Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
Clôturer son exercice comptable au 31 décembre : avantages et inconvénients
3.5 (70%) 4 votes

Clôturer son exercice comptable au 31 décembre : avantages et inconvénients

La loi ne fixe aucune date précise. Chaque entreprise, quelle que soit sa structure juridique (entreprise individuelle, société), quelle que soit la nature de son activité, est libre de choisir la date de clôture de son exercice comptable. Pour coïncider avec la fin de l’année civile, la plupart optent pour le 31 décembre. Quels sont les avantages et les inconvénients d’un tel choix ? Valoxy fait le point.

Les professions libérales soumises au régime des bénéfices non commerciaux sont les seules exceptions. Contrairement aux autres structures, qui restent libres, elles sont obligées de fixer la date de clôture de leur exercice comptable au 31 décembre.
Clôturer son exercice comptable

Clôturer son exercice comptable au 31 décembre : avantages et inconvénients

Clôturer son exercice comptable au 31 décembre : quel avantage ?

L’avantage d’opter pour une clôture d’exercice au 31 décembre est bien sûr de faire coïncider son année comptable (et fiscale) avec son année civile. La plupart des abonnements, des engagements pris par l’entreprise, sont calculés sur l’année civile, tout comme les déclarations sociales (DADS, récapitulatif de charges, …). L’administration fiscale, elle aussi, calcule les impôts du 1er janvier au 31 décembre. Opter pour une clôture au 31 décembre, c’est opter pour la simplicité, également pour une meilleure visibilité des charges fiscales à verser.

Clôturer son exercice comptable

Autre avantage, les entreprises qui clôturent le 31 décembre disposent d’un mois supplémentaire pour effectuer leurs déclarations fiscales.

N’oublions pas que la clôture d’un exercice comptable engendre des obligations, comme la réalisation de l’inventaire annuel, ou encore l’établissement des comptes sociaux dans les six mois qui suivent. Autant de tâches qui monopolisent des collaborateurs divers. Les entreprises dont l’activité est creuse à cette période auront donc du temps pour effectuer les tâches liées à la clôture de leur exercice comptable.

Clôturer son exercice comptable au 31 décembre : quel inconvénient ?

Ce qui est un avantage pour certaines entreprises peut s’avérer un inconvénient pour d’autres.

L’inconvénient majeur de clôturer son exercice comptable au 31 décembre concerne les entreprises qui voient leur activité croître en fin d’année civile. L’hôtellerie, la gastronomie, la vente de cadeaux… Autant de secteurs boostés par les fêtes de Noël et du 31 décembre, dont l’activité redevient stable passé le 1er janvier. Quoi de pire qu’un inventaire à réaliser durant la période de nouvel an, lorsque tout le monde se précipite pour acheter vos produits ?

Le code de commerce oblige les entreprises à réaliser l’inventaire physique de leurs stocks au jour de la date de clôture de leur exercice comptable. Néanmoins, la loi tolère les inventaires réalisés quelques jours avant, à condition de rectifier son montant au jour de la clôture.

Clôturer son exercice en décalé par rapport à l’année civile permet à certaines entreprise de présenter un bilan avec un besoin en fonds de roulement réduit (faible stocks, encours clients raisonnable).

Clôturer son exercice comptable au 30 septembre : une stratégie adaptée au dividende

Clôturer son exercice comptable

Pourquoi clôturer son exercice comptable au 30 septembre ? Les serials investisseurs le savent très bien. Parce qu’au 30 septembre, il est encore temps de se décider sur la date de versement des dividendes, à savoir l’année en cours ou celle suivant la clôture de l’exercice. En cas de fiscalité favorable ou d’absence de visibilité sur la loi de finances à venir (au 1er janvier de l’année suivante), il sera judicieux d’opter pour le versement des dividendes avant le 31 décembre.

Au final, quelle date choisir pour clôturer son exercice comptable ?

Si la structure juridique prévoit le versement de dividendes et que la saisonnalité de l’activité le permet, pourquoi ne pas opter pour une clôture d’exercice au 30 septembre ? L’entreprise évitera dans la foulée le rush des experts-comptables, souvent moins disponibles en début d’année (effectivement, environ 75 % des entreprises choisissent leur clôture comptable au 31 décembre).

Clôturer son exercice comptable

Quant aux activités saisonnières ou constatant un pic de chiffre d’affaires sur une certaine période de l’année civile, elles auront tout intérêt à clôturer leur exercice comptable juste après, au moment où l’activité redevient stable. L’exercice comptable montrera alors un stock au plus bas et une trésorerie gonflée à bloc. En plus, ces entreprises pourront fermer leurs portes pour réaliser sereinement leur inventaire physique, après le rush.

Dans les autres cas, la clôture au 31 décembre reste encore la plus simple à gérer, notamment concernant la fiscalité.
Pour aller plus loin et en savoir plus sur les règles de clôture d’exercice comptable : Comment fixer la date de clôture du premier exercice comptable ?

SAS ou SARL

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

1 commentaire(s)

des plus anciens
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Le 31 décembre c’est la meilleure date pour clôturer son exercice comptable, jusqu’ici je n’ai pas encore eu de souci en choisissant cette date mais cela dépend aussi de l’activité de la société comme précisé en haut.

2
autoentrepreneur

Bonjour,

je suis autoentrepreneur depuis novembre 2015, donc un très petit chiffre d'affaires. On me demande de réaliser de faire une cloture de premier exercice. De quoi s'agit il exactement, et comment se réalise t il?

Quelles sont les démarches à réaliser.

Merci pour votre réponse.

Cordialement

3

Bonjour,

Les autoentrepreneur n'ont pas d'obligation de clôturer leur exercice, à moins que vous ayez dépassé les plafonds ce qui, au vu de votre commentaire ne semble pas être le cas. Pouvez-vous nous donner quelques précisons quand à ce qui vous est demandé et par qui cela est fait.

Cordialement
L’équipe Valoxy, expert-comptable

Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.