Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Droit social
TOP Diriger son entreprise
Accueillir des stagiaires en entreprise
4 (80%) 5 votes

Accueillir des stagiaires en entreprise

La plupart des établissements d’enseignement supérieur ont intégré dans leur programme un ou plusieurs stages en entreprise avant, pendant et/ou à la fin de leur cursus. Même les lycées et collèges s’y sont mis, avec les fameuses « journées de découverte en entreprise ». Que faut il en penser ? Valoxy vous a présenté, dans d’autres articles de son blog, les obligations organisationnelles, administratives et juridiques qui encadrent l’accueil des stagiaires en milieu professionnel : une réglementation stricte, et notamment la durée, la rémunération, la convention de stage, le nombre de stagiaires, etc.

Pourquoi accueillir un stagiaire ?

L’objet du présent article est de mettre en avant les raisons d’accueillir des stagiaires. En effet, si le stage est positif pour l’entreprise, il s’agit avant tout d’une période pédagogique et de formation.

Les attentes des entreprises

Les entreprises se plaignent souvent des profils des candidats qu’elles rencontrent sur le « marché du travail », parce qu’elles les trouvent « inadaptés » à leurs besoins. Le lien qu’elles peuvent établir avec une école ou une filière de formation professionnelle ou supérieure peut contribuer à réduire fortement l’écart entre leurs attentes et les formations dispensées. A condition de rencontrer « régulièrement » les instances de l’école, ou de participer à son enseignement, et, bien sûr, de recevoir chez elles des élèves ou des étudiants qui viendront effectuer un stage.

Les désidératas des étudiants

Même si certains jeunes, étudiants ou non, ont décidé très tôt du travail qu’ils voudront faire, de la profession qu’ils voudront embrasser, ils sont encore trop nombreux à n’avoir aucune idée de ce qu’est véritablement une entreprise et le « monde du travail ». Ils n’imaginent pas la diversité des situations offertes. Pour beaucoup, l’image de l’usine « ringarde », du bureau austère, du chef de service autoritaire, ou des tâches inintéressantes reste ancrée aux mots entreprise et travail. Accueillir pour quelques jours, quelques semaines ou plusieurs mois un  jeune dans son entreprise contribue à casser cette barrière invisible, et cette période doit être bien préparée.

Les types de stage

Côté entreprise, l’idée reçue des stagiaires « café / photocopie / travail pas cher » a la vie dure, mais c’est une image qu’il faut reléguer au passé. L’entreprise a besoin des stagiaires, et, en les recevant et les employant à bon escient, peut en tirer un grand profit, et il ne s’agit pas seulement de profit financier !

Il faut bien sûr distinguer les différents types de stages, entre

  • le stage « découverte » (ou stage d’observation) des collégiens,
  • le stage ouvrier (dit « exécutant », ou « opérationnel),
  • le « stage cadre » aussi appelé « fonctionnel », de fin d’études, ou « responsable »,

et les innombrables autres appellations… (l’imagination des écoles est sans limite !) Mais c’est surtout l’esprit d’accueil qui est important, et qui sera bénéfique et à l’entreprise et au stagiaire.

L’image de l’entreprise

Qu’il s’agisse d’un adolescent de quatorze ans, ou d’un étudiant de 28 ans en 3ème cycle, c’est l’image de l’entreprise qui est en jeu. C’est la capacité de l’entreprise – et en premier lieu de ses collaborateurs – à créer un lien, à savoir expliquer les choses, souvent « différemment » d’un enseignant, qui marquera les stagiaires. L’entreprise devient, à ce stade, une étape de la formation.

Un échange gagnant/gagnant

En « échange », car il s’agit bien d’un échange « gagnant/gagnant », l’étudiant s’investira dans un projet bénéfique pour l’entreprise, donnera de son temps, certes, mais apportera aussi un oeil neuf, posera des questions, son regard différent remettra en cause (ou confortera) un process, sa curiosité interrogera la façon de faire, son intelligence questionnera, sa plus grande disponibilité aidera.

Vivier de recrues potentielles pour l’entreprise

Le stagiaire devient ainsi une recrue potentielle, un futur salarié en partie intégré, qui aura déjà passé les étapes du recrutement, de l’entretien d’embauche, voire de la période d’essai, avec succès. Le choix d’un stagiaire procède d’ailleurs de la même logique qu’un recrutement, avec cependant des conséquences moindres en cas d’échec.

Créer du sens

En proposant des stages « intéressants » aux étudiants, l’entreprise construit ou améliore son image, et parfois même crée du sens pour ses équipes.

Dans l’entreprise en effet, l’étudiant sera « suivi » par un « responsable » (ou quel que soit le nom que l’école voudra lui donner, « référent », « tuteur », « maître de stage », etc.) qui l’accompagnera pendant toute la durée de son stage, lui confiera des travaux, l’encadrera, lui donnera des conseils, etc.

De nombreuses tâches

Selon le profil de l’école et des stagiaires, les tâches confiées pourront varier en importance et en responsabilité : participation à la préparation d’un salon, rédaction de notes, aide à la mise en place d’un nouveau système, rattrapages de tous ordres, organisation, étude de marché, etc. A partir du moment où le stage s’inscrit dans les objectifs fixés par l’école, correspond aux désidératas de l’étudiant, s’ouvre une période enrichissante, objet, en fin de stage de la rédaction d’un rapport, le fameux « rapport de stage ».

Accompagnement en entreprise

Les écoles imposent en effet souvent certaines obligations sur le contenu du stage, et, parmi elles, l’étudiant est tenu de rédiger un rapport à l’issue de sa période en entreprise. Sur ce point, il est important, avant même le stage, de vérifier l’adéquation entre le sujet du stage (choisi par l’élève ou imposé par l’école) et les  différents travaux qui seront confiés au stagiaire.

Car l’objectif est avant tout de participer à la formation du stagiaire en le confrontant aux réalités professionnelles. Le rôle de l’entreprise est donc de donner à l’étudiant une vision globale de ce qu’est une entreprise, pour qu’il exploite ses connaissances théoriques dans le « concret » des tâches qui lui auront été confiées, qui permettront cette confrontation (dans le domaine de spécialité des études, bien sûr).

Les qualités du tuteur

Le stage est une période très exigeante pour l’entreprise, un investissement temps conséquent, particulièrement pour le tuteur, salarié de l’entreprise, qui encadrera le stagiaire, facilitera son intégration, définira les différentes missions, les supervisera, veillera à l’assiduité du stagiaire, et travaillera en collaboration avec l’établissement scolaire.

Et, pour être avant tout à l’écoute des attentes, des difficultés et des  besoins du stagiaire, le tuteur sera pédagogue, méthodique, attentif et patient, pour aider l’étudiant à progresser.

Découvrez nos autres articles

Pour en savoir plus sur les stages, prenez contact avec nous au 03.20.39.33.47 , et découvrez nos articles et nos brèves sur le sujet sur le blog Valoxy :

stagiaire

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Pas de commentaire