Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
L’analyse SWOT
3.8 (75%) 8 votes

L’analyse SWOT

L’analyse SWOT est un outil qui vous permet de dessiner votre stratégie d’entreprise à un horizon de 6 mois à 3 ans. Pour dégager les grandes lignes stratégiques, l’analyse SWOT va croiser le diagnostic interne de l’entreprise (ses forces et faiblesses) avec le diagnostic externe (son environnement), dans le but de mettre en relation les forces de l’entreprise avec les opportunités offertes par le marché.

SWOT est un acronyme pour Strengths Weaknesses Opportunities Threats, ce qui donne en français Forces Faiblesses Opportunités Menaces.

Réaliser son analyse SWOT

On commence le plus souvent par réaliser le diagnostic interne, c’est-à-dire que l’on fait le point sur les forces et faiblesses de l’entreprise qui sont pilotables ou maîtrisables par l’entreprise.

  • Les forces constituent des avantages pour vous, car ce sont des domaines dans lesquels vous êtes comparativement meilleur que vos concurrents.
  • Les faiblesses au contraire sont des domaines dans lesquels vous n’êtes pas meilleur que les autres, voire moins bon, et donc ce sont des points d’amélioration sur lesquels vous ne vous appuierez pas pour établir votre stratégie de développement.

info3Attention, quand vous définissez vos forces et faiblesses, pensez à englober tous les domaines de l’entreprise, car le but est de s’améliorer de manière homogène. On distingue souvent les domaines suivants :

  • Gestion (finance, trésorerie, capacité d’investissement, suivi, rigueur administrative…)
  • Commerce (force commerciale, image, qualité des produits, SAV, réseau…)
  • Ressources humaines (compétences, capacité de formation, turnover, motivation des équipes…)
  • Production/organisation (performance, qualité, capacité de production, norme ISO…)

Évidemment, certains domaines sont plus importants que d’autres en fonction de votre activité (une entreprise de négoce aura intérêt à avoir un bon acheteur, alors qu’une société de conseil n’y attachera que très peu d’importance).

Une fois que vous aurez réalisé la partie interne du diagnostic (les forces et faiblesses de l’entreprise), il faudra analyser l’aspect externe, c’est-à-dire l’environnement de la société, les opportunités à saisir et les menaces qui pèsent sur elle et sur lesquels elle n’a pas ou peu d’influence.
La législation, par exemple, peut constituer une opportunité si elle rend obligatoire l’achat d’un bien que vous produisez. Au contraire, elle peut représenter une menace si elle impose des restrictions dans votre domaine.

Vous obtenez alors un classement des forces et des faiblesses internes et externes que vous répartirez dans la matrice SWOT :

  • Case S ⇒ Les Forces (facteurs positifs d’origine interne),
  • Case W ⇒ Les Faiblesses (facteurs négatifs d’origine interne),
  • Case O ⇒ Les Opportunités (facteurs positifs d’origine externe),
  • Case T ⇒ Les Menaces (facteurs négatifs d’origine externe).

Exploiter l’analyse SWOT

puzzleswot

Après avoir identifié les forces et les faiblesses de l’entreprise, et les opportunités et les menaces de l’environnement, il va falloir les hiérarchiser, de la plus à la moins importante. Il est nécessaire que les éléments sur lesquels vous travaillez soient précis afin de pouvoir les exploiter sans avoir recours à une analyse complémentaire. Si vous employez des termes trop génériques, vous ne tirerez pas beaucoup d’enseignements de la SWOT et vos décisions seront moins pertinentes.

Exploiter une analyse SWOT, c’est aussi la présenter dans une mise en forme qui en facilite la lecture, en mettant en évidence les points importants. Dans la pratique vous pouvez  jouer sur la taille, la couleur et le type des polices de caractères par exemple. Au risque de se répéter, tous les indicateurs n’ont pas le même poids en fonction de votre activité, et il faut en tenir compte pour ne pas fausser l’analyse.

L’analyse SWOT va donc vous permettre de dégager les grandes lignes de la stratégie de votre entreprise, de cibler les actions à mener, de définir la politique à adopter.
En revanche elle ne présente pas d’aspect quantitatif : si vous voulez appliquer la SWOT à des domaines opérationnels (comme à un service par exemple) il sera judicieux de la combiner à des éléments mesurables afin de suivre l’évolution et les résultats de votre stratégie. (Pourquoi ne pas mettre en place des indicateurs, un tableau de bord, etc.?)

Pour conclure, la SWOT est un bon outil pour mettre en place votre stratégie d’entreprise grâce à l’analyse de vos forces et faiblesses et des opportunités et menaces de votre environnement.

Idée Valoxy :

La SWOT peut aussi être utilisée à titre personnel.  En tant que dirigeant pourquoi ne pas réaliser votre SWOT, puis celle de votre entreprise ? Vous pourrez ainsi comparer les deux SWOT, juger de votre impact sur les performances de l’entreprise, et peut être envisager un partenariat qui présenterait une complémentarité avec vos forces et vos faiblesses.

Il en va de même pour un service stratégique de l’entreprise, pour lequel vous pouvez réaliser une analyse SWOT (votre service commercial par exemple*) :

captureSWOT* Ces éléments d’une analyse SWOT sont donnés à titre d’illustration et sont sans rapport avec l’actualité économique.

Une stratégie possible, après l’analyse SWOT présentée ci dessus, serait d’utiliser la qualité de votre réseau commercial et ses compétences pour profiter de la croissance  du marché et contrer le développement de la concurrence. Cette démarche serait accompagnée d’une politique d’embauche financée grâce aux nouvelles parts de marché, tout en permettant le renouvellement de l’équipe. Il restera à travailler sur le service après vente puisque l’analyse montre qu’il y a un problème en interne à ce niveau.

Pour plus d’informations sur l’analyse SWOT et les différentes méthodes stratégiques, consultez nos articles sur le blog Valoxy :

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire