Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
Le Capital Humain : un facteur de productivité ?
4 (80%) 2 votes

Le Capital Humain : un facteur de productivité ?

Henry FordHenry Ford (1863 – 1947) a déclaré « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprisehttps://blog.valoxy.org/bilan-fonctionnel-ratios/ : sa réputation et ses hommes ». En effet, aujourd’hui le facteur humain apparait comme un moyen pour les entreprises d’accroitre leur compétitivité. Cependant, les PME souvent centrées sur des problèmes quotidiens et concrets sont parfois moins sensibles au lien entre amélioration des compétences et compétitivité.

Qu’est-ce que le Capital Humain ?

Le concept de Capital Humain est apparu dans les années 60, mais c’est l’économiste Gary Becker 1930 – 2014 (prix Nobel d’économie en 1992) qui a popularisé cette notion. Le Capital Humain désigne l’ensemble des talents, compétences et expériences d’un individu qui vont lui permettre de travailler pour lui et pour les autres. L’intérêt de cette notion, c’est de définir les capacités d’un individu comme un capital c’est-à-dire qu’il peut faire l’objet « d’investissement » afin d’augmenter ses capacités.

Quand on parle d’investissement, il peut s’agir par exemple du choix de poursuivre les études. Selon l’analyse de G. Becker, l’individu qui accepte de faire des études fait un investissement dont il espère un retour (un salaire plus important par exemple)

Les apports du Capital Humain.

La notion de Capital Humain est aujourd’hui considérée comme un moteur de la croissance. Ainsi, les différents hommes politiques et les responsables économiques mettent généralement en avant l’importance de la formation pour réduire le chômage et relancer la croissance. Cette notion met en avant l’importance des Hommes et de leurs compétences dans le processus de création de richesses, ce qui peut avoir un effet bénéfique sur la motivation des salariés.

Le chef d’entreprise est bien sûr soumis à cette notion de capital Humain. Ses compétences, sa motivation et son expérience sont des éléments fondamentaux pour la réussite d’une entreprise

L’entreprise qui investit au travers des formations et qui cherche à diversifier les missions de ces collaborateurs devrait donc espérer en retour une plus grande productivité de ses salariés ainsi qu’un investissement plus important dans l’entreprise.

Alors que le monde économique devient instable et que la flexibilité devient un élément indispensable pour les entreprises, disposer d’un personnel compétent et capable d’évoluer avec l’entreprise peut représenter un atout non négligeable.

Les limites de ce modèle.

La notion de Capital Humain présente une limite assez importante pour les entreprises. En effet, si l’entreprise offre à ses salariés une formation et que ceux-ci décident par la suite de la quitter , l’investissement est non seulement perdu mais il a profité à une autre entreprise !

La formation est en partie financée par les entreprises selon leur nombre de salariés, mais le coût vient aussi du personnel détaché qui durant sa formation ne peut pas travailler dans l’entreprise.

Ensuite, les effets de l’investissement dans le Capital Humain sont difficilement mesurables et sont ainsi sujets à caution par les entreprises.

Il peut être intéressant pour les entreprises d’essayer de mettre en évidence le lien entre performance financière et compétence du personnel. Pour cela, la mise en place d’un tableau de bord prospectif peut s’avérer intéressant

Les aides à la formation.

Nous l’avons vu, la principale limite au développement du capital Humain, c’est le risque que l’effort de formation consentie par l’entreprise soit perdu par cette entreprise. C’est pourquoi il existe un certain nombre d’aides à destination des entreprises afin de faciliter des démarches de formation.

  • Un crédit d’impôt pour la formation du chef d’entreprise (montant du nombre d’heures passés en formation multiplié par le taux horaire du Smic au 1er Janvier 2016)
  • La mise en place du Compte Personnel de Formation qui remplace le droit individuel à la formation.
  • Des aides locales, chaque conseil régional peut proposer des aides aux entreprises selon des modalités d’attribution propres.
  • Le Fonds National pour l’Emploi qui contribue au financement de la formation.
  • Le Fonds Social Européen peut aussi être amené à aider les entreprises qui désirent former leurs salariés, néanmoins les conditions d’accès sont délicates (cette aide vient en complément d’une autre aide pour des emplois menacés).

Nous n’avons pour but d’être exhaustif ni d’expliquer en détail l’ensemble des aides mais de donner un aperçu des moyens offerts aux entreprises pour faciliter la mise en place de la formation

En conclusion, pour une entreprise, disposer d’un personnel formé, compétent et motivé est un enjeu stratégique majeur pour permettre son développement. C’est pourquoi les entreprises sont de plus en plus incitées à s’engager dans les procédures de formation malgré les aléas que cela comporte pour elles. La formation peut en effet être porteuse d’un véritable atout pour l’entreprise, ce qui ne doit pas être négligé.

règles juridiques des soldes

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments
Facebook
Twitter
Google+
Linkedin
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.