tous les frais attachés à ces démarches.

Quels sont les avantages et les inconvénients de créer sa société directement sur le web ? Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, répond à cette question.

Créer une entreprise

Pour créer une entreprise, il est nécessaire d’accomplir un certain nombre de démarches qui dépendent, entre autres, du statut juridique choisi. Le créateur a le choix entre plusieurs options :

1 – Il fait appel à son expert-comptable ou un cabinet d’avocats. C’est l’assurance d’une bonne qualité de service, d’un suivi personnalisé, et d’un gain de temps important. La création de l’entreprise est confiée à un professionnel.

2 – Il effectue lui-même les démarches sur internet, et prépare lui-même tous les documents nécessaires à la création. C’est la manière de faire la plus économique, mais il lui faudra y consacrer du temps. En effet, réaliser toutes ces démarches est plus chronophage qu’il n’y paraît ! De plus, le créateur-entrepreneur prend le risque de se tromper. Car les formalités de la création d’entreprise nécessitent malgré tout beaucoup de connaissances en la matière. (Choix de la forme juridique, type de statuts, nécessité ou non d’un pacte d’actionnaires, etc.).

3 – Il s’adresse à un prestataire de services juridiques en ligne (“legaltech”), ce qui représente un bon compromis entre ces deux options. Le créateur-entrepreneur bénéficie :

  • d’un gain de temps important, qui lui permet de se consacrer à son entreprise, et à sa stratégie. (“Concentrez-vous sur votre activité, nous nous occupons des démarches” annonce une “legaltech” sur sa page d’accueil).
  • d’un outil en ligne performant et intuitif,
  • et d’un prix très compétitif, qui limite le budget consacré à la création.

Il peut même parfois bénéficier des conseils d’un professionnel associé à la plateforme (un prestataire spécialisé dans un domaine particulier), pour répondre à des questions spécifiques concernant son projet.

Les auto-entrepreneurs sont un cas particulier, car ils bénéficient déjà de démarches de création et de formalités simplifiées. L’aide d’une plateforme juridique est donc superflue. Ils peuvent en effet s’immatriculer directement en ligne sur le site de l’Urssaf dédié aux auto-entrepreneurs.

 

Qu’est-ce qu’une plateforme juridique ?

Les plateformes juridiques (“legaltech” en anglais) sont des entreprises de “droit en ligne”, qui proposent une offre entièrement numérique. Leur modèle économique s’appuie sur les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). En industrialisant les process administratifs et rédactionnels, ces stat-up utilisent les technologies digitales d’automatisation et de dématérialisation. Elles offrent ainsi rapidité de service et moindre coût. (Voir notre article Les plateformes juridiques, ou “legaltech”)

 

Pourquoi créer sa société avec un prestataire en ligne ?

Pour créer sa société, il faut établir et rassembler un certain nombre de documents. Il ne faut surtout rien oublier, ni se tromper en remplissant les différents formulaires.

De plus, même si les démarches, prises chacune séparément, sont simples, elles doivent se faire dans un certain ordre et  dans une bonne organisation.

En confiant à un tiers “en ligne” les formalités de création, le futur entrepreneur garde tout son temps pour le développement commercial de son entreprise, son business plan et sa stratégie. (“Concentrez-vous sur votre activité, nous nous occupons des démarches” annonce d’ailleurs une “legaltech” sur sa page d’accueil !).

Toutes les plateformes insistent évidemment sur le conseil qu’elles sont susceptibles d’apporter au créateur pour le choix de la bonne forme juridique. Toutes mettent en avant des articles décrivant les étapes de la création d’entreprise, et expliquant les différentes formes juridiques. Mais en cela, elles ne se distinguent pas des prestataires “classiques”, cabinets d’experts-comptables ou d’avocats.  (Voir notre article Les 3 axes à anticiper avant de rédiger ses statuts de société)

Simplicité

Car les principaux arguments d’une plateforme juridique restent la simplicité (“quelques clics”), la rapidité (pas de rendez vous, ni de déplacement) et le coût.

Cependant, quand la forme ou les spécificités de l’entreprise sont trop particulières, les démarches entièrement automatisées ne sont pas forcément recommandées. En effet, les plateformes juridiques génèrent certes des statuts “personnalisés”, mais ceux-ci sont construits à partir de modèles et de clauses standards.

Il peut donc s’avérer compliqué de créer sa société entièrement en ligne quand certains éléments nécessitent une analyse juridique approfondie. Des statuts trop spécifiques, une activité très spécialisée, l’ouverture du capital à des investisseurs, besoin d’un pacte d’actionnaires, apports en nature, etc. nécessiteront l’intervention d’un conseil juridique particulier.

Le créateur-entrepreneur peut donc choisir de créer rapidement une société via une plateforme en ligne, avec une forme juridique et des statuts qu’il modifiera par la suite, quand le besoin s’en fera sentir.

Il peut aussi choisir de tout rédiger avec son expert-comptable ou son avocat,

  • choix du statut juridique,
  • choix du régime fiscal (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés ?)
  • optimisation de son régime social (affiliation aux organismes sociaux, cotisations sociales obligatoires, niveau de prestation en matière de santé, de retraite, etc.)

et ne confier à la plateforme que les formalités et les démarches qui lui feront gagner temps et argent.

Il peut aussi demander une prestation de conseil avec un expert via les plateformes juridiques.

 

Quels services ?

Les plateformes juridiques proposent ainsi des formules (“packs”) comprenant différentes prestations et services pour créer une entreprise en ligne. Le prix dépend, bien sûr, des prestations incluses :

  • la réalisation des formalités d’immatriculation,
  • la publication de l’annonce légale de constitution de société,
  • du conseil (conseil juridique, patrimonial…)
  • la génération de statuts de société “personnalisés” (mais basés, en fait sur des modèles et des clauses tout à fait standards).
  • la génération de différents modèles de documents commerciaux, (contrats, factures, etc.)

 

Pour en savoir plus sur la création de sa société, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.