Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
Le recours au Commissaire aux comptes dans la SAS et la SARL
4.7 (94.78%) 23 votes

Le recours au Commissaire aux comptes dans la SAS et la SARL

Le Commissariat aux comptes est une profession réglementée. Sa principale mission est d’auditer la qualité et la transparence des informations comptables et financières transmises par les sociétés contrôlées.

Faire appel à un Commissaire aux comptes n’est pas toujours obligatoire.  Sa présence dépend du franchissement de seuils. Néanmoins, il est obligatoire dans les SA, quelle que soit la taille de la société.

Dans cet article, Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, identifie les cas où le recours au Commissaire aux comptes est imposé pour les SARL et SAS.

Rappel : la mission du Commissaire Aux Comptes

Un devoir de contrôle

Commissaire aux comptesLe Commissaire aux comptes est aussi appelé le « réviseur légal des comptes ». Il a pour principale mission un devoir de contrôle. Il doit vérifier les valeurs et les documents comptables de l’entité dont il est chargé de certifier les comptes.

Cette mission consiste, notamment, à vérifier la sincérité et la concordance des comptes annuels avec les informations financières présentées lors de l’assemblée générale de l’entreprise et d’attester de leur véracité.

Un devoir d’information

Ce devoir d’information est dû aux actionnaires, au Parquet et au comité d’entreprise. Les actionnaires et le comité d’entreprise sont informés du résultat de ses investigations. Il doit informer le Procureur de la République des faits litigieux et/ou délictuels qu’il a pu découvrir dans le cadre de sa mission.

Un devoir d’alerte

Le Commissaire aux comptes doit alerter le dirigeant dès lors qu’il relève des faits de nature à compromettre la continuité de l’exploitation.

Le recours au Commissaire aux comptes

La SARL

La SARL et l’EURL (SARL unipersonnelle) se voient imposer un Commissaire aux comptes dans deux cas.

1) Lorsqu’elles dépassent, à la clôture de l’exercice social, trois des conditions suivantes :
– 1 550 000 € de total du bilan
– 3 100 000 € de CA HT
– 50 salariés en moyenne

2) Lorsque sa nomination est demandée en justice par un ou plusieurs associés représentant au moins le dixième du capital.

La société n’est pas tenue de désigner (ou de renouveler) un Commissaire aux comptes dès lors qu’elle n’a pas dépassé les seuils fixés pour deux des critères pendant les deux exercices précédant l’expiration du mandat  du Commissaire.

La SAS

La SAS et la SASU (SAS unipersonnelle) se voient imposer un Commissaire aux comptes dans trois cas.Conditions commissaire aux comptes

1) Lorsqu’elles dépassent, à la clôture de l’exercice social, deux des trois conditions suivantes :
– 1 000 000 € de total du bilan
– 2 000 000 € de CA HT
– 20 salariés permanents

2) De plus, la présence d’un Commissaire aux comptes est obligatoire si la SAS contrôle une ou plusieurs sociétés ou si elle est elle-même l’objet d’un contrôle. Le contrôle peut être exclusif ou conjoint.

Le contrôle exclusif résulte de :

  • la détention directe ou indirecte de la majorité des droits de vote dans une autre entreprise
  • de la désignation, pendant deux exercices successifs, de la majorité des membres des organes d’administration, de direction ou de surveillance d’une autre entreprise.
La société est présumée avoir effectué cette désignation lorsqu’elle a disposé au cours de cette période, directement ou indirectement, d’une fraction supérieure à 40% des droits de vote, et qu’aucun autre associé ou actionnaire ne détenait directement ou indirectement, une fraction supérieure à la sienne.
  • de l’influence déterminante qu’elle exerce  sur une entreprise en vertu d’un contrat ou de clauses statutaires légales

Le contrôle conjoint est le partage du contrôle d’une entreprise exploitée en commun par un nombre limité d’associés ou d’actionnaires, de sorte que les décisions résultent de leur accord.

3) Enfin, la présence d’un Commissaire aux comptes est obligatoire si sa nomination est demandée en justice par un ou plusieurs associés représentant au moins le dixième du capital.

Activités auto-entrepreneur

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire