Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
Création d’entreprise : Quelle stratégie de financement pour quel projet ?
4 (80%) 1 vote

Création d’entreprise : Quelle stratégie de financement pour quel projet ?

À chaque entreprise sa stratégie financière ! À l’ère du financement participatif, les solutions pour financer le démarrage de son activité sont multiples. Créateurs d’entreprise, quels financements s’offrent à vous ? Lequel sera le plus opportun ? Valoxy fait le point.

Le réseau de business angels pour les projets à fort potentiel

réussite 10Par « projets à fort potentiel », entendons ceux qui développent un nouveau modèle économique, qui démarrent une activité innovante, qui visent une croissance exponentielle. De nombreuses start-ups auront des besoins évolutifs en matière de financements.Elles devront d’abord créer un prototype, mettre en place un premier modèle, puis l’améliorer, le réadapter au gré des évolutions de leur marché.

Les besoins financiers d’une startup s’échelonnent donc sur plusieurs étapes. Ils s’élèvent souvent à plusieurs milliers voire centaines de milliers d’euros au démarrage, puis à nouveau à chacun des caps d’adaptation ou d’amélioration. Il est alors intéressant de faire appel à des investisseurs externes plutôt qu’à un organisme de crédit, où le remboursement du prêt représenterait une charge trop lourde pour ce type d’entreprise en quête de flexibilité.

Vous développez un projet qui nécessite des sommes conséquentes au démarrage ? Vous envisagez une forte croissance ? Pensez aux réseaux de business angels pour financer votre entreprise !

réunion de travail 10Les business angels sont des investisseurs, personnes physiques, qui apportent des ressources financières au capital de votre entreprise. Ils deviennent actionnaires de votre société et se rémunèrent sur le bénéfice de votre entreprise. Eux-mêmes dirigeants ou ex-dirigeants, ils apportent également leur carnet d’adresses et leurs compétences au profit de l’équipe dirigeante.

Le prêt bancaire pour les activités « traditionnelles »

Le crédit est la solution traditionnelle pour financer sa création d’entreprise, mais les organismes de crédit ont des critères stricts de financement, qui excluent d’emblée certains projets. Les banques financent les besoins qu’elles peuvent prendre en garantie, ce que l’on appelle en gestion d’entreprise les immobilisations, comme un fonds de commerce, du matériel… La trésorerie au démarrage, le stock de départ sont des besoins que le créateur d’entreprise devra autofinancer, par son propre apport personnel ou par un prêt d’honneur.

Par ses critères de financements, la banque est réservée à un certain type de projet, souvent des activités dites « traditionnelles » dont l’essentiel des besoins représente des immobilisations : un local, du matériel… Exit les besoins exorbitants en communication web, en mise en place d’un nouveau modèle…

Le financement participatif, pour des projets à contrepartie attractive

Le financement participatifassemblaée générale 4 a le vent en poupe ! Certaines plateformes web sont « multi-projets », d’autres sont plus spécialisées. La plateforme « Bulb in Town », par exemple, propose aux particuliers d’investir dans des projets locaux, des artisans, des petits commerces, de la restauration… Aux fins de dynamiser leur propre quartier.

Ici, point de critères stricts de financement. Tous les besoins sont finançables, tous les projets ont leur chance, à condition de séduire des investisseurs ! Pour ce faire, les entreprises en lice devront jouer sur la fameuse contrepartie, le cadeau reçu en échange d’une participation financière. Ce peut être un produit de la marque, une soirée d’inauguration, des entrées gratuites… Bref, le projet peut inclure toute sorte de besoins en financement, mais :

  • il devra séduire suffisamment de personnes pour atteindre la somme escomptée,
  • il devra atteindre la somme escomptée pour voir les fonds débloqués.

En général, les projets les plus populaires sur les plateformes sont des projets locaux, qui attirent les particuliers du quartier visé, mais aussi des marques, des commerces, des artisans dont les investisseurs sont les premiers clients ou encore des associations caritatives ou artistiques.

Pour rappel, les plateformes de financement participatif (en anglais « crowdfunding ») mettent en relation des entreprises, des associations et même des particuliers en recherche de financements avec des personnes désireuses d’investir leur argent dans des projets qui leur tiennent à cœur. 

 

Nous vous le disions, à chaque projet sa stratégie de financement. Bien sûr, il est tout à fait possible de « mixer » ces trois solutions, au démarrage de l’activité ou au fur et à mesure de ses besoins en développement. Le tout est de disposer d’une vision à long terme de ses propres aspirations et de réaliser un plan de financement faisable.

réussite 12N’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable. Il saura identifier avec vous quel financeur sera le plus approprié à votre projet. Il pourra aussi réaliser des prévisions financières et vous aider à définir un modèle économique rentable.

financement de ma création d'entreprise

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.