Logo Valoxy
Photo extérieur Valoxy

Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Diriger son entreprise
12 conseils pour manager en temps de crise.
4 (80%) 5 votes

12 conseils pour manager en temps de crise.

Personne n’aime les crises, et pourtant c’est grâce à elles que l’on grandit ! L’économiste Jean Monnet disait : « les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise ».

Lorsqu’une crise survient dans une entreprise, qu’elle soit due à des causes internes  ou externes elle exige un management adapté de la part de la direction de l’entreprise. C’est en augmentant votre niveau d’exigence personnel que vous parviendrez à dépasser la crise. Valoxy, expert comptable à Lille, vous propose quelques règles de management simples, voir évidentes, mais qui sont importantes à appliquer dans les moments délicats.

1 – Recherchez les opportunités que vous offre la situation de crise Temps de crise

Dans le domaine du management, l’expérience est l’un des principaux facteurs de réussite, mais elle est parfois difficile à acquérir et c’est souvent en temps de crise que se révèle notre sens du leadership. Mais comment trouver des ressources en ces moments difficiles ? Comment un dirigeant doit-il prendre les choses ?

Après avoir fait le constat que l’entreprise, vit une étape difficile, et avoir pris la dimension de la crise qui s’annonce, il peut être intéressant de se demander en quoi cette période peut devenir une opportunité pour l’entreprise ? Comment l’entreprise (et ses équipes) peut-elle progresser grâce à cette situation ? Quelle démarche le manager doit-il avoir ?

Ces questions ont importantes à plusieurs titres :

  • la meilleure manière de sortir de la crise est d’avoir un objectif et de se tracer un plan de bataille pour y parvenir,
  • la plupart du temps, l’avenir de l’entreprise dépend plus de la façon dont on l’envisage que de ce que nous vivons au moment présent,
  • l’avenir se joue dès maintenant au travers des choix que nous faisons, des attitudes que nous avons. La sortie de crise dépend plus de notre travail que du dénouement de décisions externes à notre environnement.

Lorsque l’entreprise traverse une crise, le rôle du dirigeant d’entreprise est d’analyser la situation, d’étudier les possibilités qui s’offrent à l’entreprise, de fixer les objectifs à atteindre et les étapes pour atteindre ces objectifs. Pour un manager, l’important se situe plus souvent dans la capacité de définir un nouvel objectif et de tracer une route lisible et réaliste que dans la justesse de l’objectif, car le projet et le leadership de la direction motivera et fédérera les équipes autour d’un même but.

 2 – Pour bien manager, communiquez, informez et rassurez 

Tous les dirigeants d’entreprise communiquent, de manière plus ou moins efficace, mais c’est un fait, les dirigeants sont tous contraints de communiquer en interne et en externe.

En temps de crise, les bruits de couloir vont bon train, les employés se crispent de peur de ce qui pourrait advenir de leur travail, les gestes les plus anodins peuvent être sujet à interprétation, il est primordial de tenir les rênes de la communication. Une équipe sous tension à besoin d’une amélioration quantitative et qualitative du management pour se sentir rassurée et impliquée dans l’action. Pour tout manager, la communication doit avoir des objectifs multiples :

  • recentrer le débat à chaque fois que cela est nécessaire et possible,
  • éviter les incompréhensions et les confusions, dues aux non dits ou au manque de précision dans la communication,
  • inciter à prendre du recul et baser la communication sur des faits concrets et non sur des rumeurs,
  • poser les problèmes, écouter les avis des parties en présence afin de dépassionner les débats,
  • s’assurer que l’ensemble de l’équipe travail de concert pour atteindre des objectifs communs de sortie de crise,
  • capitaliser sur les premières réussites pour motiver les équipes et leur montrer que le succès est possible.

3 – Dirigeants : recentrez-vous sur les valeurs et le projet d’équipe pour traverser la crise 

De nombreux exemple observés dans le milieu sportif nous le montrent, les moments de crise, tout comme les succès sont propices à un resserrement des liens. C’est pour le dirigeant et le manager l’occasion de fédérer l’ensemble du personnel autour d’un projet de sortie de crise qui promouvra  les valeurs de l’entreprise. C’est dans l’adversité qu’un dirigeant et/ou manager montre ce qu’il vaut, c’est pour l’ensemble du personnel le moment de  montrer qui on est vraiment et ce qu’on a dans le ventre.

4 – En management, la règle du « parlez vrai » est décisive

Lors d’une crise, les avis sont plus tranchés, les débats plus passionnés et les caractères plus susceptibles qu’en temps normal. Il est capital que la direction ait un « parler vrai ». On sait tous que tout ne peut être dit, là n’est pas la question, ce qui est important c’est que ce qui sera dit soit vrai et motive les équipes à continuer.

Comment définir le « parler vrai » ? La direction de l’entreprise doit s’exprimer de manière claire et compréhensive, même si la transparence de la direction doit être « relative ». Cela signifie que certaines informations, qui ne vont pas à l’encontre de l’intérêt des employés, peuvent être communiquées de manière décalée ou simplifiée pour le bien de l’entreprise.

Lors des discussions, la direction doit être attentive:

  • à  manager en s’appuyant sur les éléments factuels reconnus et acceptés de tous ou tout du moins d’une large majorité,
  • à s’exprimer avec modestie et honnêteté. Reconnaître qu’on ne sait pas tout et qu’on partage une certaine inquiétude, renforcera le message de conviction et d’espoir qui suit. En reconnaissant la difficulté, la direction fait preuve de courage, de respect et de partage des préoccupations de tous. Cela donne du poids et encourage à la solidarité,
  • à toujours mettre le discours dans la perspective des objectifs à atteindre. Les salariés doivent sentir que tout va dans une direction clairement définie et que tout est fait pour atteindre les objectifs fixés,
  • à avoir un discours clair, épuré d’éléments perturbateurs et/ou polémiques.

5 – Dirigeant, renforcez votre présence terrain et votre proximité

C’est pendant la tempête qu’il est important de voir le capitaine. Le dirigeant est le référent de l’entreprise, dans les PME il est souvent le fondateur ou un proche du fondateur, son discours porte et rassure. Dans la difficulté, le manager est le leader, il se retrousse les manches,… et va au charbon ! C’est en assumant sa place et son rôle qu’il obtiendra l’adhésion de son équipe, élément souvent indispensable pour sortir de la crise.

6 – Privilégiez la relation est une règle de base du bon manager

Depuis quelques années, on a le sentiment de redécouvrir une vérité économique qui ne s’est pourtant jamais démentie : le facteur humain est l’élément capital de toute entreprise. En management, la relation humaine prime sur les objectifs à atteindre, et c’est souvent grâce à l’implication des personnes que les objectifs sont atteints sans que les conditions de réussite ne soient forcements présents.

Vous voulez réaliser du résultat ? Privilégiez le management et l’humain et faites passer la relation avant l’activité et le résultat (sans modifier votre niveau d’exigence). C’est ce que nous dit  Jim Collins, dans son livre « De la performance à l’excellence ». Ce chercheur a mis en évidence que les entreprises les plus performantes du monde obtiennent des résultats exceptionnels  en faisant passer l’humain et la relation avant l’activité et les résultats…!

La situation de crise, qui augmente la sensibilité de chacun ne fait que renforcer ce principe.

 7 – Manager, prenez soin de votre équipe, elle vous le rendra !

Lors d’un épisode de crise, il est nécessaire de « resserrer les rangs » et s’assurer que les règles de fonctionnement soient connues et respectées. Il est par-dessus tout nécessaire pour tout manager de montrer l’exemple en faisant son travail de manière exemplaire et s’assurant discrètement que ce soit reconnu, même si cela est souvent perçu comme étant « normal ».

Le manager s’assurera, avec discernement,  du suivi des règles de fonctionnement lors des réunions de service, qui, si elles n’existent pas, doivent être mis en place rapidement pour plusieurs raisons :

  • ces réunions sont des moments d’échange, de dialogue et de management, elles jouent un rôle dans la communication et les échanges que la direction ou le manager peut avoir avec les employés,
  • elles permettent à la direction de prendre connaissance des avis du personnel et de montrer l’importance qu’elle y porte,
  • en favorisant l’expression des difficultés et des craintes elles permettent d’éviter une crispation,
  • elles donnent l’occasion de recentrer le débat sur les points importants.

Réunissez votre équipe, pour discuter des sujets d’actualité et lorsque cela est possible des solutions envisagées (de toute façon, ces discussions auront lieu avec ou sans vous. Alors autant que vous puissiez les canaliser et éviter les dérives).

Pour manager efficacement, pensez à faire des entretiens individuels, ils permettent de recueillir les humeurs, répondre aux questions… et recentrer le débat sur les points importants !

8 – Avancez par étape et capitalisez sur les réussites acquises !

Une fois que le plan de sortie de crise est établi, qu’il a été communiqué, que chacun connait non seulement l’objectif final mais surtout les objectifs intermédiaires, passez au mode action. Une fois la route à suivre tracée, il faut se recentrer sur les objectifs courts termes, se remettre au travail et capitaliser les petites victoires qui ne manqueront pas d’arriver.

9 –  Montez votre niveau d’exigence, et allez à l’essentiel… 

Une crise correspond souvent à une cure d’amaigrissement, on y trouve quelques intérêt qui, à bien y penser peuvent faire du bien à l’entreprise, on observe souvent :

  • Une accélération du processus de prise de décision,
  • Un retour aux fondamentaux,
  • Une réduction les frais d’exploitation,
  • Une amélioration du suivi des objectifs et des indicateurs,
  • Un retour général à l’essentiel,
  • Une amélioration de la productivité.

Pour tout manager, c’est aussi, l’occasion d’une remise à niveau des objectifs individuels (résultat, comportement et attitude) dans le but d’améliorer la rentabilité, l’innovation, ou le développement de l’entreprise.

 10 – Donner de l’énergie à vos équipes… 

Dans les moments difficiles nous avons tous tendance à broyer du noir ce qui rend les choses plus difficiles qu’elles ne le sont déjà. Le manager joue un rôle prépondérant dans le moral de ses équipes, c’est par une attitude (déterminée, dynamique, souriante, …), un discours (volontaire, positif, rassurant, …) et une vision (constructive, ouvrant des perspectives, parlant de long terme, …) qu’il parviendra à communiquer à son équipe une « énergie positive » ou une envie de se battre.

11 – Continuer à faire confiance à vos équipes

En termes de management, lorsque les choses sont difficiles, la direction a vite tendance à vouloir prendre les rênes et faire elle-même ce que ses collaborateurs peuvent faire. C’est lorsque les choses sont compliquées que le dirigeant et/ou manager doit déléguer et montrer la confiance qu’il porte à son équipe. En faisant confiance aux équipes, il libère ses collaborateurs en leur permettant de mettre leurs compétences au service de l’entreprise. Mais attention, la confiance n’exclue pas le contrôle, déléguer sans contrôler revient à se décharger de ses responsabilités, surtout en temps de crise !

12 – Préservez-vous

Certaines personnes nous disent que pour un dirigeant ou un manager le stress peut être bénéfique (il stimule, aide à innover, …). Si cela peut être vrai sur le court terme, c’est rarement le cas sur le moyen et long terme. Il faut, selon nous, bien au contraire, travailler sur soi pour être capable d’analyser, de prendre du recul et d’agir efficacement. Comment faire, hé bien en se préservant des moments privilégiés où on se détend et on pense à autre chose (ce qui n’est jamais possible à 100%). On peut faire du sport, discuter avec des dirigeants qui ont rencontrés les mêmes problèmes, se documenter, passer des moments en famille ou entre amis, … bref il est nécessaire de se ressourcer, comment peut-on donner de l’énergie à nos équipes lorsqu’on est vidé ?

créateur menant sa barque

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

7 commentaire(s)

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Et aussi avoir des prestataires qui accompagnent les périodes de difficultés !

Type le cabinet comptable si celui-ci s’intéresse bien-sur a ces clients.

2

Bonjour,

Merci pour votre commentaire. Nous sommes bien d'accord avec vous, c'est bien pour cela qu'en tant que cabinet d'expertise comptable nous multiplions les initiatives d'accompagnent auprès des chefs d'entreprise.
Ce blog en est un exemple avec une publication d'article journalière, mais nous avons aussi développé des accompagnements spécifiques pour les dirigeants d'entreprise:

  • aide à la transmissions d'entreprise,
  • suivi et coaching des entreprise en difficulté ou en recherche de financement,
  • création d'un espace dédié aux créateurs d'entreprise (Hub Valoxy et conseillers spécifiques),
  • le conseil en défiscalisation avec Valoxy Particuliers,
  • ...

    L'expert-comptable a un rôle d'accompagnement du dirigeant extrêmement large et important, c'est le seul véritable partenaire de long terme des chefs d'entreprise.

    Sincèrement,
    L’équipe Valoxy, expert-comptable

  • 3
    L'inconnue de Guyane

    Article très intéressant d'actualité...

    4

    Merci pour votre commentaire encourageant. Nous avons mis en place un système de notation à la fin des article n’hésitez pas à le compléter cela nous aide à mieux percevoir les centre d’intérêt des lecteurs.

    L'équipe Valoxy, expert-comptable

    5
    Claude Garcia-Zunino

    Je te conseille vivement cet article

    6
    Claude Garcia-Zunino

    Article intéressant

    7

    Merci pour votre commentaire encourageant. Nous avons mis en place un système de notation à la fin des article n'hésitez pas à le compléter cela nous aide à mieux percevoir les centre d’intérêt des lecteurs.

    L'équipe Valoxy, expert-comptable

    Comments0
    Facebook
    Twitter
    Google+0
    Linkedin0
    E-mail

    Ne cherchez plus l'information...

    Avec nos newsletters, vous allez rester au top de l’actualité .

    Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.