Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
Comment préparer un contrôle URSSAF ?
4.5 (90%) 2 votes

Comment préparer un contrôle URSSAF ?

La nouvelle est tombée : contrôle URSSAF ! Comment cela va-t-il se passer ? Que dois-je préparer ? Le Contrôleur a-t-il tous les droits ? Qui peut m’aider ?… Recevoir un avis de contrôle URSSAF par recommandé constitue pour la majeure partie des dirigeants une bien mauvaise nouvelle et une montée en flèche du stress !

Pour atténuer les désagréments et faire en sorte que « ce mauvais moment » se passe au mieux, il est préférable de préparer le contrôle à venir.

Contrôle URSSAF

Le contrôle URSSAF

Quelques généralités sur le contrôle fiscal bonnes à savoir

Les sociétés qui emploient des salariés sont généralement contrôlées tous les 2 à 5 ans. La fréquence dépend du secteur d’activité, plus ou moins propice aux fraudes, aux caractéristiques de l’entreprise (taille, fréquence des embauches, nature des contrats, …), de la localisation de l’entreprise et du fonctionnement de l’URSSAF régional.

contrôle URSSAFLorsqu’un contrôle URSSAF est signifié à l’employeur, l’entreprise dispose généralement d’un délai de 15 jours pour se préparer. S’il est indisponible, pour raison professionnelle, le dirigeant d’entreprise peut demander à décaler le contrôle fiscal. L’acceptation et la durée du report dépendent du contrôleur.

Pour une nette majorité des entreprises (environ 60%), le contrôle fiscal donne lieu à un redressement dont le montant moyen est de 9 000€.

Habituellement, un contrôleur opère depuis les bureaux de l’URSSAF à partir de documents que l’entreprise lui aura fait parvenir, un inspecteur se déplace dans les locaux de l’entreprise.

Comment préparer son contrôle URSSAF

La préparation d’un contrôle URSSAF commence par le rassemblement de l’ensemble des documents que le contrôleur pourra demander :

  • DADS,
  • Bordereaux de cotisations sociales,
  • Fiches de paie,
  • Documents comptables et fiscaux
  • Eléments juridiques relatifs aux contrats de travail (contrat, document de rupture, …)
  • Accords d’entreprise,
  • Tout justificatif qui pourrait être nécessaire au contrôle.
Pour que le contrôle se passe bien, il est nécessaire de prévenir les services concernés, faire le point et étudier avec eux les enjeux du contrôle. L’idéal est de prévoir un interlocuteur unique qui saura répondre efficacement aux demandes du contrôleur. Cette personne, sans forcément être une grande technicienne devra être capable de comprendre les demandes du contrôleur et de coordonner le contrôle au sein de l’entreprise.

contrôle URSSAFIl est aussi possible de demander à votre expert-comptable (ou à un cabinet spécialisé) de réaliser un audit social afin de mieux définir les risques et les enjeux, d’anticiper les éventuelles remarques du contrôleur et de vous aider à préparer votre défense sur les points critiques.

Enfin soyez conscient qu’un contrôle URSSAF génère un surcroît de travail, si les équipes administratives sont débordées, un cabinet extérieur sera sans doute plus à même de vous aider à le préparer et vous permettra de vous concentrer sur votre métier de base.

Remarque : certains cabinet proposent une assurance de quelques dizaines d’euros par an qui permet de profiter d’un accompagnement gratuit en cas de contrôle.

Les points de contrôle essentiels d’un contrôle URSSAF

Bien souvent les contrôleurs URSSAF vont à l’essentiel en vérifiant prioritairement les éléments « à risque » :

  • Les dispositifs d’exonération ou d’abattement de charges sociales (dispositif Fillon, CICE, contrat de génération, ZRR, …)
  • Les avantages en nature (véhicule de société, chèques déjeuner, chèques vacances, …),
  • Les frais de déplacements (indemnités kilométriques, remboursement de frais, …),
  • Les contrats collectifs (prévoyance santé ou retraite).

Il est conseillé de s’assurer à l’avance que les procédures légales ont bien été respectées et être capable présenter les pièces justificatives qui ne manqueront pas d’être demandées. Les pénalités se cachent souvent dans le détail…

Le déroulement du contrôle URSSAF

Le dialogue constructif avec le contrôleur URSSAF est un élément capital si on veut que les choses se passent bien. Lorsqu’une erreur est repérée, inutile de la nier ou de la minimiser, il faut par contre être capable d’expliquer comment et pourquoi elle a été commise.

Si le contrôleur comprend les raisons de l’erreur et juge que l’entreprise est de bonne foi, il pourra éventuellement transformer les sanctions prévues en avertissements avec l’obligation de corriger les choses. L’accompagnement d’un expert, qui connait les arguments qui portent, permet parfois de défendre votre point de vue de manière plus efficace.

Comment se prévenir d’un redressement

contrôle URSSAFPour prévenir les erreurs il est possible de demander à un professionnel, généralement un expert-comptable, de vérifier grâce à un audit social que les fiches de paie sont bien faites, que les déclarations sont correctes et enfin que la législation a bien été appliquée.

Si une réglementation n’est pas claire, l’entreprise a la possibilité de demander à l’administration de se prononcer en demandant un rescrit qui sera opposable au contrôleur. Attention, le rescrit n’est opposable que s’il est strictement appliqué par l’entreprise. Une demande de rescrit doit porter sur :

  • L’exonération des cotisations de Sécurité Sociale,
  • Les contributions patronales,
  • Les avantages en nature et frais professionnels,
  • L’exemption d’assiette.

Une fois le rescrit demandé, l’URSSAF dispose d’un délai de 4 mois pour fournir une réponse qui restera valable tant que la situation n’a pas évoluée. Sans réponse dans un délai de 4 mois, l’entreprise ne pourra pas être redressée sur le motif du rescrit.

contrôle URSSAF

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.