Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
Le Coût Moyen pondéré du Capital
4.5 (90%) 2 votes

Le Coût Moyen pondéré du Capital

L’intérêt du coût moyen pondéré du capital est de permettre d’arbitrer sur l’opportunité de réaliser un investissement. C’est une donnée économique. Par ailleurs, le coût moyen pondéré du capital donne aussi la possibilité pour l’entreprise de savoir s’il faut recourir à l’emprunt ou aux fonds propres.

Qu’est-ce que le Coût Moyen Pondéré du Capital

Le coût moyen pondéré du capital (CMPC) est un indicateur économique qui s’exprime sous la forme d’un pourcentage. C’est un taux de rentabilité annuel moyen attendu par les créanciers (ou les actionnaires), en retour de leurs capitaux investis mais aussi une aide au choix de financement. Nous allons donc étudier une méthode de calcul du CMPC, et voir ce qu’il signifie. Mais d’abord, voici quelques utilisations possibles du CMPC.

1ère utilisation : une aide au choix de financement des entreprises

Lorsqu’une entreprise cherche à se financer, elle a le choix entre trois soucout moyen pondéré du capitalrces de financement principales : 
l’autofinancement
, grâce aux possibles bénéfices réalisés lors des exercices précédents, le financement par le biais des associés, qui apportent des capitaux propres, ou le financement par des tiers qui apportent des capitaux externes, comme un emprunt bancaire par exemple.

Lors de leurs recherches de financements, les entreprises peuvent donc
être amenées à émettre plusieurs hypothèses, qui les aideront à prendre une décision quant à ces trois modes de financements, et ainsi choisir celui qui leurs conviendra le mieux. Il existe des indicateurs qui peuvent les aider dans ce choix, dont le coût moyen pondéré du capital.

2ème utilisation : un arbitre sur l’opportunité de réaliser un investissement :

En plus d’être une aide au choix de financement, le coût moyen pondéré du capital est également un indicateur économique pour les associés. Il leurs apporte une information sur l’opportunité d’investir dans l’entreprise. Il permet aussi de mesurer la valeur créée d’une entreprise en actualisant les flux de trésorerie futurs générés par un projet.

Le coût moyen pondéré du capital est aussi un indicateur économique pour les créanciers, car il peut leurs servir de mesure du risque qui sera pris si ils décident de faire un crédit à l’entreprise.

3ème utilisation : un outil lié à la trésorerie

L’entreprise est amenée à utiliser la méthode des cash-flows actualisés pour déterminer quelle est sa valeur. Cette valeur sera transmise comme information aux investisseurs. Pour déterminer cette valeur, l’entreprise va dans un premier temps déterminer quelle est le flux de trésorerie disponible dans l’entreprise, de la manière suivante :

Cash-flow disponible = Résultat d’exploitation (REX)+ la dotation aux amortissements – IS de la CAF +/- variation du BFR – Investissements (nets des cessions d’actifs)

Ensuite, le résultat obtenu sera actualisé par le CMPC, pour déterminer la valeur initiale de l’investissement. Si la valeur réelle de l’investissement est supérieure à cette valeur théorique, l’information sera transmise aux investisseurs qui s’abstiendront d’investir, alors que si la valeur réelle est égale à la valeur théorique, il est conseillé d’investir.

4ème utilisation : Le levier financier

Le CMPC met également en avant la notion de levier financier. C’est une mesure qui permet aux investisseurs de mesurer à quel point ils peuvent accepter l’endettement. Avec cette notion, on sait que la rentabilité augmente avec le taux d’endettement.

Comment se calcule le CMPC ?


Méthode de calcul

Voici une méthode de calcul du CMPC. Dans cette méthode, il est nécessaire de connaitre et de calculer au préalable certaines données, dont le résultat net, ou flux revenant aux actionnaires.

On parle de résultat net lorsqu’une société n’est pas endettée, et de flux revenant aux actionnaires, lorsque la société est endettée. Il y a donc deux cas de figures possibles, avec la méthode indirecte.

Le résultat netcout moyen pondéré du capital

Lorsque la société n’est pas endettée, on se basera sur le résultat net. Cette donnée est essentielle pour calculer le CMPC. Pour rappel, le résultat net correspond à la différence entre les produits et les charges auxquelles s’ajoute l’impôt sur les sociétés.

Le flux revenant aux actionnaires

Lorsque la société est endettée, il faut déterminer au préalable le flux revenant aux actionnaires, qui correspond au résultat net, à partir duquel on va faire une déduire la valeur de la dette multiplié par son coût avant impôt. C’est ce que toucheront les actionnaires.

Par exemple, une société A a un résultat net de 100 000 euros. La valeur de la dette de l’entreprise est de 50 000 euros, et le coût de la dette avant impôt, de 5%.  Le flux revenant aux actionnaires sera donc de 100 000 – (5% * 50 000) = 97 500.

La valeur de la société

Autre notion fondamentale, nécessaire au calcul du CMPC, la valeur de marché de l’actif, qui est en fait la valeur de votre société. En effet, une des méthodes de calcul de la valeur d’une société consiste à prendre les capitaux propres, auxquels on va ajouter les dettes financières.

Encadré : Valeur de marché de l’actif = capitaux propres + dettes financières

Précisons que si la société émet des actions, une autre méthode existe pour déterminer les capitaux propres. Cette méthode consiste à multiplier la valeur de marché des actions de l’entreprise par le nombre d’actions qu’elle émet.

Par exemple, une société A émet 30 000 000 d’actions. Le dernier cours de l’action était de 8€. La valeur de marché de l’actif sera donc de 30 000 000 * 8 = 240 000 000 €.

La rentabilité obtenue par les actionnaires, ou coût des Capitaux Propres

Une fois ces données calculées, on peut évaluer la rentabilité obtenue par les actionnaires. Cette rentabilité pour les investisseurs correspond en fait à un coût pour l’entreprise : le coût des capitaux propres.

La dette d’une entreprise modifie le montant du bénéficie restant à distribuer. Par conséquent il faut préciser que lorsqu’une entreprise a des dettes, la rentabilité (rA) n’est pas égale au CMPC, puisqu’il faut prendre en compte le coût des remboursements de la dette.

Lorsque la société n’est pas endettée, cela se calcule de la manière suivante :

rA = (résultat Net/capitaux propres)

Lorsque la société est endettée, il faut juste déduire la dette du résultat net, et on obtient :

rA = (Flux Revenant aux Actionnaires/capitaux propres)

Par exemple, une société non endettée A a un résultat net égal à 20 000 euros, et des capitaux propres de 200 000 euros. La rentabilité obtenue par les actionnaires sera de :

 20 000 / 200 000 = 10%

A noter que si les capitaux propres sont en valeur de marché, cette rentabilité obtenue par les actionnaires devient une rentabilité exigée par les actionnaires.

Le coût de la dette ou coût des fonds étrangerscoût moyen pondéré du capital

Avoir une dette a un coût rD. Nous avions déjà utilisé la notion de coût de la dette lors du calcul du flux revenant aux actionnaires. Il s’agit ici de la même donnée, avec influence de l’impôt. Lors du calcul de la rentabilité obtenue par les actionnaires, c’est ce coût qui est déduit du résultat net. Il s’agit d’un pourcentage.

CMPC

Maintenant que vous avez déterminé le montant de ces données, vous cette méthode vous permettra de calculer le CMPC. Voici donc la manière dont seront notées les données calculées précédemment.

CP = Capitaux propres (exemple : 15 000 euros)

D = Valeur de la Dette (exemple : 5 000 euros)

rA = Rentabilité obtenue par les actionnaires d’une société A (exemple : 10%)

rD = Coût de la Dette (exemple : 5%)

tis = taux impôt (hypothèse : impôts = 30%)

CP + D = valeur de la société

Le CMPC dans une société non endettée

Lorsque la société A n’est pas endettée, le CMPC est égal à la formule ci-dessous :

CMPC(A) = rA * (CP) / (CP + D)

La dette étant nulle, on obtient :

CMPC(A) = 10% * (15 000 / (15 000 + 0) )

CMPC(A) = 10% * 1

CMPC(A) = rA = 10%

Le CMPC dans une société endettée

Lorsque la société A est endettée, le CMPC est égale à la formule (plus compliquée !) ci-dessous :

CMPC(A) = rA * (CP) / (CP + D) + rD * (D/(CP + D)) * (1 – tis)

Si on reprend les données ci-dessus, on obtient :

CMPC(A) = 10% * (15 000 / (15 000 + 5 000) ) + 5% * (5 000/(5 000 + 20 000)) * (1-30%)

CMPC(A) = 7,5% + 5% * (5 000/25 000) * (1-30%)

CMPC(A) = 7,5% + 5% * 20% *70%

CMPC(A) = 8,2%

Le CMPC que vous allez obtenir dans une société endettée sera donc différent du CMPC que vous allez obtenir dans une société non endettée. D’où l’intérêt de faire des simulations. Certaines entreprises, calculent leurs CMPC elles-mêmes et utilisent le montant obtenu comme un indicateur économique qui sera utile pour des prévisions futures, ainsi que comme information financière pour les créanciers. D’autres préfèrent faire appel à des spécialistes et externaliser ce travail qui peut être difficile sans un minimum de connaissances préalables.

tableau de bord

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

2 commentaire(s)

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1
CAMPREDON Sébastien

Juste pour apporter une précision sur la valorisation d'une entreprise. Oui on prend le cash flow disponible que l'on peut actualiser au CMPC, pour avoir la valorisation de l'entreprise. Cependant pour affiner cette valorisation, ne pas hésiter à faire croître le FCF de 3/4% (en fonction du marché). En effet, une entreprise a des perspective de croissance qu'il est nécessaire de prendre de compte.

2
Franck Barbier

Bonjour Sébastien,
Merci pour votre contribution.
Paul, de l'équipe Valoxy.

Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.