Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité
Capitaux propres : devenir autonome financièrement
3.7 (73.33%) 3 votes

Capitaux propres : devenir autonome financièrement

Les capitaux propres sont des ressources à ne pas négliger car il s’agit de ressources stables. On parle de ces capitaux pour définir tous les capitaux financiers que possède la société, à l’exception de ses dettes.

Les capitaux propres servent à financer une partie des besoins de l’entreprise et permettent de mesurer  son autonomie financière à l’égard de ses créanciers.

Dans cet article, Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, vous en dit plus sur les capitaux propres.

Qu’est ce que les capitaux propres ?

Ils se retrouvent inscrits au passif du bilan et se composent des éléments suivants :

  • Le capital social : capital déposé par les actionnaires
  • Les réserves légales et statutaires : part du résultat affecté aux réserves versé les années précédentes
  • Le report à nouveau : cumul des résultats antérieurs
  • Le résultat de l’exercice

On parle de capitaux propres pour désigner l’argent apporté par les actionnaires durant toute la durée de vie de la société, mais les capitaux propres comprennent également les dividendes qui,  n’ayant pas été distribués aux associés, restent à la disposition de la société.

Cependant, attention à ne pas confondre cette notion avec celle de « fonds propres ». On juge parfois, à tort, que ces deux notions sont similaires mais pourtant il n’en est rien. Les fonds propres se composent des capitaux propres mais également des comptes courants (c’est-à-dire les sommes mises à la disposition de l’entreprise par les actionnaires, et qui seront remboursées lorsque la trésorerie le permettra).

Solvabilité et capitaux propres

Grâce aux capitaux propres, une entreprise pourra financer ses besoins, ou tout du moins une partie. Plus le montant des capitaux propres est important, plus l’autonomie financière de l’entreprise sera grande. Cela signifie que l’entreprise est financièrement solide.

En revanche, si une société dispose d’un montant de capitaux propres négatif, cela signifie que ses pertes sont supérieures aux capitaux dont elle dispose. Avec des capitaux propres positifs, l’entreprise devient indépendante vis-à-vis de ses fournisseurs.

Les capitaux propres interviennent dans le financement de l’exploitation de l’entreprise. On mesure leur importance au travers du fonds de roulement qui représente l’excédent de capitaux stables (dont les capitaux propres) par rapport aux emplois stables. En d’autres termes, le fonds de roulement représente le surplus de ressources à long terme qui n’est pas utilisé pour financer les dépenses de l’entreprise à long terme.

Déterminer son fonds de roulement

Le fonds de roulement (FDR) est une ressource durable qui est mise à disposition de l’entreprise par les actionnaires (capitaux propres), ou grâce aux résultats cumulés dégagés par l’entreprise et mis en réserve.

Il est important pour une entreprise de veiller à ce que son fonds de roulement soit positif (car celui-ci finance son exploitation sur le long terme), mais également à ce qu’il soit supérieur au Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Le besoin en fonds de roulement représente la trésorerie que l’entreprise doit mobiliser en permanence pour assurer son cycle d’exploitation annuel.

Pour que le fonds de roulement couvre les besoins de l’entreprise (BFR), il est nécessaire que le montant des capitaux propres soit suffisant

BFR

Les actionnaires doivent ainsi veiller à ce que les capitaux propres soient suffisants, mais attention à ce qu’ils ne soient pas excessifs, ce qui pourrait freiner l’activité de la société, en réduisant le recours à l’emprunt, et en faisant prendre à l’entreprise plus de risques.

 

Retrouvez nos articles sur les capitaux propres en consultant le blog de Valoxy :

expert comptable

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire