Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Fiscalité
TOP Diriger son entreprise
A partir de 0,8 point d’écart, pensez à renégocier votre emprunt
Noter cet article

A partir de 0,8 point d’écart, pensez à renégocier votre emprunt

Les taux sont au plus bas, c’est le moment de renégocier vos emprunts !

En raison de la situation économique actuelle, les taux d’intérêt sont au plus bas. Et, si l’on en croit les spécialistes, c’est le moment d’en profiter. A titre d’exemple, l’un de nos clients vient de négocier, pour l’achat de ses véhicules, un taux de 1,95% sur deux ans. Le blog Valoxy vous aiguille sur les éléments à prendre en compte dans votre réflexion pour profiter de la baisse des taux d’intérêt.

Pourquoi renégocier les taux d’intérêt ?

Tout simplement parce que la conjoncture actuelle permet de bénéficier de taux avantageux. Ces deux dernières années, le taux d’intérêt moyen oscillait entre 3,5% et 4%. Aujourd’hui, les banquiers acceptent de passer sous la barre des 3%, si les dossiers présentés sont très bons. Deux raisons majeures expliquent cette situation :

  • le taux de l’OAT 10 ans (Obligation assimilable du trésor) qui sert de référence pour le refinancement des banques est historiquement bas ;
  • la baisse de la demande de crédits incite les banques à une démarche commerciale offensive. Entre septembre 2011 et septembre 2012, la production de crédits a chuté de 34%.

Quelles sont les opérations possibles ?

La renégociation de prêt

La renégociation de prêt (ou révision de taux) est une démarche que l’on entame avec la banque qui détient notre prêt. Cette opération donne lieu à un avenant au contrat de prêt initial. Les banques ne sont pas favorables aux renégociations et concèdent, la plupart du temps, un rabais relativement faible. En effet, les taux qu’elles peuvent proposer dépendent directement du marché de l’époque à laquelle le prêt d’origine a été signé. Accorder une remise revient donc à réduire leur marge, or les derniers accords de Bâle III contraignent les banques à disposer d’un ratio de marge confortable, pour réduire les risques de perte.

A titre d’exemple, un excellent client peut généralement obtenir 0,5 point de baisse sur son taux, s’il renégocie son emprunt. Et même si cela peut paraître étonnant, un établissement bancaire préférera risquer de perdre un client qui souhaite une renégociation, pour en récupérer un dont le prêt sera basé sur les taux actuels.

Le rachat de prêt

Le rachat de prêt est une opération qui consiste à changer de banque en remboursant le prêt d’origine par anticipation. Comment ? Grâce à un prêt contracté auprès d’une nouvelle banque. C’est l’écart de taux qui finance les frais liés à cette opération.

taux et emrpuntLes critères à examiner avant de renégocier

N’importe quel acheteur vous le dira : pour bien mener une négociation, il faut connaître parfaitement son dossier et les atouts à mettre en avant. L’utilité et la réussite d’un rachat ou d’une renégociation d’emprunt reposent sur plusieurs critères : le taux d’intérêt, la date de signature de l’emprunt d’origine, la durée de l’emprunt et le montant de l’emprunt.

Le taux d’intérêt

Lorsqu’on souhaite renégocier un emprunt, c’est surtout l’écart entre le taux d’intérêt de l’emprunt d’origine et le nouveau qu’il faut examiner. D’une manière générale, pour qu’une opération de rachat soit intéressante, il faut que cet écart soit d’au moins 0,8 point. Attention à ne pas oublier d’intégrer la renégociation de l’assurance dans vos calculs. Sur ce point, il faut savoir que depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, les banques ne peuvent plus vous obliger à souscrire le contrat d’assurance collectif qu’elles proposent systématiquement. D’autre part, il faut être conscient qu’en vieillissant, le taux d’assurance d’un emprunteur a tendance à augmenter.

La date du prêt

Plus le prêt est récent, plus l’économie réalisée est substantielle. D’une manière générale, le rachat d’un prêt amortissable est intéressant pendant le premier tiers de son remboursement, car c’est justement en début de remboursement que la charge d’intérêts est la plus lourde.

La durée de l’emprunt

Autre règle à connaître : plus la durée est longue, plus elle sera déterminante dans le choix d’un rachat de crédit. La raison ? Toute simple. Plus la durée est longue, plus on remboursera d’intérêts, et plus l’écart de taux se fera sentir. Il peut donc s‘avérer judicieux, lorsqu’on contracte un emprunt de longue durée (25 – 30 ans), de racheter un crédit après huit ou dix ans de remboursement. Une possibilité à étudier.

Le montant du prêt

Plus l’emprunt est important, plus l’écart va être significatif en valeur… Un critère important à prendre en compte, car en cas de rachat de crédit, l’économie réalisée doit être supérieure aux frais fixes et variables générés par l’opération (frais de dossier, de courtier, etc.).

Attention aux frais multiples

L’avantage d’une renégociation est qu’elle génère uniquement des frais de dossier (de 100 à 500 euros selon les établissements de crédit. Certain réussissent même à éviter les frais de dossier, à vous de jouer…).

Le rachat de crédit peut occasionner un certain nombre de frais qu’il faut prévoir :

  • les pénalités pour remboursement anticipé sont fixées réglementairement à six mois d’intérêts dans la limite de 3% du capital restant dû.
  • les frais de dossier du nouveau prêt contracté sont généralement fixés à 1% du montant du prêt avec un plafond compris entre 500 et 1 000 euros selon les établissements bancaires.
  • la demande de garantie de la banque peut aussi générer de nouveaux frais (pour exemple, une garantie auprès du crédit logement peut représenter 1 000 à 2 100 euros).

Faire appel à un courtier

Deux solutions sont possibles pour renégocier son prêt immobilier : le faire en direct ou passer par un courtier. Même s’il peut paraître couteux, celui-ci offre l’avantage d’optimiser les conditions et permet, au final, de réaliser des économies intéressantes. Quelques éléments à savoir sur les courtiers :

  • les établissements bancaires leur accordent à tous les mêmes taux ou presque. Ce qui va les différencier ? La rémunération qu’ils s‘attribuent, la qualité de leur service, leur réseau professionnel, et, bien évidemment, leur connaissance du fonctionnement du secteur bancaire.
  • ils ne renégocieront pas le prêt d’origine mais proposeront un rachat de crédit, et donc un financement souscrit auprès d’une autre banque. Les établissements bancaires préfèrent, en effet, racheter un crédit à 3% plutôt que de renégocier un crédit existant qui fait forcément baisser leur marge.
  • la plupart des courtiers qui ont réalisé une opération sur un prêt refusent de renégocier ce même prêt auprès d’une nouvelle banque. Une question de déontologie, dans la mesure où ils ont bénéficié d’une rémunération de la part de la première banque pour apport de clientèle. Cette démarche a ses limites, mais elle permet à certains d’entre eux d’entretenir des relations de confiance avec leurs partenaires bancaires.

L’équipe Valoxy

Expert Comptable Lille

taux et emrpunt

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Comments0
Facebook
Twitter
Google+0
Linkedin0
E-mail

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.