Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Création
Création d’entreprise : le financement en fonds propres
4 (80%) 1 vote

Création d’entreprise : le financement en fonds propres

Quand on parle de création ou de reprise d’entreprise on en vient forcément à penser au financement du projet. Et qui dit s’investir dans un projet dit y investir ses fonds propres. C’est cet apport personnel qui va témoigner de votre motivation aux yeux d’éventuels partenaires financiers, et qui va aussi déterminer votre poids dans le capital de la société. Il faut donc y porter une attention toute particulière, et Valoxy a jugé important de vous donner quelques pistes pour utiliser efficacement l’apport en fonds propres.

L’apport en fonds propre est alimenté par votre capital personnel, mais vous pouvez aussi augmenter vos fonds propres en recourant aux prêts familiaux ou à l’ouverture du capital a vos amis et relations professionnelles. L’apport en fonds propre est généralement compris entre 20 et 30% du prix total de la société, parfois plus en fonction du contexte économique. Plus votre apport en fonds propre est important, plus vous semblerez motivé aux yeux des financeurs éventuels de votre projet.

Quelqu’un qui voudrait vous convaincre d’investir dans son projet alors que lui-même n’y risque pas son capital aurait bien du mal à vous convaincre. Pour cette raison il est intéressant d’avoir le plus de fonds propres possible afin d’obtenir plus facilement des prêts, c’est ce qu’on appelle l’effet de levier.
Attention toutefois à l’emprunt personnel (famille, amis…), car si il est utile pour obtenir des prêts plus importants, il vous faudra tôt ou tard rembourser vos proches, assurez-vous de ne pas vous retrouver dans une situation délicate au moment de rembourser la banque, les investisseurs et vos proches au même moment, au risque de créer des tensions importantes.

fonds propresConseil Valoxy : Envisagez votre projet et son financement comme un marathon et non comme un sprint, autrement dit gardez des réserves au cas où il faudrait réinjecter de l’argent pour poursuivre le développement du projet.
Dans la même idée au moment de définir les parts de capital, ne vous contentez pas de 51% et octroyez vous une marge de manœuvre (avec une part de l’ordre de 70%). De cette manière vous pourrez faire appel à des partenaires financiers pour investir dans le projet en cas de besoin sans perdre votre majorité, et donc garder le contrôle.

Décider du montant de son apport en fonds propres n’est donc pas aisé, il faut que l’apport ait un poids suffisant pour paraître motivé, tout en gardant une capacité de réactions grâce à des réserves. Faites appel à votre conseil, souvent un expert-comptable qui vous orientera vers la solution de financement la mieux adaptée pour vous grâce à sa connaissance des modes de financements.

expert-comptable

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.